Archives de Catégorie: Philippines 2010

2 INTERLUDES

Par défaut

Interlude 1 – Un petit bout de notre soirée d’hier soir. Sur le toit de la friendly’s guest house, le samedi soir c’est soirée vin – fromage, étonnant non, surréaliste et gratuit. Si l’an dernier au Laos nous avions bu du vin blanc d’ardèche, cette année c’est beaujolais et cotes du Rhone, vin d’Espagne et du Chili.

manilla 2 003.jpg
manilla 2 015.jpg
manilla 2 016.jpg
manilla 2 005.jpg
manilla 2 023.jpg
L’homme qui parle avec François est né au Mozambique et vit en Nouvelle Zélande
manilla 2 012.jpg
manilla 2 021.jpg
Interlude 2 : Hum super un vrai mariage philippin

manilla 1 048.jpg
manilla 1 049.jpg
manilla 1 053.JPG
l’allée centrale et les cotés seront tapissés d’Arums
manilla 1 058.JPG
manilla 1 056.JPG
la seance photos famille, amis a lieu dans l’église
manilla 1 066.JPG
Toutes les femmes sont plus que sur leur 31, elles sont toutes en robe de soirée
manilla 1 067.JPG
manilla 1 076.JPG
manilla 1 070.jpg
manilla 1 072.JPG

Et pendant ce temps nous volons vers Bangkok AAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRHHHHHHHHHHHHHHHHHH

Publicités

Intramuros

Par défaut
manilla 1 019.jpg
manilla 1 020.jpg

Aujourd’hui visite du quartier que l’on nomme Intramuros. « C’est Miguel Lopez de Legazpi qui décida d’ériger sa forteresse sur les vestiges d’un village musulman proche de l’embouchure de la rivière du Pasig, lorsqu’il envahie Manille en 1571. Cette ville fortifiée pris le nom d’intramuros. Malgré sa destruction la majeure partie des remparts sont encore visibles. » Nous n’avons rien visité de particulier, nous avons uniquement flané dans les rues.

manilla 1 005.jpg

manilla 1 015.jpg

une belle rencontre avec un groupe de touristes philippins

manilla 1 013.jpg

manilla 1 012.jpg

toujours un panier de basket à l’angle des rues

manilla 1 031.jpg

la poste centrale qui vous laisse sans voix

manilla 1 027.jpg
manilla 1 030.jpg
manilla 1 029.jpg
et toute les rues où la vie passe lentement

manilla 1 032.jpg
manilla 1 093.jpg
manilla 1 035.jpg
manilla 1 037.jpg
manilla 1 094.jpg
manilla 1 095.jpg
manilla 1 103.jpg
manilla 1 096.jpg
manilla 1 105.jpg
manilla 1 109.jpg
manilla 1 107.jpg

Manila

Par défaut

Départ à 8 h 30 en tricycle (30 pesos) pour l’aéroport, dans ce quartier de Puerto Princesa les prix deviennent normalement bas. A 9 h 15, nous sommes déjà dans la salle d’embarquement.

Vers Manila 003.jpg

A 11 h 10 nous décollons – Taxe d’aéroport 40 pesos – Nous survolons de nouveau une centaine d’îles

Vers Manila 004.jpg

Puis, c’est l’arrivée sur Manille.  

Vers Manila 005.jpg

A 12 h 30 nous aterrissons, à 13 h 30 nous sommes à notre hôtel le Frendly’s Guest House – 895 pesos pour un cagibi sans SdeB. François l’appelle sa cellule

manilla 1 003.jpg

La salle commune par contre est très conviviale. Comme nous sommes au 4ème étage, il y a aussi un balcon qui donne sur le quartier de Malate.

manilla 001.jpg
manilla 004.jpg
manilla 1 001.jpg

Aux premiers abords, dans le quartier, il est difficile de trouver de quoi se restaurer, nous aterrissons dans un genre de pizza hut ou une famille fête l’anniversaire de son petit garçon de un ou deux ans…???… Dans la rue une grande agitation autour des élections, on manifeste pour son parti en utilisant différents moyens de transport.
Vers Manila 009.jpg
Vers Manila 010.jpg
Vers Manila 007.jpg
Vers Manila 012.jpg
Il y a les boulevards, les rues, la propreté incroyable de la ville et des gens nombreux sur le trottoir
Vers Manila 014.jpg
manilla 005.jpg
et comme partout, des détracteurs de la morale
Vers Manila 015.jpg
Mes impressions

Manila

Cette après midi nous avons erré dans les rues adjacentes à notre guest house jusqu’à la baie de manille. De grandes voies, des rues sans vie,

manilla 1 007.jpg

une ville qui dort car la chaleur est vive, une ville qui travaille, une ville qui milite. Notre chambre cellule nous a un peu sonnée, nous allons à la rencontre de rien. Vers 17 h nous ressortons, c’est une autre atmosphère, une autre ambiance qui nous attend. Les rues vont alors s’animer crescendo.

manilla 1 017.jpg

Un balai incessant de jeepneys et de taxis entravent les rues. Les néons des enseignes lumineuses s’allument mettant à jour les nombreux bars où l’on ne vient pas que pour boire.

manilla 1 115.jpg

manilla 1 117.jpg

Des hommes (western people) d’un âge certains déambulent accompagnés de femmes enfants, ceux qui sont seuls partent à la recherche de leur proie femme, homme, enfant. Les enfants, un nombre important vivent de et dans la rue.

manilla 1 101.jpg

On les voit passer parfois en petite meute. Il y a aussi les « vieux » édentés, maigres qui n’attendent rien et restent couchés sur un morceau de carton, d’autres font la manche, des plus jeunes espèrent vendre un collier, une montre, les familles des tricycles occupent des bout
s de trottoirs..

manilla 1 099.jpg

manilla 1 114.jpg

Il y a les petits marchands de fruits, de glace, de nourriture à base de friture, des marchands de tout qui s’installent.

manilla 1 113.jpg

Les gens rentrent chez eux, d’autres assiègent des lieux ou il faut être à Manille, ils grignotent, ils boivent une bière dans un bar karaoké, ils regardent les autres passer, ça s’agite, ça guette, cela sent la vie et la mort, la misère et la richesse, la vente de ses charmes dans l’espoir d’un jour meilleur, une jeunesse et un peuple qui malgré tout vit, rit, un peuple travailleur, fier, accueillant qui force le respect. Mais devant la pauvreté, d’autres pays en profitent pour exploiter les expatriés qui pour survivre partent dans les pays des Emirats.

manilla 1 009.jpg

retour à Puerto Princesa

Par défaut
Sabang 082.jpg
Retour à Puerto Princesa avec le jeepney de 9 h 30 dont le départ était prévu à 10 h, faites attention aux horaires. 3 h – 200 pesos/pers.
Sabang 086.jpg

Nous avons le privilège d’être assis à coté du chauffeur, ce qui élargie notre champ de vision et nous permet d’avoir les cheveux très au vent puisque le parebrise est relevé pour ventiler l’intérieur comme dans toute jeep.
Sabang 121.jpg
Sabang 095.jpg
la route est finie, nous n’avons qu’un tronçon de 2 km ou nous mangeons encore un peu de poussière
Sabang 123.jpg

Nous emmagasinons tout ce que nous pouvons prendre de ce merveilleux pays, ses habitants,
Sabang 091.jpg
Sabang 093.jpg
Sabang 092.jpg

la nature, la vie. Les élections de mai sont présentes partout par les nombreuses affiches qui tapissent les murs et les clotures des maisons.
Sabang 101.jpg
Sabang 120.jpg
Arrivée au bus stand de PP, nous prenons un tricycle pour casa linda ou nous récupérons nos bagages car l’hôtel est complet, puis un autre tricycle pour le Banwa Art House 700 pesos la nuit avec SdeB. Une très jolie maison nous accueille.

fin palawan 005.jpg
fin palawan 008.jpg
fin palawan 007.jpg
fin palawan 003.jpg
A PP nous avons fait quelques emplettes : savon, nouvelle tong pour la douche, et avons visité la cathédrale
fin palawan 015.jpg

fin palawan 017.jpg
fin palawan 009.jpg
fin palawan 019.jpg
fin palawan 021.jpg
fin palawan 025.jpg
monument dédié aux morts américains de la 2ème guerre Mondiale
Tomorrow GO TO MANILA

Sabang

Par défaut

Sabang 081.jpg

Le 6 avril

vers Sabang 054.jpg

Aujourd’hui repos et balade à la découverte du village de Sabang.

vers Sabang 072.jpg
vers Sabang 073.jpg

Petit village de pêcheurs, la principale activité mis à part la pêche c’est d’amener d’incessantes vagues de touristes Philippins, qui arrivent de Puerto Princesa pour la journée, visiter la rivière souterraine. Nous, nous partons à la découverte de la waterfall.

vers Sabang 063.jpg

Attention 30 mn de marche sur des galets de grosseurs variable, un peu galère.

vers Sabang 057.jpg

Le midi nous nous joignons aux touristes philippins pour un lunch « buffet » extrêmement copieux : steak de thon, porc grillé, poulet Adobo, légumes cuit, crudités, riz, noix de coco.

vers Sabang 080.jpg

Le 7 avril  Visite de la subterranean river, autrefois appelée rivière souterraine de St Paul.

Sabang 007.JPG

Pour s’y rendre prendre un permis obligatoire au centre d’accueil des visiteurs sur l’embarcadère. (200 pesos/pers). Puis, deux possibilités

1 – vous prenez un bateau aller retour qui vous dépose sur une plage située à 5 mn à pied de l’entrée de la grotte attention le bateau vaut 750 pesos, donc essayer de vous grouper ou

vers Sabang 078.jpg

2 – aller à pied jusqu’à l’entrée de la grotte par le monkey trail (fermé quand nous y étions) ou le jungle trail.

Nous choisissons la deuxième option.

Ce site a été selectionné pour faire partie des 7 nouvelles merveilles du monde.

Sabang 060.jpg

Départ à 8 h 40 : aller jusqu’au bout de la plage sur la droite, traverser le bras de mer près de la mangrove, suivre la plage puis les panneaux. Au bout de 50 mn vous arrivez au premier poste de rangers et après encore 1 h 30 de balade le 2ème poste situé à 5 mn de la grotte et au milieu d’une colonie de varans. Prenez au moins 3 l d’eau pour 2 car c’est la jungle et les nombreuses montées nous font transpirer abondamment. Nous avons vu de nombreux singes et deux black momba, enfin peut être, nous on les appelle comme ça, deux serpents noirs pas beaux du tout.

Sabang 056.jpg

Arrivée au débarcadère pour prendre la barque qui nous ménera à l’intérieur de la grotte par la rivière souterraine, nous tombons sur une orde de philippins en vacances qui se démènent avec les gilets, les casques, en parlant fort, en rigolant, bref normal, c’est les vacances d’été. Mais moi je suis vidée et tous ces blablabla me prennent un pêu la tête.

Sabang 057.jpg

Sabang 058.jpg
Une fois sur la barque, équipés d’un gilet et d’un casque, nous nous dirigeons vers l’entrée de la grotte. C’est une cavité naturelle, la rivière souterrraine fait 8 km 4, 4 km 8 sont navigable, 1,5 km  seulement pour le tour à 200 pesos.
Sabang 047.jpg
Vers Manila 001.jpg

A l’intérieur c’est l’enfer alors que tout appel à la quiètude et à la sérénité, notre guide nous parle de la grotte et de la rivière en alternant le phiillipin et l’anglais pendant toute la durée de la visite et blablabla et blablaba, c’est horrible.
Il n’y a pas de jeux d’éclairage comme dans nos grottres ou gouffres et c’est la personne qui se situe à l’avant du bateau de faire l’éclairage à l’aide d’une lampe torche, notre guide à l’arrière rame, donne les explications entrecoupées de à droite madame, à gauche madame, à droite, en haut madame etc..
Sabang 036.jpg
De retour sur la terre ferme, nous avons le droit à une séance photos, en tant que seules vedettes étrangères présentes sur les lieux.
Sabang 051.jpg
Sabang 063.jpg
Sabang 065.jpg

Sabang 067.jpg
Sabang 070.jpg

Pour le retour, je me sens en incapacité de reprendre le chemin en sens inverse. Nous décidons de prendre un bateau. Cela est faisable mais pas facile. Il faut trouver un bateau de 4 personnes car c’est 6 personnes au maximum. Nous en trouvons un au bout d’une bonne heure. Nous participons au frais, 200 pesos. Tous n’acceptent pas. Voici la photo de nos sauveurs

Sabang 072.jpg

El Nido – Sabang

Par défaut

Le 5 avril  

vers Sabang 011.jpg

C’est dégueu mais voici les restes de notre repas d’hier soir, un super red snapers.

Ce matin réveil à 5 h 30, petit déj à 6 et à 7 h le bus démarre. On vous en avait parlé la dernière fois voici la photo du filtre à air qui se trouve à l’intérieur, poussière oblige.
vers Sabang 012.jpg
Sur le toit se trouve une citerne à eau qu’ils remplissent trois – quatre fois durant le voyage pour le radiateur

vers Sabang 036.jpg
et l’essence l’accès au réservoir est aussi à l’intérieur.
vers Sabang 040.jpg
Aux philippines chaque personne qui travaille, travaille durement et dans la bonne humeur. Entre le chauffeur, celui qui vend les tickets, le mécanicien et celui qui monte les bagages, les cargaisons de poissons, les cochons etc,  personne ne regarde l’autre travailler, il y a une grande entraide.

vers Sabang 027.jpg
vers Sabang 029.jpg
Nous traversons quelques villages, faisons deux pauses repas,
vers Sabang 032.jpg
vers Sabang 033.jpg
respirons une multitude de grains de poussière 

vers Sabang 043.jpg

puis cette fois ci, le bus nous laisse à 14 h 15 à la jonction pour le village de Sabang.(repérer sur la carte underground river)

El nido tour B 003.jpg

A 16 h 45 nous prenons le dernier jeepney qui se rend à Sabang. Il est rempli de monde et de chargements divers : de nombreux sacs de 50 kg de riz sur lesquels s’assiera François, 

vers Sabang 046.jpg

des sacs de ciments, du gasoil, du lait pour les bébés, un moteur, du grillage, même un frigo et une installation de clim pour un resort..

vers Sabang 048.jpg

Tout sera livré tout le long du voyage jusqu’à Sabang qui est à la fin de la route. Nous arrivons à 17 h 45 et nous logerons pour cette première nuit au Tawan 500 pesos. Le lendemain nous changerons pour le Robert’s à 600 pesos. Les deux se trouvent sur la droite du débarcadère.

Sabang 003.jpg

vue de notre paillotte

EL NIDO tour C

Par défaut
El nido tour c 004.jpg

Aujourd’hui nous voguerons principalement dans le détroit de Tapiutan. Ce détroit se situe entre l’île de Matinloc longue de 8 KM et l’île de Tapiutan. C’est près de ces parois rocheuses que nous ferons essentiellement dans ce tour du snorkling. Le premier spot se situe près de cette plage

El nido tour c (1).jpg

Les coraux sont asez beaux et nous voyons quelques poissons d’un bleu « electrique », des oursins, des poissons de rocailles. Nous voyageons aujourd’hui avec Luis et Elio qui ont un grand parcours de voyageurs. Elio est venu à el nido il y a 18 ans et des coraux et des poissons il y en avait des centaines même à proximité de la plage. Il est vrai, pour l’avoir vérifier en thailande, en malaisie et à bali que désormais, les aquariums naturels sont bien pauvres. Ici,cependant,  c’est la première fois que je fais cette expérience, je nage en permanence près de bancs de petits poissons. Nous empruntons ensuite le détroit pour nous rendre à secret beach sur Matinloc. 

El nido tour c (7).jpg
Comme son nom l’indique, c’est une plage secrète, vous n’aurez donc pas de photos. Nous y rentrons par une fissure dans la paroi. L’entrée est étroite et bordée de rochers et coraux coupants avec une vue plongeante vers les profondeurs, en cas de vent, on ne peut y pénetrer.
El nido tour c (3).jpg

El nido tour c (5).jpg
L’interieur c’est une piscine ronde, surmontée de murs aux arrêtes vives, l’eau est transparente bleutée, quelques coraux, quelques poissons, ce sont les profondeurs de l’entrée qui sont magiques. Et il y a une toute petite plage de sable BLANC.
El nido tour c (8).jpg

Nous repartons pour une autre plage car c’est l’heure du lunch, pas de photo de ce merveilleux repas car nous étions en grande discussion avec luis et elio. Elio a des parents portugais originaire de Goa en Inde. Ils sont partis vivre au Mozambique, elio y est né, il a poursuivi ses études à Lisbonne et vit et travaille à Macao, un parcours atypique que l’on adore. Bon quand même, de notre repas on vous montrera que la plage et notre bateau.
El nido tour c (9).jpg
El nido tour c (12).jpg

Nous nous arrêtons ensuite une nouvelle fois pour du snorkeling. A 5 m du bord un abysse, une mer sans fond ou les rayons du soleil se perdent. Des bancs de poissons a un mètre de tombée puis la peur de voir surgir on ne sait quel animal aquatique grand avec de petits yeux, une nageoire dorsale et des dents brrrrrrrrr, je rejoins le bord.

El nido tour c (14).jpg
El nido tour c (13).jpg

Nouveau départ pour un endroit assez étrange, une chapelle, un lieu de culte chrétien. Notre guide qui ne parle pas anglais est cependant très attentionné, sait faire le pitre quand il le faut.
El nido tour c (20).jpg

Quant aux touristes Coréens ce sont les méduses qui les amusent
El nido tour c (22).jpg
Une dernière virée sur l’île hélicoptère
El nido 018.jpg

et le tour prend fin.. voici l’équipe de choc du jour
El nido tour c 001.jpg
François – Luis – Edith – Elio

EL NIDO tour B

Par défaut

Départ à 9 h pour le tour B. En premier direction pour le snorkling au sud de l’île de Pangulasian. 

El nido tour B 018.jpg

Ici il n’y a pas beaucoup de poissons mais il y a d’étonnants coraux qui tendent aussi à disparaitre pour plusieur raisons : la présence d’un organisme qui ressemble à une grosse fleur de chardon et qui est capable de tuer 4 m de coraux en une nuit, la couche d’ozone, el nino, les encres des bateaux.. Il y a beaucoup de vent et de vagues. Nous poursuivons avec la visite de Snake Island  (un des lieux de tournage du Kho Lanta 2007 ou 2008). Snake island est une langue de sable qui traverse la mer pour rejoindre deux îles.

El nido tour B 040.jpg
 

El nido tour B 054.jpg

Sur l’île une petite colline permet d’avoir une vue de plus haut 
 El nido tour B 059.jpg
El nido tour B 056.jpg
El nido tour B 065.jpg
 El nido tour B 067.jpg
Pendant que nous traversions la langue de sable blanc et que nous trainions sur les hauteurs de l’île, notre guide s’est transformé en cuisinier, maitre d’hotel, serveur.. Il a utilisé la banquette du bateau pour nous faire un siège, voici notre table

El nido tour B 070.jpg
vue d’un coté et de l’autre
El nido tour B 074.jpg
El nido tour B 075.jpg
2 sortes de poissons puis poulet et squid
El nido tour B 077.jpg

Après un bain digestif nous partons visiter sur une autre île Codugnion cave, nous y accedons à pied du rivage en longeant la paroi rocheuse jusqu’à un passage dans la roche situé à un metre au dessus du niveau de l’eau. C’est ici que ce tenait le conseil de kho lanta.

El nido tour B 092.jpg
El nido tour B 085.jpg
nous sommes tombés sur un groupe de touristes philippins
El nido tour B 093.jpg

De retour sur le bateau c’est vers un rocher que nous nous dirigeons pour visiter Cathédral cave.

El nido tour B 100.jpg

Nous y rentrons à la nage par une brèche dans le rocher. Il faut faire attention aux méduses qui sont très nombreuses et avec une tête d’au moins 40 cm de diamètre. Quand je pense que l’on avait peur des petites méduses de 2 – 3 cm de diamètre sur l’ île au large de Kota kinabalu… On finit le tour par l’île de Pinagbuyutan et ses décors de cartes postales

El nido tour B 109.jpg
El nido tour B 113.jpg
El nido tour B 122.jpg
El nido tour B 121.jpg
El nido tour B 136.jpg
El nido tour B 154.jpg
El nido tour B 155.jpg

El nido tour B 144.jpg
Toutes les îles ici ont un air de paradis. Cette journée nous a tout de même couté la bagatelle de 10 euros par personne… Bon ben c’est les vacances quand même.
PS : comme il n’y avait personne d’autre inscrit pour le tour B, on était que deux sur le bateau avec le guide et le navigateur..

EL Nido

Par défaut

El Nido (le nid en espagnol) est un tout petit village de pêcheurs situé dans la baie de Bacuit. 

El nido1 007.jpg

L’activité principale consiste à silloner les différentes îles en fonction du tour choisi. La baie de Bacuit comporte 38 îlots de calcaire baignés dans la mer de Chine, de tailles et de formes diverses. La matinée commence par un petit déjeuner face à ça

El nido 006.jpg
Notre hôtel n’est pas le plus beau maisi il est sur la plage et toute la nuit nous sommes bercés par le bruit des vagues. Il est très propre, les chambres sont sympas et il a deux terrasses intérieures avec vue sur la mer et une terrasse les pieds dans le sable.
El nido 009.jpg

le voici de la mer, notre chambre est la fenêre tout à  gauche à l’étage, elle fait l’angle si bien que nous avons trois grandes fenêtres, le summum

El nido 014.jpg
C’est à bord d’une bangka, petite navigation en bois à balancier équipée généralement d’un moteur de voiture que nous començons notre journée (tour A). Voici notre banca 

El nido 124.jpg

Notre première destination est l’île de Miniloc et ses deux lagons. 

El nido 029.jpg
El nido 031.jpg
El nido 039.jpg
Les eaux sont cristalines, les parois déchiquetées, et le small lagoon n’est accessible que par une anfractuosité dans la roche que l’on franchi à marée basse. Nous sommes assez nombreux car les philippins sont actuellement en vacances. 

El nido 043.jpg
El nido 053.jpg
El nido 049.jpg

Nous quittons small lagoon pour the big lagoon. Pour y acceder nous passons un chenal très peu profond. A marée basse, on ne peut y pénétrer qu’à pied.

El nido 060.jpg
El nido 065.jpg
El nido 069.jpg
Nous quittons l’île de Miniloc pour l’ile de Simizu
El nido 075.jpg
Nous amérissons sur une plage de sable blanc, blanc.

El nido 082.jpg
El nido 086.jpg
El nido 113.jpg
El nido 107.jpg
là, on aimerait bien être robinson, le blanc en bas de la photo, c’est le sable BLANC, celui qui fait mal aux yeux.
Trève de plaisanterie, il est midi et une agréable surprise nous attend, on nous prépare un barbecue
El nido 106.jpg
El nido 104.jpg
El nido 102.jpg
et voici le résultat final
El nido 131.jpg
Sur la plage, comme dans l’eau quelques éléments spongieux voir caoutchouteux
El nido 110.jpg
ici aussi il y a un lagon secret auquel on accede par cette petite ouverture
El nido 123.jpg
Nous repartons pour la plage 7 commando 

El nido 145.jpg

El nido 154.jpg
et son coconut bar
El nido 163.jpg
El nido 166.jpg
El nido 165.jpg

cette journée nous a couté 600 pesos + 200 pour l’entrée dans le parc + 80 pour le matériel de snorkling / pers.
Vivement le tour B, C D….

 

El nido 109.jpg