Archives de Catégorie: Malaisie 2010

Malacca : musée de la beauté

Par défaut

attention cette note a des photos qui peuvent heurter votre sensibilité.

malacca 5 095.jpg

Le musée de la beauté ee Malacca exprime au travers de photos se que peut être la  ou ce qu’à pu être la « beauté » au travers le monde et les siècles.

on commence par la beauté par l’agrandissement des oreilles

malacca 5 041.jpg
malacca 5 044.jpg
malacca 5 045.jpg
malacca 5 047.jpg

la beauté par les dents taillées avec un bout de bois et une pierre

malacca 5 026.jpg

 la beauté de la tête allongée. Pour cela on la comprime dès la naissance

malacca 5 048.jpg
malacca 5 049.jpg
Le tatouage

malacca 5 059.jpg
les scarifications, particulièrement moi je trouvais cela vraiment beau jusqu’au moment ou je vois comment elles étaient pratiquées.

malacca 5 062.jpg
malacca 5 064.jpg
malacca 5 082.jpg
malacca 5 061.jpg

la beauté des petits pieds

malacca 5 033.jpg
malacca 5 034.jpg
malacca 5 030.jpg
malacca 5 032.jpg
le corset et oui nous ne sommes pas exempt

malacca 5 065.jpg
malacca 5 066.jpg
malacca 5 068.jpg
la beauté par la bouche

malacca 5 024.jpg
malacca 5 072.jpg
malacca 5 071.jpg
malacca 5 079.jpg
malacca 5 073.jpg
malacca 5 077.jpg
malacca 5 080.jpg
The end

malacca 5 083.jpg

Publicités

Malacca suite 2

Par défaut

Le 31 janvier

Visite du centre historique de Malacca.

malaca2 009.jpg

La visite commence par le Stadthuys hôtel de ville, maison du gouverneur, c’est l’édifice hollandais le plus ancien d’orient. On passe par la place de town square ou de nombreux rickshaws aux décors rococo à souhait attendent les touristes pour une visite guidée du centre aux rythmes de leur pédalage et d’une musique sortant de petits hauts parleurs alimentés par une batterie.

malaca2 013.jpg
malaca2 014.jpg

 Sur cette place des vendeurs de tout, Une église érigée en 1753 avec des briques roses importées de Hollande ou nous avons entendu la messe en chinois. 

malaca2 016.jpg

 À l’intérieur pas de statues de Jésus ou de la Vierge.

malacca 4 013.jpg

Il y a aussi une fontaine ornée de bas relief représentant la reine victoria vue de profil (Victoria Regina 1837-1901) moi je me suis achetée une casquette pour faire un peu plus guide touristique pour François. En reprenant à gauche de Stadthuys en haut d’une colline en peu flaner dans les vestiges de l’église St Paul ou chapelle de notre dame de la colline bâtie par les portugais en 1521. On a aussi une vue sur Malacca.

malaca2 022.jpg
malaca2 025.jpg

En redescendant de l’autre coté on s’arrête à la porte de Santiago, seul vestige de la famuleuse forteresse d’A’Famosa édifiée en 1512 et on visite une réplique en bois le palais d’un sultan de Malacca.

malaca2 030.jpg

La maison a été érigée sans un seul clou, d’après les descriptions du palais original  du XVe siècle figurant dans les annales malaises. Après un rafraîchissement nous montons dans une tour panoramique, le Menara Tamingsari, qui fait aussi partie du guiness book de Malaisie, 😯 m de haut

malaca2 048.jpg
malaca2 073.jpg
malaca2 076.jpg
malaca2 070.jpg

nous avons une vue sur tout Malacca : le musée maritime qui se situe dan la reproduction du vaisseau  portugais Flora de la Mar, qui coula au large de Malacca alors qu’il faisait route vers l’Europe avec à son bord des trésors Malais, chinatown, les quartiers aux maisons bien alignées.

malaca2 059.jpg
malaca2 060.jpg
malaca2 065.jpg.

On peut flâner dans chinatown, s’arrêter devant les boutiques d’antiquités, les anciennes maisons,

malacca 4 015.jpg
malacca 4 012.jpg

rentrer dans un temple chinois, indien, une mosquée, il y a même une boutique qui fabrique les chaussures « petit pied » pour les femmes chinoises – signe de coquetterie – et de douleur – qui leur permettait d’épouser des hommes très riches.(à peine 10 cm de long).  M. Chirac est d’ailleurs venu dans cette boutique, nous l’avons vu sur le livre d’or.

malacca 4 017.jpg

Malacca la nuit

Ce soir Soirée Karaoké. Lancement aussi des festivités du nouvel an chinois. malacca 3 014.jpg
Tout commence par une fanfare ou la mine sombre est de mise, personne n’esquisse un sourire, pas de parlotes dans les rangs malacca 3 002.jpg
Ensuite le gratin de Malacca et les organisateurs (l’association de Karaoké de Malacca) montent sur l’estrade et font éclater des
tubes remplis de confettis et de paillettes.
malacca 3 003.jpg
Ensuite le Karaoké commencer nous avons Tenu les 19 Candidats.
malacca 3 028.jpg
malacca 3 023.jpg

On vieillit vraiment. Au début nous avions repéré les Candidats les 4 et 12, ensuite nous avons attendu la 14 et en fin de compte, nous sommes restes Jusqu’aux résultats. Voici quelques spécimens de cette soirée. Chaque candidat venait avec son disque de karaoké, Qu’il pouvait suivre ensuite sur un prompteur.

malacca 3 082.jpg
malacca 3 050.jpg
malacca 3 093.jpg

Le public est passionné

malacca 3 078.jpg
malacca 3 086.jpg
malacca 3 090.jpg

Avant les résultats, l’association de karaoké est venue nous interpréter 3 chansons  et Voici les 3 premiers en partant de la droite. Et la photo finale.

malacca 3 097.jpg
malacca 3 100.jpg

Malacca suite 1

Par défaut

Le 30 janvier suite : La Ville État de Malacca (Melaka) est une destination surprenante. Quand on y arriver, surtout le week-end, c’est une ville de couleurs et de fêtes qui vous accueille en son centre historique. 3 010.jpg Malacca

De Nombreux touristes venus de tous les Etats de Malaisie, de Singapour et d’autres pays y viennent parcourir ses rues animées avec ses boutiques nombreuses  » Art Déco ». Malacca compte un nombre impressionnant de musées, C’est une ville riche en patrimoine culturel.

malaca1 035.jpg

 Son histoire: au XIV s Malacca était un village de pêcheurs, son destin changea quand Parameswara, prince hindou venu de Sumatra en fit un port d’escale et de ravitaillement pour les bateaux qui passaient par le détroit de Malacca. Port situé à mi chemin entre la chine et l’inde, les négociants des 4 coins de l’orient y faisaient escale.  En 1405 l’amiral chinois Cheng Ho se rend à Malacca avec les cadeaux de l’empereur Ming et une promesse de protection contre le Siam. Les colons arrivent dans son sillage et se marièrent avec des Malais. Ainsi naquirent les Babas-Nonya, le plus ancien, groupe chinois de malaisie. Grâce à eux Malacca devient un puissant état marchand.

malaca2 038.jpg

Les Portugais arrivent en 1509 attirés par les épices et les comptoirs de la Chine. Ils s’emparent de la ville en 1511. puis se furent les hollandais en 1641 qui y régneront pendant 150 ans. En 1824 Malacca est cédée au Anglais ..

C’est une première, il y a tellement de monde que les resto, très très très nombreux sont plein à craquer, dehors des files d’attentes se forment..
malacca 3 012.jpg
Apres l’effervescence de notre arrivee, nous commençons à regretter Tioman et son havre de tranquillité. malaca 008.jpg
Ici  le bruit, les voitures, une petite pollution, du méga monde envahissent les ruelles. Le soir, le marché nocturne avec ses stands de nourritures et d’artisanat occupent les rues de Chinatown.

malaca1 020.jpg

malaca1 019.jpg
Nous nous laissons happer par les spectacles de rue : musique traditionnelle, fanfare, et Monsieur Boleh – champion au guiness book des records malaisien, champion du monde du TRANSPERCAGE d’une noix de coco avec un doigt.
malaca1 022.jpg
La mise en bouche commence par éteindre des torches en feu
dans la bouche (bon pas évident il y avait un peu de vent), ensuite il présente son diplôme, il en présente plusieurs d’ailleurs puis, il vente son élixir qui répare les bobos et soignent les douleurs (10RM le flacon). Il explique à la foule de faire attention aux pickpockets, puis demande à quelqu’un de lui installer une noix de coco sur une coupelle.  Et bla bla bla et bla bla bla encore 10 mn. Il reprend la noix de coco fait le tour de la foule pour que l’on tape dessus et oui on sait jamais c’est peut être une fausse, François a l’immense privilège de pouvoir la toucher. Il en profite pour demander d’où l’on vient : Kuala lumpur, Malacca, états unis, Singapour, France etc Après 45 mn enfin il passe à l’action.
malaca1 029.jpg
Concentration maximum de 10 s qui passe par trois expirations « woua » associées à un double nagachi (double mouvement des bras vers le bas) et vlan, vlan vlan, le jus de la noix de coco sort en un jet diffu, il a le doigt à l’intérieur, exactement là ou il avait fait une croix au préalable au marqueur. Beaucoup de Malaisiens s’extasient, applaudissent, nous en France comme dit François il passerait plus dans vidéo gag que dans l’émission de tous les records.
malaca1 030.jpg

Mais, revenons à M. Boleh, que se passe t-il, il se tord désormais de douleur, la foule souffre pour lui, vite ses deux jeunes assistants viennent l’aider à retirer le doigts coincé dans la noix de coco, il a mal, son visage grimace, ouf il est libéré, vite un assistant ôte le bouchon de son produit miracle et lui en verse une bonne rasade sur le doigt. La douleur s’estompe instantanément. Le voilà redevenu lui-même, vif, alerte, notre champion du monde du transperçage de la noix de coco d’un seul doigt est prêt pour aborder le transperçage de sa deuxième noix de coco..

malaca1 031.jpg

voici un lien qui mettra des images sur mes mots

http://www.youtube.com/watch?v=OZxZ0kJtMCA

malacca 3 007.jpg

Malacca

Par défaut

Le 30 janvier

Mersing – Malacca bus compter environ 5 h (premier bus 7 h 15)

malaca 001.jpg
Nous traversons de nouveau la Malaisie dans sa largeur en côtoyant à perte de vue des centaines de kilomètres de palmeraies. Le pays a investi beaucoup sur l’arbre à Caoutchouc et c’est désormais sur l’arbre à huile de palme qu’une bonne partie de l’économie agricole semble reposer. En espérant que ce choix soit payant et non pas, fatal.

malaca2 007.jpg
En arrivant au bus stand prendre ensuite un bus local, bus N° 17  de Melaka Sentral à Town Square. Là demandez votre chemin, Sama sama guest house est à deux pas.

malaca2 003.jpg
Sama sama étant compète nous dormons à Voyage guest house qui fait partie de la même maison.35 RM la nuit, salle de bain commune. L’endroit est vraiment très sympa, un salon commun avec TV, Billard est aménagé au rez de chaussée, ensuite un patio mène vers les toilettes

malaca2 004.jpg
et il y a même une machine à laver le linge.. Nous avons les vélos gratuits et internet gratuit qui se situent dans un café appartenant à la boite. Le tout dans un désigne art déco comme le reste de la ville

malaca2 002.jpg

TIOMAN Island

Par défaut

Départ pour Tioman

Le 26 janvier

A 14 h 50 nous sommes dans le bateau qui nous emmène à l’île de Tioman 35 RM/pers/aller.

« L’île de Tioman a une forme de tortue, elle est baignée par les eaux turquoises de la mer de chine méridionale.

tioman 024.jpg

C’est la plus grande des îles de la cote est de la Malaisie : 20 km de long sur 11 km de large. Farniente sur les plages de sable blanc ou dans un hamac à l’ombre, baignade, snorkeling à la découverte des fonds marins ou prospèrent 233 espèces de poissons et 183 espèces de coraux» Lonely-Planet 2008. Deux heures plus tard nous débarquons sur la plage d’ Air Batang ou ABC.

tioman2 014.jpg
Nous logeons dans un petit chalet à 20 m de la plage – My Friend Place – 30 RM la nuit. Les bungalows sont spacieux, propres avec une petite terrasse.
tioman 028.jpg

Peu d’établissements sont ouverts, la saison n’a pas encore commencée. Où nous logeons, un seul restaurant à proximité et pour stan, pas de regrets, en effet la bière est détaxée mais encore faut il trouver un établissement qui en vende.. Bon tu connais notre sens de l’orientation, après une longue recherche et un bon km, nous avons trouvé le lieu idéal, les pieds dans le sable face au couché du soleil un happy hours de 17 à 19 h – trois bières – 10 RM.

tioman 015.jpg

Tioman aspire à la nonchalance, promenade, repos, les yeux rivés sur le jardin ou sur la mer.  On suit les marées, marée basse, marée haute,

les arbres dans la mer…

Tioman 021.jpg

tioman 030.jpg

 

tioman 033.jpg

On regarde aussi les malaisiens remettrent en états les chalets, les lieux de restauration car la saison commencera avec le nouvel an chinois le 14 février. Suivre la mousson à ses avantages, être seul au monde, avoir encore plus de temps pour ne rien faire car hélas même les balades en bateaux ne sont pas encore possibles. Les bateaux suivent la marée et ne sortent pas s’il y a trop de vent.

tioman2 009.jpg

Donc nous n’avons rien fait si ce n’est qu’un peu de marche entre ABC et Tekek 5 bons km AR pour Internet et le repas du midi.

tioman2 037.jpg

 

Ici vous prenez une assiette, vous vous servez en riz et vous prenez la garniture que vous désirez : légumes, poulet, poisson..vous vous installé à une table et vous vous delectez.

tioman2 036.jpg

Nous avons aussi decouvert, le duty free

tioman2 038.jpg

Devinez ce que francois transporte dans son sac : un cognac Henessy à 40 RM (8 euros), c’est notre apéro ou digeo de la st valentin.. ABC – Tekek c’est une balade qui vous permet de voir les dernières maisons de pêcheurs amenées à disparaitre avec l’aménagement du littoral : aéroport, ressort, routes…

tioman2 040.jpg

Le transport est en commun

tioman2 030.jpg

et dans notre quotidien à Tioman, nous croisons de nombreux singes et des varans d’environ un mètre queue incluse

tioman2 010.jpg

Et comme nous devenons difficiles dans nos choix on s’est même pas baigné.

tioman2 017.jpg

Retour à Mersing le 29 janvier

tioman2 018.jpg

La Péninsule Malaisienne 2

Par défaut

Son histoire

On sait que la Malaisie était déjà habitée au IIIème millénaire avant J.C.. La Malaisie semble avoir vécu pendant longtemps sous le règne de différents empires d’Indochine ou de Sumatra. Vers 1400, un prince de Palembang (ville d’Indonésie située sur l’île de Sumatra) fonde le royaume de Malacca (Malaisie) et tente d’agrandir son royaume jusqu’à l’arrivée des portugais en 1511 qui s’emparent de la ville. Ces derniers n’auront de cesse de combattre les royaumes voisins.Palembang_location.png A partir de 1619, la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales bloque le commerce portugais et finit par prendre possession du royaume en 1641. Ils devront eux aussi mener de nombreuses batailles avec les autres royaumes de la région. A la même période le Nord du pays passe sous le contrôle du Siam (future Thaïlande).

L’Empire colonial britannique (1786 à 1957)

Désirant participer activement au commerce de la région, la Compagnie Britannique des Indes louent à partir de 1786 l’île de Penang au sultan de Kedah qui veut se protéger du royaume du Siam et en firent un port franc.Captain%2520James%2520Cook.jpg Les britanniques fondent ensuite Singapour en 1819 puis obtiennent la ville de Malacca.
En 1841, le sultan de Brunei qui contrôle la majeure partie de l’île de Bornéo, offre à James Cook (photo cadre droit) des terres et lui donne le titre de raja de Sarawak pour l’avoir aidé à combattre des rebelles. Les descendants de Cook augmenteront par la suite leurs territoires. Lors de la disparition de la Compagnie en 1858, Penang, Singapour et Malacca passent toutes trois sous le contrôle de la couronne et le reste du pays passe sous son protectorat.
Le Nord-Bornéo (futur Sabah) et le Sarawak deviennent aussi des protectorats britanniques en 1888.
En 1909 les britanniques prennent possession de quatre états autrefois enlevés à la Malaisie par le royaume du Siam.
L’indépendance (1945 à 1957) Les japonais prennent possession de tous ces territoires à partir de 1941 et envahissent Singapour l’année suivante.
A la fin de la guerre le pays repasse sous le contrôle de la Grande-Bretagne qui cherche à unifier le pays en réduisant le pouvoir des sultans et en se l’appropriant.
Ces mesures seront à l’origine d’un fort mécontentement et de la formation de l’United Malays National Organization (UMNO) en 1946. Les souverains locaux et l’UMNO finissent par obtenir la création de la fédération de Malaisie en 1948. Les territoires de l’île de Bornéo restent en revanche sous le contrôle de la couronne.
Durant la même période, le Parti Communiste Malais réclame l’indépendance totale du pays et se lance dans une guérilla contre le colonisateur.tunku-abdul-rahman-ayah-1st-pm.jpg Le 31 août 1957, la fédération de Malaisie est créée et Tunku Abdul Rahman (photo cadre gauche), chef de l’UMNO devient Premier Ministre. Celui-ci propose en 1961 à Singapour, au Sarawak, au Nord-Bornéo et à Brunei de rejoindre la fédération ce qu’ils feront en 1963 (hormis Brunei).

La Malaisie

Des tensions se créent avec les indonésiens et les philippins qui ont des vues sur les territoires de l’île de Bornéo.
Singapour, ville entièrement chinoise quitte la fédération en 1965. Des conflits ethniques internes entre malais et chinois apparaissent en 1969 à Kuala Lumpur faisant plusieurs centaines de morts. L’état d’urgence est alors décrété jusqu’en 1971, année durant laquelle Tun Abdul Razak (phto cadre droit), nouveau Premier Ministre élu grâce à l’alliance de partis d’opposition, tente d’engager le pays dans d’importantes réformes économiques. Il forme un Front. Ce parti remportera aussi les élections de 1974 puis celles de 1978. Le Front National gagne de nouveau les élections en 1981 et Mahathir Mohamad devient Premier Ministre. Le sultanat de Brunei accède à l’indépendance en 1984 suite à un accord signé en 1979 avec les britanniques._39338998_ap_mahathir203.jpg Le Parti de Mahathir Mohamad conserve le pouvoir lors des élections de 1990. Le Premier Ministre aboli en 1993 l’immunité judiciaire des sultans. Le Front National remporte les élections législatives anticipées de 1995. Le pays s’engage dans la politique internationale notamment en condamnant les essais nucléaires français ou en réclamant la suppression du droit de veto à l’ONU.
L’économie malaisienne connaît une croissance économique régulière jusqu’à la crise qui touche les pays d’Asie du Sud Est à partir de 1997.
En 1998, Anwar Ibrahim, vice-Premier Ministre et surtout adversaire potentiel de Mohamad aux élections, est limogé et arbitrairement condamné en 1999 à six ans de prison pour « corruption ». Malgré une politique aux méthodes contestables, Mahathir Mohamad et son parti remportent de nouveau les élections anticipées de 1999 à une large majorité.

La Péninsule Malaisienne 1

Par défaut

«Beauté et diversité dans les eaux des mers du sud»
La Malaisie est l’étoile montante du tourisme dans le sud-est de l’Asie, c’est une nation qui va de l’avant tout en chérissant son passé. Des siècles de commerce ont fait de la Malaisie un pays où se mélangent cultures malaisienne, chinoise, indienne et tribale créant ainsi un véritable melting-pot de peuples, de traditions et de religions. Les magnifiques paysages ne manquent pas de diversité: jungles denses, pics montagneux et forêts tropicales luxuriantes qui sont un havre de paix pour la faune et la flore abondante. Les stations balnéaires de cette île tropicale ainsi que les plages de sable blanc offrent un avant-goût du paradis et sous la surface, les spots de plongée des mers chaudes et coralliennes font partie des meilleurs au monde et n’attendent qu’à être explorés.

1236507393.jpg
Kuala Lumpur, le chef d’œuvre du pays est une ville moderne qui contraste avidement avec Malacca qui est la partie historique et l’ancien cœur de la culture malaisienne. Les anciennes bâtisses de type colonial situées dans les collines sont un refuge agréable pour se protéger de la chaleur.

La Malaisie est limitée par la Thailande au nord, Singapour et l’Indonésie au sud et les Philippines à l’est. Elle comprend la Malaisie Péninsulaire et les états de Sabah et Sarawak sur la côte nord de l’île de Bornéo (voir Bornéo 2010). La Malaisie  péninsulaire 750 km de long sur 350 km de large au maximum, est traversée du nord au sud par des chaînes montagneuses à la forêt dense, avec de basses plaines côtières de chaque côté. La côte s’étend sur 1 900 km. La côte ouest se compose de mangroves et de laisses de vase entrecoupées de baies et de criques. A l’ouest, les plaines ont été défrichées et sont cultivées, tandis que la côte est non protégée abrite des plages paisibles bordées de jungle dense.

391455800.png

La Malaisie est composée de 13 États, 11 sur la péninsule (Perlis, Kedah, Penang, Perak, Kelantan, Terengganu, Pahang, Selangor, Negeri Sembilan, Melaka, Johor) et 2 sur l’île de Bornéo (Sarawak et de Sabah). Kuala Lumpur et l’île de Labuan possède le statut particulier de territoire fédéral. Drapeau (adopté le 16 septembre 1963) : Les 14 bandes rouges et blanches représentent les  Etats et Territoires qui constituent la Malaisie : 13 états + Kuala Lumpur et  l’île de Labuan qui possèdent le statut de territoire fédéral. Jusqu’en 1965, la 14ème bande reprérsentait Singapour. Le jaune symbolise la royauté, le croissant et l’étoile nous rappellent l’islam.

1982375176.png
Population : 25,3 millions en 2005
Les plus grandes villes du pays sont :
Kuala Lumpur : 1 145 075 habitants
Ipoh : 382 633 habitants
Johor Baharu : 329 900 habitants
Georgetown, sur l’île de Penang : 328 346 hab200px-Coat_of_arms_of_Malaysia_svg.png

Les armoiries de la Malaisie montrent, dans leurs parties supérieures, une étoile à quatorze branches qui représente les treize états de la fédération de Malaisie. Elle faisait autrefois allusion aux quatorze états fédérés, avant que Singapour devienne indépendant. Le croissant de lune situé sous l’étoile, un symbole traditionnel de l’Islam, religion officielle de la Malaisie et de plusieurs symboles de la monarchie. Les cinq kriss, une dague cérémoniale malaise et indonésienne, situées dans la frange supérieure rouge représentent les derniers états incorporés dans la fédération de Malaisie: Johor, Kedah, Kelantan, Perlis et Terengganu.

Les premiers états qui ont intégrés la fédération : Negeri Sembilan, Pahang, Perak et Selangor sont symbolisés par les quatre barres verticales qui figurent au centre du blason. Les drapeaux des quatre états mentionnés, sont formés par des combinaisons des couleurs des barres : dans le cas de Negeri Sembilan son drapeau est composé des couleurs rouge, noir, et jaune; le drapeau de Pahang est noir et blanc ; Perak noir, blanc et jaune; Selangor rouge et jaune.

La division figurant sur le coté gauche, dans laquelle figure un palmier sur un pont, est le blason de l’état de Penang (Pulau Pinang) et la division droite, représentant l’arbre de Melaka, est le blason de l’état de Malacca. Les blason de Sabah et Sarawak sont représentés respectivement, dans les divisions inférieures gauche et droite. Au centre de la pointe du blason, figure la fleur nationale, le bunga raya (hibiscus).

Deux tigres soutiennent le blason, symboles de force et de courage.

Le climat : La Malaisie possède un climat équatorial.
La température moyenne annuelle tourne autour de 26°C et varie peu au cours de l’année.
Le climat est marqué par un fort taux d’humidité tout le long de l’année. Certaines régions peuvent recevoir près de 5000 mm d’eau par an. La péninsule connaît 2 moussons, une en provenance du Nord Est qui touche aussi le Nord de Bornéo entre Novembre et Février et une autre en provenance du Sud Ouest entre Mai et Octobre.

1734139456.jpg
La monnaie utilisée est le ringgit (RM), divisée en 100 sens.
Il existe 6 billets (1 RM, 2 RM, 5 RM, 10 RM, 50 RM, 100 RM) et 6 pièces (1 sen, 5 sens, 10 sens, 20 sens, 50 sens et 1 RM). Le ringgit est souvent appelé le dollar malais. 1 euro = environ 4,80 ringgits.
Le malais (bahasa malaysia) est la langue officielle et l’anglais la seconde langue parlée par la majorité de la population (langue des affaires). On y entend aussi beaucoup d’autres langues notamment plusieurs dialectes chinois, indiens ou d’autres langues de pays voisins.

Visa : Si vous êtes français vous n’avez pas besoin de visa pour un séjour touristique de trois mois maximum. Il faut être en possession  d’un  passeport en cours de validité supérieure à six mois à compter de la date d’entrée en malaisie.

236184017.jpg
carte de Pulau (île) Tioman

Coté Santé :

Quelques serpents dangereux.
Attention au soleil et à la chaleur
Attention aux moustiques qui peuvent transmettre des maladies telles la malaria, le typhus, la dengue, encéphalite japonaise

Quelques mots ou expressions en malais :Numériser0065.JPG

Bonjour (le matin) : Selamat pagi
Bonjour (vers midi) : Selamat tengah hari
Bonjour (l’après-midi) : Selamat petang
Bonsoir : Selamat malam
Oui : Ya
Non : Tidak
S’il vous plaît : Tolong / Silakan
Merci (beaucoup) : Terima kasih (banyak)

Parlez vous anglais ? : Bolehkaha anda berbicara bahasa inggeris ?
Je ne comprend pas : Saya tidak faham
Combien coûte celà : Berapa harganya ini ?
Où est le/la… : Di mana ada… ?

 

Nuit Blanche à MERSING

Par défaut
cherating 2 081.jpg
Cherating 3 005 . jpg

Le 25 janvier  matin dès 8 h 30 nous attendons le bus pour Kuantan, ou nous prendrons ensuite un second bus pour Mersing : temps de voyage arrêts inclus 7 h. Nous logeons chez Omar’s backpacker’s hostel (opposite post-office) Tél : 019 – 7744268 or 07 – 7995096 . C’est un appartement dans lequel il a fait quelques chambres une double, une double avec twin bed, un dortoir, il y aune cuisine, un salon, l’appartement est à l’étage, il est vaste, propre, simple, bien éclairé. Nous payons 35 RM.

 Mersing - Tioman 001.jpg

 Mersing - Tioman 002.jpg

La Malaisie est composée de 13 états et de 3 territoires. Chaque état à un Parlement et un Gouvernement Dirigé par un premier ministre. Neuf des 13 états Ont des chefs héréditaires: les sultans. Les sultans se succèdent tous les 5 ans, selon un ordre préétabli, au poste honorifique de Roi. Le sultan de l’État de Johor est décédé il y a 4 jours à l’âge de 77 ans. Deuil pour tout le monde, les hommes musulmans portent un ruban blanc à leur chapeau, les chinois, un ruban noir autour du bras. Le deuil dure 7 jours. Donc nombreuses boutiques sont fermées et notamment les cafés Internet, pourquoi eux ..?? Nous pauvres européens, l’accès à l’info nous est interdit? On peut même pas lire nos e mails.

tioman 002.jpg

Bon nous avons toujours les Chinois qui sont là, 24/24, même si certains portent le deuil, le commerce c’est le commerce.

Mersing - Tioman 008.jpg

 Mersing - Tioman 011.jpg

La nuit fut pénible j’ai fait une irruption de boutons comme chaque année. Cela fait comme une piqûre, puis une grosseur sous la peau, des démangeaisons terribles. Le lendemain matin, je me suis levée avec plus de 500 boutons principalement répartis entre le bras gauche et le coté droit du dos.

tioman2 021.jpg
un petit silence net car nous partons quelque jours sur l’île de Tioman mais vous aurez un peu de lecture liée à des infos sur la péninsule malésienne

Cherating 2

Par défaut
le 24 janvier
Dernier jour a Cherating. Ce matin une balade en bateau sur la mangrove – 20 RM/pers – duree 2 h.
cherating 2 002.JPG

cherating 2 012.JPG
cherating 2 005.JPG

Fabuleuse promenade au fil de l’eau. Des loutres, des serpents noirs et jaunes qui apres un repas dorment dans les arbres pendant 3 – 4 jours.

cherating 2 031.JPG

Il y a dans cette jungle d’eau et de vegetation des pythons dont la grosseur equivaut la cuisse de notre guide. Nous voyons aussi des king fisher au bleu inoubliable, des singes, des lezards d’une taille certaine – 50 cm -. Le visuel confond les images de la nature avec leurs reflets dans l’eau.

cherating 2 037.JPG
cherating 2 068.JPG

cherating 2 044.JPG

Le soir nous sommes retournes assister a un spectacle peu courant. Des centaines de Lucioles clignotant dans les arbres de la mangrove et s’approchant du bateau lorsque l’on agite une lumiere tamisee rouge. Nous pouvions prendre les lucioles dans les mains. Nous n’avons pu helas prendre de photo etant donne la nuit noire.

cherating 3 010.jpg

Marang

Par défaut

le 23 janvier

Lors de notre note  »vers un nouveau voyage » publiee le 26 dec 2009, nous vous informions que la Malaisie etait avant tout une recherche. En effet il y a 19 ans, j’ai promis à une famille prise en photos, de les lui envoyer. Ayant perdu l’adresse, je souhaite la retrouver pour les lui donner. La seule piste, c’est dans une petite ville de la cote est, au bord de la mer, la famille tenait une petite gargote dans laquelle nous prenions nos repas ..

Numériser0003.jpg

Aujourd’hui destination Marang, ville présumée de notre recherche. Départ de Cherating à 8 h 25 avec Stan, un voyageur de rencontre qui vient de passer deux mois en Nouvelle Zélande avec son amie Marie – qui est rentree en France apres Une année de conge sabatique – Un Normand qui vit à Pouilly en Auxois, donc quelqu’un de goût et qui a le coeur du voyageur.

Nous arrivons à Marang vers 13 h , environ 130 kms, 4 h de bus, 2 bus et nous sommes heureux de descendre du second car nous sommes frigorifiés par la clim. Il fait chaud, le soleil brille, les pluies intermittantes ont cesse. On déambule dans Marang qui a bien changé. Ils ont aménagé des jetées, nous essyons de nous repérer au marché qui est 10 fois plus important, les lodges sont plus nombreuses et tout le bord de la rivière a été rénové. Comment trouver de humbles gargottes.

Au loin le port de pêche, une autre jetée, la mer, la mosquée. Arrivée à une extrémité de la ville, de nombreux petits restaurants. Je sors une puis deux photos, et la «patronne», les clients les reconnaissent et nous expliquent en Malais où les trouver. Quelques minutes de recherche, nous y sommes. Au Kedai Makan Zainah Restaurant. C’est un grand moment d’émotions, elles se rappellent de nous.

cherating 1 013.jpg
Elles sont là toutes les deux, Zaidah, la plus jeune avait 15 ans, elle en a aujourd’hui 34. Sa sœur a beaucoup change, plus émaciée, le sourire a disparu, les yeux vifs clairs ont perdus un peu de leur brillance. Des cris et des rires de joie, nous accueillent, les photos passent de main en main. La Gargotte s’est transformee en un joli petit resto en dur ou l’on y mange toujours divinement bien au milieu d’un monde de femmes et de soeurs.

Fini les cheveux courts et les sourires coquins, le voile est désormais porté, mais cette chaleur humaine est toujours présente. Elles se délectent des photos, rigolent, se rappellent .. C’est un jour de bonheur pour elles comme pour nous. La cerise sur le gateau apparait soudain

 Cherating 1 014.jpg
C’est Moraihma, ce joli bébé, a aujourd’hui 19 ans.

 Cherating 1 017.jpg

Elle Fait des études d’Ingénieur Chimiste auprès de Petronas, entreprise d’energie de Malaisie, pétrole, gaz … Cherating 1 011.jpg

Encore quelques photos de familles. On se promet de se revoir tres bientot.
Cherating 1 015.jpg
cherating 1 016.jpg
Il est temps de rentrer, le samedi les bus sont moins nombreux bus et la route est longue et courte a la fois. Le soir nous finissons avec Stan au resto pour manger des crevettes cuites au feu de bois sur une feuille de bananier ..

Cherating 1 007.jpg

 

C’est Marhaina qui dans les bras de sa sœur sur la photo d’au dessus avait 1 an et la voici 19 ans après. Elle est la aussi devant nous.

cherating 1 017.jpg

Elle fait des etudes d’ingenieur chimiste aupres de Petronas, entreprise d’energie de Malaisie, petrole, gaz… Nous vous en reparlerons a Kuala Lumpur.

cherating 1 011.jpg

Encore quelques photos de familles. On se promet de se revoir tres bientot.

cherating 1 016.jpg
cherating 1 015.jpg
cherating 1 020.jpg

Il est temps de rentrer car le samedi les bus sont beaucoup moins nombreux et la route est longue et courte a la fois. Le soir nous finissons au resto avec stan pour manger des crevettes cuites au feu de bois sur une feuille de bananier..

cherating 1 007.jpg