Archives de Catégorie: Inde 2014

re – Palolem

Par défaut

Palolem beach : grosse chaleur, le sifflement des oiseaux, les écureuils, le petit déjeuner face à la merrps20141215_164344le laisser aller total, mots croisés, lecture, scrabble (François met souvent 20 bonnes minutes de réflexion avec Danièle nous avons le temps de faire autre chose ou de somnoler)rps20141215_164313le bruit des vagues, le cold coffee shake la boisson qui tuerps20141215_164248le paneer ticka massala chez Fernandez, le porto qui a pris un coup d’inflation, quelques moustiques à la tombée de la nuit, toujours l’éternel et ensorceleuse kingfisher strongrps20141217_081649l’odeur du mosquito-coil auquel on a ajouté des bougies à la citronnelle, les cheese naan…Mais encore….se baigner dans l’eau chaude de la mer d’Oman. Je vais vous écoeuré. À ce jour, c’est à dire en près de 30 jours, je me suis baignée que 4 fois. Mais là, on se l’est donné : les doigts de pieds en éventailrps20141215_164458 rps20141215_164418
rps20141215_164534photos Pop artrps20141215_165222
rps20141215_165315
rps20141215_165112au crayonrps20141215_165030photo après aperistickrps20141215_164649
rps20141215_164725
rps20141215_164800Nous avons shopiner à fond : poudre de tandoori, chat massala, du thé, des savons, des pickels, des noix de cajoux, des alcools. On s’est fait une virée scooter à Colva beachrps20141217_082327une sortie bateau pour voir les dauphinsrps20141217_081443
rps20141217_082256Bon Danièle et François ont passé leur temps à regarder les Indiens qui se deshabillaient et s’habillaient pour voir s’ils verraient un bout de leurs fesses. C’était couru d’avance mais ils y croyaient. Mais encore direz vous : un repas poissons au restaurant, nous sommes allés chez l’esthéticiennerps20141217_081809
rps20141217_081842
rps20141217_081543et oui vous ne rêvez pas, par contre il a eu un petit peu mal. Il y a eu aussi le repas avec la famille Pagirps20141217_110339et François pour se souvenir de son jeune temps a fait l’école à Ariarps20141217_110706 rps20141217_110228
Voilà demain c’est déjà le retour. Notre prochain voyage commence le 8 janvier destination l’Asie du Sud Est : Thaïlande, Cambodge, Vietnam, Laos, See you soonrps20141217_081926

Publicités

Agonda

Par défaut

Du 11 au 13 déc
Agonda beach qu’en dire : tranquillité, quiétude, relaxing, le bruit des vagues s’echouant sur le rivage, les moustiques de la tombée de la nuit, le poulet ticka massala cuit au tandoorirps20141212_041006l’éternel et ensorceleuse kingfisher strong, l’odeur du mosquito-coil, les garlic naan, les pieds dans le sable, le bruit des vagues (bis)rps20141212_041215la faible lueur des bougies, le manalirps20141212_041140les insectes qui cricrient, le coucher du soleilrps20141212_041038la recherche de coquillages. . Mais encore….
Nous longeons au Dersy cottage (face à l’église prendre à gauche) 600 rps la chambrerps20141213_101626Il ne fait pas très beau, 30° nuageux, pluie et oragerps20141213_101217
rps20141213_102729Nous avons passé ces 3 jours à lire, farnienterrps20141213_101246shopiner et à se balader dans le village, dans la nature environnante et vers le village de pêcheursrps20141213_101358 rps20141213_101458 rps20141213_101427Demain nous reprenons la route direction Palolem. Nôtre séjour en Inde se terminera là où il a commencé avec certainement de bons moments à vous faire partager.

Panaji et Arambol

Par défaut

Le 9 décrps20141208_111742À 7 h 15 nous quittons Badami pour Hubli. Nous arrivons vers 9 h 45 au vieux bus stand de Hubli, nous prenons un autre bus pour nous rendre au nouveau bus stand de Hubli.rps20141128_120508Il est 10h20. Le bus de 10 h 30 pour Panaji arrive à 11 h et repart à 11 h 30. Quel désordre sur la route. Je maintiens les routes ne sont plus faites pour les piétons, les motos, les vélos, les Charettes, les animaux..Plusieurs fois je me suis écriee « P. …., il est fou  » en parlant du véhicule qui s’engageait comme si il était seul au monde, leur gauche et les bas côtés connaissent pasrps20141128_115527À 16h45 nous sommes à panaji il reste à trouver un hôtel. Cela n’a pas été une mince affaire et ce n’est qu’à 18h que nous intégrons nos chambres à Relax Inn guest houserps20141210_134913 Bière thali, douche et dodo bien mérité
Le 10 déc
Quelle nuit : moustiques, bruits de la rue, odeurs des égouts, un fan qui tourne à 100 à l’heure. …bon à 8 h 30 nous sommes attablees devant une assiette d’idlis au Anman restaurant. Un pur régalrps20141210_134942À 9 h 30 nous sommes dans le bus pour Mapusa, nous enchainons avec un 2 ème pour Arambole (2 h de bus) Arambol est le village le plus au nord de Goa. Nous y venons pour farniente toute la journée.rps20141210_135513 Baignade en mer, baignade en rivière,rps20141210_135621 dégustation de café froid avec ice cream, salade de fruits, kingfisher strongrps20141210_135653
rps20141210_135732les vacances dans les vacances. Demain nous partons pour Agonda station balnéaire à 10 km de Palolem. La boucle est bientôt bouclée.rps20141210_135834

Badami 2

Par défaut

Le 7 déc
Notre première visite est pour le temple Mahakuta.
rps20141207_093240Il se situe à 6 km de Badami par les chemins de traverse et 16 par la route. Nous empruntons le sentier. Nous longeons en premier les toilettes publiques, c’est à dire la nature ou chaque habitant part le matin pour faire ses besoins un cruchon d’eau à la main pour pouvoir ensuite se nettoyer.rps20141207_094756Au loin des falaises rouges qui indiquent un paysage aride, désertique digne d’un western.rps20141207_094235Depuis notre dernier passage quelques aménagements ont été faits pour mieux visualiser le chemin.rps20141207_094201Les seules personnes que nous croisons sont les villageois qui profitent du dimanche pour faire leur bois.rps20141207_094124
rps20141207_094037Nous mettrons 1 h 45 pour arriver au temple.rps20141207_093725Beaucoup de pèlerins sont rassemblés autour du bassin.rps20141207_093512C’était également notre destination puisque nous voulions descendre dans le bassin pour nous rendre au temple dans l’eau.rps20141207_093421
rps20141207_093622Aujourd’hui ce n’était pas le bon jour, car si nous nous mettons à l’eau cela va être l hystérie générale.rps20141207_093133
rps20141207_093207Et oui ici pas un pas sans que l’on vous photographie, sans que l’on vous parle une fois, deux fois, mille fois.rps20141207_093904
Mahakuta est un ensemble de temples dédiés à Shiva.
Le bassin est alimenté par plusieurs sources d’eau chaude. Le temple possède un lingam de Shiva recouvert de 4 têtes. Après avoir passé du temps à surtout regarder les Indiens et leurs expressions de joie d’être là, nous rentrons en rickshaw à Badami (120rps).
En fin d’après midi nous visitons les ruines du fort nord et ses temples.rps20141208_040352Ici pas le temps de flâner à tous moments les singes « chapardeurs » nous rappellent que nous sommes sur leur territoire.rps20141208_040057
rps20141208_040221Il est préférable de venir les mains dans les poches car pour eux sac = bouffe. Un jeune couple d’indiens en a fait les frais en se faisant intimider par deux singes (torse bombé, crocs sortis) qui ont volé le sac à main de la dame. François l’a aidé à le récupérer mais moi il était hors de question que j’y mette la main.rps20141208_040142À la tombée du jour, ce lieu redevient complètement leur territoire.
Pour le coucher du soleil nous sommes allés aux temples de Bhutanatha qui se situe à une extrémité du bassin d’Agastyatirtharps20141208_035804 Le soleil qui se pose sur les pierres leur donne une teinte inoubliable. Dans ce temple se trouve une statue de Vishnu datant du 7 ème siècle.rps20141208_035854
rps20141207_094000

Le 8 déc
Visites des grottes de Badami
(100rps/1)Les grottes troglodytiques ont été taillées dans la falaise par les artistes de l’époque Chalukia (entre le IV ème et le VIII ème siècle).rps20141208_101658La grotte n°1 est dédiée à Shivarps20141208_101329Dès l’entrée une superbe sculpture de Nataraja aux 81 postures de danserps20141208_101543Les piliers sont finement ciselésrps20141208_101619la grotte n ° 2 est dédiée à Vishnu.rps20141208_102823
rps20141208_102916On peut y voir Vahara une réincarnation de Vishnu, à tête de taureau,rps20141208_103014emblème également de l’empire Chalukia. Sur la même fresque on peut y voir Naga un serpent à visage humain.rps20141208_103213la grotte n ° 3 sculptée en 578 est la plus vaste.rps20141208_105619Une effigie de Vishnu assis sur un serpentrps20141208_105446 rps20141208_105528les creux dans la pierre servaient de palettes aux peintresrps20141208_105750
rps20141208_105843La grotte n ° 4 est dédiée au Jainismerps20141208_110902
rps20141208_110946Nous décidons ensuite de faire le tour du bassin d’Agastyatirtha.rps20141208_112000
rps20141208_111809 rps20141208_111933Des sculptures disséminées dans la végétation retracent l’évolution de l’homme.rps20141208_111837
rps20141208_111716voici la réponse au jeu photo,c’était une chauve souris. rps20141206_120727 il n’y a qu’un seul gagnant El senor Fifi . Demain nous reprenons la route retour à la case départ, demain soir si tout va bien nous dormirons à Panjim la capitale de Goa.

Badami

Par défaut

À 14 h 20 nous posons le pied dans cette bourgade poussiéreuse et bruyanterps20141207_094631Nous avons enquille 3 bus : Hampi – Hospet 14rps/1, Hospet – Ilakal 115rps/1 – 2 h 15rps20141207_094340Ilakal – Badami 54rps/1 – 2 h 20rps20141207_094716Un voyage de 5 h 30 au milieu d’une campagne écrasée par le soleil, une région propice à la culture du coton, du tournesol, de la cane à sucre et du pois chicherps20141207_094904Nous traversons des villages ou règne un joyeux bazar.
Nous logeons au Sanman hôtel face au bus stand : la simple 400rps, la double 600 rps.
Alors pourquoi Badami ? Tout simplement pour ses merveilleux temples troglodyques datant du VIeme et VIIeme siècles, ses falaises de grès rougerps20141207_094414
rps20141207_094455et son village aux maisons basses ou la population est très accueillanterps20141207_094529Il y a un nombre incroyable d’enfantsrps20141207_094826Pour la photo mystère je vous laisse un jour de plus car en effet je ne sais pas comment ni pourquoi la rubrique commentaires a été fermée.

Hampi 3

Par défaut

Ce matin dernière visite du siterps20141206_120535demain nous reprenons la route direction Badamirps20141205_175104notre attention s’est portée sur le temple de Krishna et ses sublimes sculpturesrps20141205_175320
rps20141205_175242Sur les monolithes d Hampirps20141205_175510
rps20141205_175551Sur Hemacuta Group of temples rps20141206_120022
rps20141206_120058
rps20141205_180720et sur le Virupaksha templerps20141204_114346Superbe temple qui surplombe le site d’Hampirps20141205_180757A l’interieur seule l’éléphante du temple nous intéressait. Bénédiction pour Danièlerps20141205_180323
rps20141206_115815et le vrai début d’une belle histoire d’amourrps20141205_180421
rps20141205_175812Après le lunch, repos pour Danièle et nous, nous avions rendez vous avec Imaam à 14 h. Près de l’arrêt des bus Kacimbi a retrouvé son ancien métier. Elle gère de nouveau (pour un patron) une toute petite boutique de fringues . Nous allons ensuite dans leur nouvelle maison qu’ils habitent désormais. ATTENTION LES YEUX. rps20141206_120300
rps20141206_120223Karishma va avoir 16 ans, c’est une très belle jeune fille, Toship et Aship ont extrêmement grandi en 9 moisrps20141205_180139Que de chemin parcouru pour Karishma qui a l’age de 10 ans ne marchait pratiquement pas, pour cette famille qui a vécu successivement dans un temple, un  » bidonville » et enfin dans cette maison ou ils bénéficient pour la première fois de l’eau et de l’électricitérps20141205_180221La superficie équivaut à un garage une voiture mais ils ont deux piècesrps20141205_180054une cuisine avec un vrai évier, une salle de bain et des toilettes extérieures. Nous en sommes très heureux pour eux et merci encore à ceux qui ont participé à l’indiathon pour l’opération de Karishma et pour la construction de la maisonrps20141205_180255Petites gouttes, mais grand coup de pouce. Jeu : C’est quoi t’est cerps20141206_120638

Hampi 2

Par défaut

Vous pouvez relire cette note car je crois que je l’ai publié sans l’avoir finie
le 4 déc
À 8 h 30 nous attendons déjà le bateau. rps20141204_105041Ce matin petit déjeuner à Hampi Bazaar et 2 ème visite du site. Nous arrivons pour le bain de l’éléphant du temple de Virupaksha. rps20141204_105116A 9 h 30 nous commençons l’ascension de la colline Mathangarps20141205_031959
rps20141204_110134Nous avons choisi d’y monter par le chemin le plus périlleux. rps20141204_110214 Marches hautes, irrégulières, passage à fleur de rocher, corniche.rps20141204_110422
rps20141205_173128
rps20141204_110818Nous effectuons de nombreuses haltes pour savourer le paysagerps20141204_114151
rps20141204_114301
En haut le temple et un panorama à 360°sur le site. rps20141204_115248Il est temps de redescendre, nous empruntons pour cela un majestueux escalier en pierre de taille colossale. rps20141204_115438
rps20141204_115513
rps20141205_031200
la chaleur c’est installée. Nous rejoignons l’allée centrale pour nous rendre au temple d’Achyutaraya.rps20141204_115324C’est ici que kipling a du écrire son livre de la jungle.rps20141205_031329
rps20141205_031910
Le temple possède des colonnades sculptées aux effigies des nombreux dieux du panthéon hindous.rps20141205_031252Nous rentrons doucement sur Hampi Bazaar par le bord de la rivière (ma balade préférée) en faisant encore de belles rencontresrps20141205_032113
rps20141205_151421
rps20141204_110306 On accélère un peu car on meurt de faim.rps20141205_032217Demain nous irons voir la Imaam family.

Hampi

Par défaut

Le 1er déc
Une nuit entière de bus semi-deluxe où une seule personne sur 3 a réussi à dormir quelques heures.rps20141201_102452 La route était parsemée de très nombreux dos d’ane ce qui rendait le voyage encore plus inconfortable.rps20141202_105240 À 6 h 45 nous sommes à Hospet. Nous prenons un auto-rickshaw pour nous rendre à Hampi (50rps/1). L’air du matin est frais, nous regardons la route dévastée et les maisons qui la juxtaposent sont en cours de demolition.rps20141204_094144 Agrandir la chaussée pour répondre aux exigences de L’UNESCO. Encore une série de sans abris en vue. A Hampi il faut attendre 8 h pour effectuer la traversée de la rivière. Nous logeons au Hema guest house.rps20141202_103005 600 rps la chambre simple ou double, face aux rizières, aux cocotiers et chaos de pierres. rps20141202_104754
Le 2 déc
Petit déjeuner copieux : yaourt nappé de miel, sandwich toasté tomate fromage, café au lait. rps20141202_105039Puis nous prenons le départ de notre première balade rps20141202_104943 l’aquaduc et village ou se situe le temple d’Annuman.rps20141202_110353 Nous traversons les plantations de bananes rps20141202_105320et les rizières qui sont en cours de préparation. rps20141202_105127Quelques îlots de vert nous indiquent que le riz à repiquer sera bientôt prêt.rps20141202_105213 Au village nous prenons la direction du bord de la rivière Tungabhadra où nous espérons obtenir un prix intéressant pour traverser la rivière dans un bateau  » coque de noix » .rps20141202_105716
rps20141202_110233 Nous croisons des troupeaux de vaches et de chèvres ainsi qu’un singe qui s’évertue à vider le cocotier sur lequel il se trouve, de ses noix de coco.rps20141202_110142 Arrives a la rivière François arrive à négocier 100 rps la petite traversée pour nous trois. rps20141202_110322
rps20141202_110709Il y a 5 ans on payait 5rps/pers. rps20141202_110742Belle flânerie au fil de l’eau. Nous rejoignons ensuite Hampi Bazaar par la berge .rps20141202_111217
rps20141202_111503Nous nous arrêtons longuement à l’ombre d’un temple pour regarder les singes et les pèlerins.rps20141202_111307
rps20141202_111551
rps20141202_111637
rps20141202_112132Nous finissons notre matinée au Mango Tree devant LE spécial thali. rps20141202_112039
Le 3 déc
L’air de Hampi rendant très méditant, se fut une journée bien calme : courses à Hospet objectifs : poster des cartes postales, acheter des tong et une moustiquaire rose, se renseigner sur les horaires de bus pour notre prochaine destination et prendre notre premier cours de conduite d’un auto-rickshaw.rps20141128_115643 Bon dur dur. François très à l’aise, ça se conduit comme une mobylette parrait il. .rps20141128_115618 Avec Danièle on en doute mais pourquoi pas en effet passer le permis et voyager lors de notre prochain séjour en rickshaw cela peut être une drôle d’expérience.rps20141128_115555
rps20141204_094419
Ce qui est drôle c’est que le soir lors de notre aperistick un canadien est arrivé en rickshaw dans notre hôtel. Il était crevé, il venait de se taper plus de 200km.

Mysore

Par défaut

Mysore doit son nom au mythique Mahisuru, le lieu où la déesse Chamundi tua le démon Mahisasura. La ville est dotée de fastueux monuments, de marchés animés et l’accueil y est chaleureux.rps20141128_120233 La ville est aussi un centre prospère dans la production de la soie, du bois de santal, d’encens et de huiles essentielles. Chaque matin nous quittons nos chambres vers 8 h 45, un petit déjeuner rapide et nous prenons la route ou plutôt le bus 201 au city bus stand pour visiter Mysore.
Chamundi Hill
: bus 201, 17rps. Nous demandons au chauffeur de nous arrêter à la route qui mène à la statue du Nandi (taureau de Shiva). rps20141128_114202Haut de 5 m, il est sculpté dans un rocher et date de 1659.rps20141128_114243
rps20141128_114316 Comme toujours nous restons un certain temps pour regarder les « nouveaux » pèlerins faire leur puja. Puis, nous empruntons le sentier jalonné de marches pour rejoindre le sommet de Chamundi Hill (1062m) ou se dresse le temple de Sri Chamundeswari dominé par son gopuram haut de 40m. rps20141128_114408
rps20141128_114813Après tout cela la pause s’impose : salade de fruits, noix de coco fraîche. rps20141128_114939
rps20141128_114748
rps20141128_114911
Devaraja market : marché animé et coloré ou se mêlent vendeurs de guirlandes et colliers de fleurs au mètre,rps20141130_035908
rps20141130_035741 marchands de légumes et de fruitsrps20141130_040146
rps20141130_040030 vendeurs d’épices, de piles coniques de kumkum (poudres colorées)rps20141130_035937 d’encens et d’huiles essentielles… pour ces dernières voici une bonne adresse à 100 rps la fiole et aux parfums divers : rose, jasmin, water-melon, Musk, fleurs de lotus, fleurs de Mysore, santal, patchouli….Imran perfume shop n6, 1er Blockrps20141129_105225
Palais du Maharaja : un des plus beaux édifices royaux du pays, ce palais était le siège des maharajas Wodeyar. Construit entièrement en bois, le palais d’origine fut détruit par un incendie en 1897.rps20141129_104738 L’actuel palais fut conçu par l’architecte Anglais Henry Irwin et achevé en 1912. Seulement 15 années de construction pour ce fastueux palace .rps20141129_104927 Grâce à l’utilisation d’un audio guide en Français nous avons pu visiter le palais à notre rythme (attention pour obtenir un audio guide gratuit il faut déposer une pièce d’identité). L’intérieur du palais possède de nombreuses salles luxueuses : peintures murales représentant des cérémonies, colonnades colorées, portes en bois de rose avec des incrustations en ivoire aux effigies des dieux, vitraux, immenses miroirs, sculptures en pierre, arches arabisantes, tête d’éléphant  » empaillé ». .rps20141129_105111 Pas de photos de l’interieur c’est helas interdit. Dimanche soir nous y sommes retournés pour voir de nouveau le palais illuminé de ses 100.000 ampoules électriques. rps20141201_102804
rps20141201_103035
rps20141201_102544
rps20141201_102648
Zoo : bus 201 – 10rps/1 – entrée du zoo 50rps. rps20141129_105337Le zoo date de 1892 , il est érigé dans un grand parc paysage. En fait nous avons surtout passé notre temps sur les 2 km 8 de parcours à être pris en photos par les nombreux groupes d’étudiants.rps20141130_041238
rps20141130_040355 Pour les Indiens deux centres d’intérêts : les éléphants rps20141130_041033et les serpentsrps20141130_041121 et oui par respect pour Isabelle pas de photos de King cobra, anaconda etc.
Les nôtres : les babouinsrps20141130_040550
rps20141130_040814une coupe à la caniche, des poils qui ressemblent à des plumes frisées qu’il porte comme un manteau, très étrange animal.rps20141130_040839 un masque effrayant à paraître dans le prochain labyrinthe de la folierps20141130_040926 les Gaurs rps20141130_040321
rps20141130_040248et le tigre blancrps20141130_040454
Ce soir nous prenons un bus de nuit pour Hampi. Départ à 22 h.rps20141201_102419 Nous quittons cet endroit avant qu’une vague de froid nous submerge. Car à Mangalore deux reccords de froid ont été enregistrés : avant hier 20,7°, hier 19°. Le 19 novembre 1974 il avait fait 16,5° .rps20141128_115005

UDUPI et Udupi – Mysore

Par défaut

25 novembre
À 8 h 30 nous sommes à la gare de bus.DSC02359 (0) Ce matin pour notre petit déjeuner c’est café au lait et biscuits. Nous partageons ces derniers avec une chienne qui ne nous quitte pas du regard.DSC02320 (0) Nous prenons quelques photos de pèlerins et à 8 h 45 précises le bus s’ébranle. 197 km nous séparent d’udupi (186rps/1). Nous mettrons 5 h 15. Udupi est une assez grande ville, très aérée et pas grouillante du tout.rps20141128_031528 Nous optons pour un hôtel situé face à l’arrêt des bus KSRTC, le SIDDHARTH hôtel. Nous prenons une chambre triple 1050rps la nuit. rps20141128_031506 Nous y déposons nos sacs et partons à l’assaut du thàli puis du temple de Sri Krishna. Il date du XIIIe siècle.rps20141128_031421 Entouré de 8 math (monastères), c’est une véritable ruche de pèlerins. À l’intérieur les uns derrière les autres nous passons devant la statue de Krishna. Puis, les pèlerins déposent des offrandes et reçoivent des Brahmanes une cuillère d’eau dans la main. Ils en boivent une partie et versent le reste sur la tête. A l’arrière des femmes chantent des mantras.rps20141128_031743 Dans un hall nous nous attardons sur les photos de la dernière fête d’udupi Paryaya.rps20141128_031350
rps20141128_031317
rps20141128_031250
Le soir nous y retournons, procession et musique accueillent les pèlerins.rps20141128_031834 Demain nous devions partir pour Madikeri mais nous en abandonnons l’idée. La région de Coorg semble un état à visiter en voiture car les villes ont peu d’intérêt, seule la campagne qui regorge de caféiers et de jardins d’épices sont les visites à ne pas manquer.

Udupi – Mysore
Le 26 novembre
Aujourd’hui nous enchainons deux bus. Le premier nous permet de rejoindre Mangalore. Départ à 7 h 37 au lieu de 7 h 55, il vaut mieux être à l’heure voir très en avance.rps20141128_120027 Comme nous avons un Fangio, nous mettrons 1 h 10 pour faire ces premiers 60 km au lieu d’1 h 30 à 2 h prévus (Udupi -Mangalore 55rps/1). Il faut dire que la route était une 4 voies. rps20141128_120126Cette belle vitesse nous permet d’avoir le bus de 9 h pour Mysore. Mangalore – Mysore environ 260km, 249rps/1, 7 h. La route est souvent poussiéreuse dû aux nombreux travaux d’agrandissement de la chaussée. Ces travaux sont entrepris partout et nulle part à la fois. La fourmilière routière change. C’est toujours tous dans le même sens mais les dangers pour les fourmis les plus faibles sont perceptibles : les vélos, les motos qui sont minoritaires désormais sur ces grands axes routiers et qui continuent à faire comme avant : je roule en téléphonant, je m’arrête pour téléphoner mais sur le bas côté de la 4 voies à droite ou à gauche, les vaches elles, traversent toujours ou elles le souhaitent sauf que dans un virage et en pleine vitesse un camion ou voiture aurait tôt fait de la renverser ou de se mettre en danger, les chiens eux sont les plus touchés, traverser une 4 voies c’est plus périlleux qu’une simple route.DSC02360 (0) Que dire des nouvelles fourmis routières, monsieur ou madame tout le monde qui viennent d’obtenir leur permis et roulent dans une voiture neuve à 20km/h sans se préoccuper des autres fourmis automobilistes, sans parler de ceux qui roulent à contre sens. Les seuls vrais roulants sont les bus, les routiers et taxis. C’est la première fois depuis longtemps que j’ai eu quelques frayeurs en bus. D’ailleurs nous avons toujours eu les 3 places de devant même si nous mentions en dernier. C’est un detail qui ne trompe pas.rps20141128_120308
A 16 h nous sommes enfin à Mysore. Nous nous dirigeons d’un pas rapide vers L’hôtel Dasaprakash. rps20141128_120159Il fait chaud et près de 9 h de voyage nous ont épuisé. Nous leur demandons 2 chambres pas trop chères. La chambre single de Danièle lui convient (425 rps), la double qu’il nous propose est un peu sombre. Nous acceptons une autre chambre plus claire à 650 rps. Nous leur donnons nos passeports pour notre inscription sur le registre de l’hôtel. Si vous nous recherchez vous nous trouverez sous les pseudonymes de Sonia Laurence, Édith Marcelle, François Henri. La prochaine fois comme dit François ils nous s’inscriront peut être sous le nom de République Française.rps20141128_120400 Bon ensuite commence le délire. Quand j’ai visité la chambre j’ai dit OK pour la clarté mais en fait il n’y a pas de douche et les toilettes sont à la turque. Donc je redescends à la réception seule car François s’était déjà énervé auparavant avec le manager. Je leur ré explique (car ils sont trois) que lorsque nous étions venus en février nous avions une douche et des toilettes correctes dans la chambre d’à coté. Le manager me redit que toutes les chambres de ce couloir sont les mêmes. J’insiste. Il appelle un garçon d’etage qui m’ouvre deux chambres pour me montrer que les salles de bain sont identiques à la nôtre : pour se laver un seau et un broc, et toilettes à la turque. Les boules je dois désormais aller m’excuser. J’en profite pour leur demander de passer de la chambre 40 à la 38 car la 40 étant devant l’ascenseur nous risquons d’avoir du bruit la nuit. Devant leur impatience muette je tourne les talons et regagne ma chambre déconfite et dépitée. 5 secondes plus tard, le garçon d’etage vient nous apporter les clefs de la 38. Voilà comment se prendre la tête à l’indienne. rps20141128_120333Pour se calmer les nerfs un aperistick qui nous a provoqué de grands fous rires en se rappelant notre 1h1/2 passé à l’accueil de l’hotel. En fait la conclusion c’est que nous étions encore plus cinglés que les Indiens. rps20141128_115729