Archives Mensuelles: avril 2015

Bye bye

Par défaut

On ne pouvait pas quitter Bangkok sans participer au Songkran, nom Thailandais de la fête du nouvel an bouddhiquerps20150415_084811la chemise à fleurs est LE vêtement du Songkran. Vers 11 h cela commence doucement, les télés en profitent pour faire leurs reportagesrps20150415_085014les jeux d’eau commencent à peinerps20150415_084922rps20150415_084857L’après midi cela monte crescendo pour aboutir en soirée à une foule telle que l’on ne peut ni avancer, ni reculer, il faut se laisser porterrps20150415_161658rps20150415_161230rps20150415_161334rps20150415_161358rps20150415_161436rps20150415_161504on s’est bien sûr un peu dopé au canard laqué, à la bière et au Sang Somrps20150415_161744rps20150415_161817Même sans arme, cette année, nous nous sommes encore amusés comme des jeunes fousrps20150416_022401remarquez le système ingénieux du Jet d’eau sur son casquerps20150415_162058rps20150416_022528rps20150415_162356rps20150416_022323rps20150416_022640rps20150416_022434rps20150416_022601rps20150415_161305Voilà encore une fin de voyage comme on les aime. Bangkok on y vient, on y revient depuis 25 ans.
Août 1990320262505
avril 20101495443133
avril 2015rps20150416_102201

Publicités

Retour Bangkok

Par défaut

Nous sommes restés sur l’île de Koh Phangan jusqu’au 14 avrilkoh-phangan_karte9 jours au même endroit c’est un exploit. Les paysages marins sont tous magiquesrps20150413_090254Chaque jour est différent. Ils varient selon le rythme des marées, la profondeur de l’eau, la couleur du ciel et des fonds, la luminosité du soleilrps20150413_090215Nous avons continué à nous rendre dans les baies aux alentours de Chaloklum en scooter ou à piedrps20150413_090001Nous nous sommes rendus à un point de vue au dessus de Chaloklum ou un homme a installé sa maison digne d’un Robinsonrps20150413_090118rps20150413_090149Nous mangions pas très loin de notre hôtel dans une petite gargote des green curry végétariens, poulet rôti et sticky rice. Il y avait un charmant bambin prénommé « Pooh » qui a partagé le dernier soir le repas de Françoisasset-1Ils se donnaient mutuellement à manger. Nous quittons aussi « ce chien de Robert » réplique célèbre de Jeanne Moreau dans une série TV historiquerps20150415_084030Nourri aux os de poulet, aux brochettes de poulet et au saucisson. Ce fut notre fidele compagnon sur cette îlerps20150415_084057Nous devons interrompre nos parties endiablées de scrabble, les pions ont disparus de notre table. Le score était minable pour moi 8 parties à 3. Nous avons de nouveau été pris dans la tourmente du Sangkron festival qui annonce l’arrivée des pluies, de l’été et c’est pas peu dire car vers midi un véritable orage s’est abattu sur l’île avec de fortes rafales de vent et des pluies torrentiellesrps20150413_085727rps20150413_085249Le 13 avril est le premier jour du Sangkron festival et c’est également le nouvel an Thailandaisrps20150413_085635Nous sommes ici en 2059. C’est notre 3ème nouvel an en 4 mois. François toujours chevaleresque a dévalé sur le dos les escaliers carrelés de notre bungalow pour courrir après mon maillot de bain qui s’était envolé dans la tempête. Félicitations belles éraflures et un bouton (bout de chair) complètement ensanglanté mais, mon maillot de bain est saufrps20150413_085318Le 14 avril donc nous profitons d’une accalmie vers 8 h 30 pour enfourcher une dernière fois le scooter pour nous rendre à Ban ThongSala. Fini les trépidantes descentes et montées. Il faut savoir ici taquiner la bécane si non vous êtes mort. D’ailleurs certains ont les coudes les jambes, les bras et les mains dans un très sale étatrps20150413_085514A 12 h 30 nous embarquons de nouveau sur un bateau pour effectuer le trajet Koh Phangan – koh Samui – port de Donsak. Départ à 12 h 50, la mer est quelque peu agitée, j’aime pas trop. A 15 h 40 nous prenions notre 1er bus jusqu’à Surathani. Là comme toujours un temps d’attente dans un lieu un peu sordo. A 18 h c’est le départ du bus pour Bangkokrps20150413_085443Arrivée le 15 avril à 3h10 du matin. Direction le New Joe ou nous avons réservé une chambre avec AC la chaleur est désormais élevée de jour comme de nuit 25 le matin, 35 l’après midi. On nous annonce que notre chambre nous sera donnée vers 8 h. Dur dur. La derniere fois nous etions arrives vers 2h 30, le gars nous avait remis les clés sans supplémentrps20150413_085842Nous allons donc deambuler dans KaoSan Road voir les méfaits du 2ème jour du Sangkron sur la rue et les gens. A 4 h du matin, les thailandais continuent par petits groupes à faire la fête, la bière et le Sang Som soda coulent toujours à flot. Pour les touristes c’est autre chose. Il y a ceux qui n’ont plus rien, plus de chaussures, plus de t.shirt. Déchéance de l’Occident. C’est l’heure aussi ou les demoiselles et les demoiselles Messieurs chassent le blanc. Et il y a un ou deux africains qui vont et viennent dans kao San sont ils les nouveaux souteneurs ou éducateurs
?rps20150413_085920Voilà comment nous rentrons dans la journée du 15, le dernier jour du Sangkron et notre avant dernier jour de voyage.

ile de Koh Phangan 2

Par défaut

Pourquoi Koh Phangan
Au départ, j’étais surtout partante pour la mythique Phuket. Après la lecture de plusieurs blogs et forums François me dit « bof ça a l’air chiant, blindé de monde, si c’est pour dormir à Phuket town, allons plutôt sur l’île de Koh Phangan. Là, tous les avis sont unanimes dans le positif et en plus on n’y a jamais été »rps20150409_064211OK. Moi, je n’étais pas trop pour rester sur une ile 10 jours, je trouve cela coinçant, la mer on aime bien mais ce n’est pas notre trip. Mais en effet, à la lecture des avis des Blogger, cela donne envierps20150409_064248Il y a 5 ans nous étions sur l’île de Koh Tao juste a côté et on avait appréciérps20150409_064150Voici donc 4 jours que nous sommes sur cette île et c’est insensé comme quoi la mémoire est soluble dans le Sang Som, il y a 5 ans, nous étions venu aussi sur cette île24033873Nous avions passé 4 jours à Koh Phangan et 4 jours à Koh Tao.
Depuis 5 jours, toujours en scooter, nous avons visité quelques baiesrps20150408_144831Haad Mae Haad et l’île de Koh Ma plage située au nord ouest à 5 mn en scooter de notre bungalow. On peut aller à pied jusqu’à l’île de Koh Ma, avoir des chaussures d’eau car de nombreux coraux morts jonchent la plage. Ici on peut snorkeler pas loin du rivage près de l’îlerps20150408_110724rps20150408_111204Exactement là où il y a les bateaux. Voici des photos de la baie de gauche à droiterps20150408_110829la mer jusqu’à l’île de Koh Marps20150408_150920l’île de Koh Ma et de l’île de Koh Ma retour sur la plage, ses bungalows et restaurantsrps20150408_110912Nous descendons ensuite jusqu’à la baie de Haad Saladrps20150408_145151même configuration toujours une mer chaude et une palette de couleurs comme on les aimerps20150408_112932transparent, bleu transparent, un bleu pâle, un vert d’eau, un vert émeraude, un vert de jade , un vert – bleu turquoise, un bleu roi..rps20150408_113008A l’arrière 2 – 3 rue commerçantesrps20150408_145239Nous retournons sur la plage d’Ao Srithanu ou se trouve le Nice resort. C’est là où nous dormions il y a 5 ans. Ici il n’y a pas trop d’eau se qui rend la baignade pas très plaisante : mer trop chaude, apparition d’algues. L’endroit est toujours extrêmement joli. Nous dégustons un fantastique poulet au BBQ avec du sticky rice et une salade de papayerps20150408_145049Ao Haad Khuat ou Bottle Beach : en scooter, de Chaloklum nous allons jusqu’à la baie de Haad Khom. Là on se gare et c’est à pied que l’on rejoint Bottel beach en traversant la jungle et ses facétieuses collinesrps20150408_104432Cela grimpe pendant 3/4 d’h sous une chaleur épouvantable, il est vrai que nous avons commencé à monter vers 10h30, c’est étouffant et là j’aurais bien eu besoin d’un petit jet de ventolinerps20150408_104853Nous sommes là plupart du temps en sous bois, le chemin est composé de rochers, de terre, de très petits cailloux qui glissent sous les chaussures et de racines. Une fois en haut, la descente est donc assez périlleuse. Quand la vue se dégage malgré mon sourire j’angoisse mais où est donc cette baie, cela ne peut pas être la bas au fondrps20150408_104822Et non 20 mn plus tard on a bifurqué sur la gauche, la plage nous ai apparu et on c’est vite attablé au premier restau pour boire un fruit, yaourt shakerps20150408_104518Il est midi ouf. Comme toujours c’est beau, ici un peu de vent , des vagounettes. La mer est bonne malgré quelques bébés méduses que l’on devine car malgré la transparence de l’eau on ne les voit pas mais nous sommes piquésrps20150408_104637Vers 14h nous prenons un long tail qui nous déposera dans la baie de Haad Khom près du Coconut beach resort, c’est à dire pas loin de notre scooter. Cette balade m’a épuisée, j’ai du mal à récupérer mon souffle. Rien de tel qu’un bon repas. De gauche à droiterps20150408_104338du riz, un green curry végétarien, une salade de papaye, un sticky rice et une cuisse de poulet rôtirps20150408_104706A droite c’est notre petit bungalowrps20150408_104542Au bout de 4 jours eurêka nous nous sommes déjà baignés deux fois mais nous n’avons pas mis un doigt dans la piscine (hou).

ile de Koh Phangan

Par défaut

Comment y aller
Départ du bus de Bangkok à 19h. Prix par pers 700 Brps20150406_151242Nous arrivons le lendemain à Surathani à 5 h 45. Nuit presque blanche, la routine quoi. Ensuite c’est toujours un peu compliqué car les agences se regroupent pour un minimum de frais. Donc du lieu de dépose n°1, un mini van vient nous chercher à 6 h 20 pour nous déposer, 5 mn plus tard, dans un lieu n°2 ou attendent déjà d’autres touristes. A 7h40 nous montons dans un bus qui se rend a un lieu n°3 ou nous prenons d’autres touristes. Rerere départ à 8 h 15 direction le port de Donsakupload_10Nous y arrivons à 9h20rps20150406_151323Pour moi ce fut une heure de sommeilrps20150406_151048rps20150406_151133Nous embarquons sur le bateau 1h plus tard. A 10h40 nous commençons notre navigation. Île de Koh Samui puis île de Koh Phangan. Nous accostons vers 13 h 15rps20150406_151420rps20150406_151638Sur le quai une multitude je dirais de « jeunes » en partance « épuisés ». Hier soir nuit du 4 au 5 c’était la Full Moon partyrps20150406_151809La Full moon party au sud-est de l’île sur la plage de Haad Rin, mondialement connue paraît ilrps20150407_102016Ne pas confondre avec la Half moon party, la Black moon culture, la Waterfall party, la jungle expérience, same same but différent. Les prix varient de 100 à 600 B l’entrée. Et comme ils disent « Sur la plage, il doit y avoir une dizaine de sound- systems. De la drum’n bass, du dub-step, de la house, de l’electro minimale, de la techno et bien sûr de la trance ».
Pour l’instant notre préoccupation première est de nous rendre au nord de l’île, au village de Ban Chalok Lamkoh-phangan-mapPour nous y rendre 2 solutions : le taxi collectif mais il paraît que c’est 200 B/1 ou une location de bécane pour 200 B/jour. La 2ème solution est bien mais il paraît que les loueurs sont de vrais rapaces et que la moindre griffure sur le scooter occasionne un defraiement de 5000 B. On opte tout de même pour la 2eme option, vaille que vaille. Quand vous sortez du port juste en face, vous trouverez de nombreux loueurs. Après un frugale repas, nous prenons la route du nord sous un ciel menaçant vers 14h10rps20150406_151939rps20150406_152059A 15 h nous sommes dans notre hôtel 500 B la nuit, le Chaloklum Bay Resortrps20150406_152214Piscinerps20150407_100500lA vue sur la baierps20150407_100423notre bungalowrps20150407_100317lA vue directe de notre terrasserps20150407_100353un village de pêcheurs pas loinrps20150407_103733rps20150407_103806Un petit paradis.
Pour ceux qui veulent plonger directement dans la mer choisir une plage au nord ouest Ou au sud.

Carton rouge

Par défaut

Le 2 avril
il est 8 h et nous sommes de nouveau à Bangkok au New Joe Guest house. Nous avons pris le bus de 18h30 hier soir à Chiang Rairps20150403_100434Superbe compagnie Sombat tour(terminal2). Des sièges inclinables à 160°. Bon je n’ai dormi que 4 h mais ça le faisait rps20150403_090449A bangkok nous arrivons vers 6 h 30 au terminal nord Mo Chit, nous prenons un bus local le 509 qui nous dépose 1 h plus tard, et oui embouteillage du matin oblige, à Democraty Monument à deux pas de notre hôtel. Après un porc en sauce et une douche, nous prenons le bateau pour nous rendre à Chinatown (arrêt n°4)rps20150403_095824rps20150403_095852rps20150403_095924Nous traversons le quartier de la ferraillerps20150403_100041puis nous arrivons au quartier des grossistesrps20150403_095758Nous ne pourrons rien acheter car tout se vend par lot et nous ne sommes pas encore à cours d’argent ou au chômage pour développer un business franco-chinoisrps20150403_095951par contre nous humons les bonnes odeurs du canard laqué et des encensrps20150403_100016j’admire le foutoir de certaines boutiques, j’adoré le tout et le rien de ces dernièresrps20150403_100146rps20150403_095733
le 3 avril
journée du carton rouge
Restant 3 jours à Bangkok avant de partir vers le sud, je me suis dit « que faire mis à part shopiner et chopiner ? » Et bien faisons une sortie bien touristique. Actuellement promo sur le flotting market 250B/1, bon il paraît que c’est pas très authentique mais c’est pas cher, c’est pas loin 1h30 de trajet (aller), une virée sur les canaux pourquoi pas. A 6 h 50 (du matin bien sûr) nous sommes à l’agence. Départ en mini van à 7 h 15. A 9 h on nous dépose à un embarcadère ou un long tail (bateau typique thaïlandais) nous emmène en 15 mn au marché flottantrps20150403_095601rps20150403_100108rps20150403_095330jusqu’à là tout va bien. Puis, c’est une série de Cartons rouges car en Thaïlande d’habitude on paie pour visiter en troupeaux mais chaque tour est de qualité. Carton rouge 1 : on nous demande de repayer 150 B/1 pour faire un tour en barque sur le marché flottantrps20150403_095122Carton rouge 2 : le marché flottant se déroule sur une portion de 80mrps20150403_095418carton rouge 3 : un marché flottant à été mis en scène pour les gogos de touristesrps20150403_095150carton rouge 4 : pas d’échanges commerciaux entre habitants, uniquement des barques de nourriture, de chapeaux et de souvenirs diversrps20150403_095707rps20150403_095529sur les rives : un immense marché ou sont vendus les mêmes produits, des stands de nourriture et des endroits photos python autour du courps20150403_095449Bon nous comme d’Hab, on a refusé de payer pour le tour en barque de 20 mn. Gogo OK mais il y a des limites. Nous avons donc déambulé rive gauche, puis rive droite. Nous avons pris quelques photos souvenir et manger un mango sticky rice (riz cuit dans un panier de bambou, de la mangue et du lait de coco sucré)rps20150403_095629rps20150403_095253Retour à 13 h très (non un peu) désapointésrps20150403_095220c’est comme si on assistait à un spectacle de danses folkloriques sans folklore.
Le 4 avril
Ce soir youpi bus de nuit direction le sud. Notre objectif l’île de Ko pha ngan118a0adb46222c7ee8f01cf1c95803d5