Archives Mensuelles: avril 2012

The end

Par défaut

Voilà notre voyage 2012 prend fin

Mandalay (157).JPG

Nous avons été émerveillé par cet attachant pays qu’est le Myanmar. Un pays qui s’ouvre tout en restant fermé : on ne peut visiter que 5 états, nous ne pouvons dormir que dans certains hôtels qu’il faut réserver à l’avance. Les désagréments : nous payons chers chaque entrée de site, nous payons le double prix pour les transports et les repas sans raison apparente si ce n’est le fait que nous sommes étrangers. Par contre c’est ici que le flânerie en Asie prend tout son sens.

inlé (114).JPG

On hume le parfum de ce pays au fil de l’eau, au son des cloches des nombreuses pagodes.

Bagan (48).JPG

On est subjugué par la brillance de leur dôme et des bouddhas, on vit au rythme langoureux de ses habitants. J’ai adoré le pont d’Ubay,

amarapura (62).JPG

le lac Inlé et les voyages en moto-taxi..

Bagan (5).JPG

Les gens sont beaux et d’une extrême gentillesse.

Mandalay (20).JPG

Ils prennent soin de vous.
En Malaisie nous avons eu la chance d’assister au holy festival à Batu cave et de voir par croyance ce que l’homme peut supporter par amour pour un ou des dieux.

hoy festival KL 161.JPG
hoy festival KL 176.JPG

Les Philippines, 2ème voyage dans ce pays et encore une fois un très grand coup de cœur.

pamilacan 065.JPG

Des paysages grandioses, des habitants incroyables.

pamilacan 1 142.JPG

Un pays jeune, qui vit dans la joie et la bonne humeur.

legaspi suite 131.JPG

Dans un magasin à Legaspi à heure fixe tout s’arrête et les employés du magasin entament une danse sur un morceau de musique entraînante ou à Tagbilaran à 18 h un dimanche là aussi tout s’arrête car tout le monde prie en écoutant un cours extrait de messe qui est diffusé dans le magasin. Ici tout le monde est joyeux, tout le monde a une soif de vivre.

CARAMOAN 2ème J 108.JPG

Tous chantent, les DVD de Karaoké comporte au moins 1000 chansons. C’est un bonheur de les regarder non pas vivre mais s’amuser. Ici pas de jalousie, chacun gagne la même chose, il y a beaucoup d’entraide. Par contre la notion du temps n’a pas d’importance. Il n’est pas rare de voir arriver des familles entières 20 secondes avant le départ d’un bateau ou d’un bus avec un énorme chargement à monter. Chaque boutique, hôtel, resto a son agent de sécurité.

MASBATE 059.JPG

Nos coups de cœurs Pamilacan, Apo, les balades en moto malgré la pluie et les crevaisons, les requins baleine, les tortues de mer et le tarsier,

BOHOL 048.JPG

la mer, ses couleurs, ses fonds marins, ses jardins de coraux.

APO2 087.JPG

Il y a eu aussi le Grenethon à Masbate un grand moment et chaque voyageur peut rendre une école heureuse en offrant quelques fournitures sur son budget voyage.

MASBATE 160.JPG

Nous nous avons choisit l’école, nous avons effectuer les achats mais tout a été financé par Estelle, Serge, Manon, Lucie, Roland et Solange. D’ailleurs à l’entrée de chaque école aux philippine un panneau indique : bienvenue aux visiteurs.
Ce qui est marquant aussi ici l’accueil et la gentillesse des gens. Du pur bonheur. Ce qui est dingue c’est qu’aux Philippines tout peut arriver, un typhon, un tremblement de terre, une erruption volcanique (de nombreux volcans sont encore actifs). Souvent où nous sommes passés il y avait eu un tremblement de terre le mois précédent, une erruption volcanique 2 ans auparavant

legaspi suite 063.JPG

Les bémols :
La prostitution. Beaucoup de baroudeurs de tous les pays atterrissent ici : des gens qui ont fait la route, les marchés (achat en Asie, revente sur les marchés dans leur pays), qui ont travaillé dans les Emirat arabes unis. Des gens à bonne retraite, qui ont l’habitude de voyager ou de travailler à l’étranger des expatriés, des bedonnants et des ventrus, âgés entre 60 et 75 ans qui malgré leur famille ont eu certainement l’habitude de la prostitution. Ici ces hommes ne cherchent pas la femme mais la gamine tous ces sexagénaires et septuagénaires se paient une jeunette à peine majeur. 50 ans parfois les séparent. C’est ce qu’on appelle aussi de la pédophilie déguisée. Comment un vieux de 75 ans peut il se sortir une jeunette d’à peine 20 ans s’il n’a pas un penchant pédophile. Cette prostitution s’est déplacée de Thaïlande aux Philippines, à quand l’interdiction de ces pratiques qui hélas font vivre aussi des familles entières..
La nourriture : On mange gras, sucré, salé.

CARAMOAN 2ème J 106.JPG

Nous avons eu le plaisirs de partager de bons moments avec Annie et Dominique en Malaisie et aux Philippines

palawan (27).JPG

avec Lolo, David, Béa, Roselyne, Jo et Christel en Thailande

sangkranfin 142 (2).JPG

Nous avons fêté ensemble la nouvelle année Thailandaise l’an 2555. La Thailande change, beaucoup d’arnaques, le tourisme a triplé, quadruplé depuis notre dernier voyage.
2012 un bon cru, malgré un temps souvent gris et pluvieux, un voyage humain enrichissant, un voyage de découverte en artisanat, festival, nature et monde animalier marin.

photo.JPG

Voyage 2013 aucune destination précise. C’est la première année depuis longtemps que nous rentrons sans avoir acheté le ou les billets de notre futur voyage. See you later

Publicités

AYUTHAYA

Par défaut
ayutaya 006.JPG

Ayuthaya se situe à 1 h 20 de Bangkok et fut une ancienne capitale du royaume de Siam de 1350 à 1767.

ayutaya 015.JPG

Ayuthaya signifie inattaquable ou invincible, c’est aussi la demeure de Rama dans l’épopée indienne du Ramayana. 33 monarques Siamois de diverses dynasties ont régné à Ayuthaya jusqu’à sa prise par les Birmans..

ayutaya 020.JPG

En 1767, les birmans renoncèrent à conquérir les Thais, les somptueux monuments s’écroulaient ou tombaient aux mains des pillards. En 1991, l’antique cité fut inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Ayuthaya est entourée d’eau, elle est bâtie à la confluence de 3 rivières.
Les temples sont très détériorés.

ayutaya 089.JPG

Très peu de statues de bouddha sont intactes.

ayutaya 088.JPG

Les pillards ont souvent pris les têtes.

ayutaya 091.JPG

De nombreux chantiers sont en cours pour la rénovations des sites qui ont été aussi affectés par les inondations de novembre 2011.
Nous avons pu enfin voir dans la cité sacré la tête de bouddha qui sort des racines d’un Banian..

ayutaya 066.JPG

Nous étions étonnés car en réalité la statue ne mesure que 50 cm

ayutaya 085.JPG

L’alliance d’une statue sacrée avec la nature présage d’excellents augures dans le bouddhisme Thaï.

ayutaya 078.JPG
ayutaya 081.JPG

Nous avons vu de nombreux temples Birmans, des stupas Sri Lankais, des bouddhas aux multiples visages.

ayutaya 033.JPG
ayutaya 038.JPG
ayutaya 037.JPG

Certains visages font imaginer que Bouddha etait peut être Africain

ayutaya 121.JPG
ayutaya 073.JPG

Nous avons assisté à une cérémonie près du bouddha couché, le passage pour un jeune moine de la vie de novice à celui de moine.

ayutaya 044.JPG
ayutaya 062.JPG
ayutaya 055.JPG
ayutaya 065.JPG
<img src="http://flanerieenasie2.blogs-de-voyage.fr/wp-content/blogs.dir/1718/files/2012/04/1811741312.jpg&quot; id="media-297198" cérémonies. Mis à part les batons qui prédisent l'avenir, il y a un arbre à voeux très garni

ayutaya 130.JPG

Certaines personnes communiquent au Bouddha par l’intermediaire d’une corde qui les relie directement à lui (doigt de la statue)

ayutaya 134.JPG

Ce fut une agréable journée sous 45 ° (l’horreur mais c’est comme ça).

ayutaya 138.JPG

Comme nous voulions poursuivre sur notre lancée à 17 h nous étions à la police tourisme de Bangkok. Pas simple à trouver mais pas compliquée non plus, environ 30 mn de marche de Kaosan. Nous y avons fait une déposition en donnant le nom de la compagnie de transport et le numéro d’immatriculation du bus. Là aussi, la seule chose qu’il ont cru intelligente à nous dire c’est : « voilà ce qui arrive quand on prend des bus pas très chère » wahou. Bon nous avons quand même rempli un procès verbal et à 18 h 15 nous étions aux arrêts des bus pour prévenir quelques touristes des risques encourus sur le trajet bangkok – Suratthani. Ensuite nous avons noyé notre solitude au bistrot indiqué par Roselyne, dans la bière pression Chang à 40 B. La journée fut longue et bien remplie.

ayutaya 001.JPG

Derniers jours à Bangkok

Par défaut

Chacun a réalisé les activités qu’ils souhaitaient.

bangkok fin 014.JPG

Des cours de cuisine pour Jo et Roselyne,

bangkok fin 015.JPG
bangkok fin 016.JPG

et pour finir une chanson et danse thai

bangkok fin 017.JPG

visite de temple pour Christel et David,

bangkok fin 001.JPG

Shopping pour Lolo mais la palme d’or « shopping » revient à Roselyne,

bangkok fin 002.JPG
bangkok fin 008.JPG

marché aux fleurs et légumes,

bangkok fin 010.JPG
bangkok fin 011.JPG
bangkok fin 018.JPG

billard, dernier canard, dernier porc, dernier green curry, dernière Chang et singha beer, dernier SamSung.

Copie de bangkok 065.JPG

Il fait 39 ° jour et nuit, avec François nous sommes passés de la chambre avec fan à une chambre avec clim. Puis ça y est nous sommes le 27 Avril, il est 16 h David, Lolo, Roselyne sont les premiers à partir pour l’aéroport.

bangkok fin 019.JPG

Il est 20 h Jo et Christel partent à leur tour…

bangkok fin 021.JPG
bangkok fin 023.JPG

Nous serions bien rentrés également aujourd’hui mais il nous reste 3 jours de vacances. Ca serait dommage de les gâcher surtout qu’il paraîtrait mais peut être est ce une rumeur, qu’il ferait froid en France.

Khao Sok 2

Par défaut
khao sok 055.JPG

Hier soir sortie nocturne pour Jo et Christel (500B/Pers + 200 de droit d’entrée dans le parc).

khao sok 073.JPG

Au programme 2 h 30 de balade dans la jungle Thailandaise auprès des tarentules, des serpents, des phasmes, d’une chouette,

khao sok 109.JPG
khao sok 074.JPG

de grenouilles, de caméléons

khao sok 069.JPG

Soudain, horreur pour Jo qui s’aperçoit qu’il transporte une dizaine de sangsues.

khao sok 113.JPG

Le soir tout le monde met la moustiquaire. Nous sommes en hauteur mais nous sommes très proche de la jungle et de ses bruits inquiétants.

khao sok 114.JPG

Ce matin sortie éléphant pour Christel, Lolo et David. (700 à 800/pers)

khao sok 142.JPG
khao sok 127.JPG

Un safari de 2 h ou Christel et Lolo ont pu se balader en étant sur la tête de l’éléphant.

khao sok 152.JPG
khao sok 153.JPG

Christel a eu droit a un beau chapeau en feuille et fougère.

khao sok 128.JPG

photos de Christel et David
Cet après midi nous prenons un mini van pour Suratthani (200B/pers) puis un bus de nuit pour Bangkok (500B/pers).

Khao Sok

Par défaut

De nouvelles photos ont été mises sur la note d’hier

khao sok 001.JPG

Départ de Krabi à 11 h 45, arrivée au parc national de Khao Sok vers 14 h 30. Surtout profiter des paysages, je pense que ce sont les plus beaux de Thaïlande.

khao sok 009.JPG

Il pleut des cordes et c’est à la queue leu leu que nous allons nous réfugier dans la salle de restaurant.

khao sok 012.JPG

Nous logeons au Jungle Huts 300 B la hutte sur pilotis.

khao sok 011.JPG

De nombreuses activités nous sont proposées

khao sok 023.JPG

Ce soir Jo et Christel se tentent le nigth safari.

khao sok 021.JPG

Koh Phi Phi

Par défaut

21 Avril

ko pipi 002.JPG

Journée libre à Ao Nang. Nombreux achats de fringues pour Béa. Massage à l’huile pour Christel et Lolo, massage plus musclé pour Jo et moi.
22 Avril

ko pipi 003.JPG

A 10 h 30 nous sommes dans un ferry en partance pour Koh Phi Phi Don (550 aller – retour/pers – environ 1 h 45)

ko pipi 010.JPG

Il fait de plus en plus chaud, nous avoisinons les 34 ° et les ciels de mousson sont de plus en plus présents.

ko pipi 021.JPG
ko pipi 024.JPG

Les îles Phi Phi sont un petit archipel de Thaïlande situé dans la Mer d’Andaman au large de la province de Krabi. Très touristique, il comporte deux îles principales, Ko Phi Phi Don et Koh Phi Phi Lee, les autres étant essentiellement des rochers.

ko pipi 005.JPG

L’île de Phi Phi Don est la plus grande île de l’archipel et elle seule est dotée d’infrastructures touristiques. Elle a été très durement touchée par le tsunami du 26 décembre 2004. A 10h37 (heure locale), Phi Phi Don a été très exposée à un tsunami de 6.5 mètres de haut, conséquence du tremblement de terre ayant touché l’Asie du sud-est au large de Banda Aceh, Sumatra, trois heures plus tôt. Les infrastructures touristiques ont presque totalement été détruites sur le tombolo, la bande de terre séparant les deux baies du centre de l’île.

255472840.jpg

Après une heure de recherche, nous logeons au rock BackPacker 600 B la double, sanitaire commun.

ko pipi 035.JPG

Le restaurant ressemble a un bateau, les chambres sont étagées sur une colline

ko pipi 040.JPG
ko pipi 036.JPG

Après le déjeuner, après midi libre.

ko pipi 027.JPG

Avec François nous partons à la recherche d’un bateau de pêcheur pour visiter demain Koh Phi Phi Ley. Puis rien de tel qu’une bière Chang devant un tel paysage

ko pipi 032.JPG

Nous croisons Béa et Roselyne qui se promènent sur la plage

ko pipi 033.JPG

David et Lolo se reposent un peu, puis vont visiter le village tsunami qu’ils ont du mal à trouver.

ko pipi 028.JPG

Jo, lui, a trouvé LE tatoueur, qui lui a gravé à tout jamais un Ohm

khao sok 042.JPG
khao sok 035.JPG

*photos Christel

ko pipi 006.JPG
ko pipi 018.JPG

Christel malgré la grande chaleur monte au point de vue

ko pipi 182.JPG
khao sok 029.JPG

*Apres le tsunami tout a ete mis en oeuvre pour que Ko Pi Pi Don retrouve son allure de paradis. La reconstruction sur la langue de sable reliant les deux iles fut cependant interdite, un parc public devait etre amenage. Mais malgre cette interdiction, Tonsai ressemble aujourd’hui au Tonsai d’avant le 26/12/2004…

khao sok 028.JPG

*photos Christel. Ce qui a change, c’est que le nombre de routards a chute au profit des gens beaucoup plus aises. Apres le passage du tsunami, l’ile est restee quasiment deserte et recouverte de decombres atteignant plus d’1 m de haut. Les survivants etaient en état de choc face aux pertes humaines et a l’ampleur des dégats. La population locale, les expatriés et les touristes habitués de l’ile ont bientot été rejoins par plus de 2000 benevoles du monde entier.

ko pipi 179.JPG

Avant de s’y rendre, on flippait un peu car il y a 15 jours une alerte tsunami a eu lieu à Pukhet (48 km de Koh Phi Phi) et il y a eu une dizaine de tremblements de terre autour de Banda aceh.
Le soir, repas de poisson

ko pipi 020.JPG

Les plus courageux finiront sur la plage pour voir un spectacle de jonglage

khao sok 043.JPG

*photo Christel
23 avril

ko pipi 047.JPG

A 8 h nous embarquons dans le long tail pour la visite de Koh Phi Phi Ley

ko pipi 048.JPG

Nous avons négocié une visite de l’île de Phi Phi Ley pour 200 B/Pers.

carte tour phi phi.PNG

1er arrêt Viking cave : Les thailandais viennent décrocher les nids d’hirondelles du plafond en grimpant sur des perches en bambou.

<img src="http://flanerieenasie2.blogs-de-voyage.fr/wp-content/blogs.dir/1718/files/2012/04/555791200.jpg&quot;
Puis nous visitons Pi Leh Bay, Un lagon aux eaux bleux translucides, aux parois vertigineuses. Ce matin, nous sommes le premier bateau à entrer dans ce lieu majestueux.

ko pipi 071.JPG

Nous en profitons pour snorkler

ko pipi 110.JPG

Le fond marin, pas vraiment de poissons, pas de coraux mais l’eau est à notre goût

ko pipi 122.JPG
ko pipi 120.JPG

Nous continuons vers Loh Samah Bay, lolo et jo qui ne se baignent pas nous donnent du pain pour nourrir et attirer les poissons multicolores.

ko pipi 127.JPG
ko pipi 131.JPG
ko pipi 133.JPG

David a plongé pour nous ramener un superbe coquillage

ko pipi 143.JPG
ko pipi 125.JPG

Béa elle plonge également et nous prend la photo de ce magnifique scalers

ko pipi 135.JPG

Nous avons vraiment l’impression d’être dans un aquarium.

ko pipi 154.JPG
ko pipi 156.JPG

Nous arrivons enfin à Maya beach.

ko pipi 067.JPG

Phi Phi Lee a été le cadre du film La Plage, tourné sur ce site en 2000 avec Leonardo DiCaprio, Guillaume Canet et Virginie Ledoyen.

ko pipi 168.JPG

La production (20th Century Fox) fut accusée d’avoir causé de nombreux dégâts à l’écosystème insulaire. Dégâts qui se poursuivent de nos jours compte tenu du flot continu de touristes et de bateaux de toutes tailles attirés quotidiennement sur le site, précisément à cause de ce film.

ko pipi 167.JPG

Il y a déjà une vingtaine de bateaux, pour mettre un pied sur la plage, il faut payer 200 B/pers.

ko pipi 079.JPG

Nous décidons de partir et nous quittons Koh Phi Phi Ley pour rejoindre Koh Phi Phi don et l’anse de Tonsay bay et sa plage aux singes. Le plus grand flip c’est quand le singe a voulu monter dans le bateau

ko pipi 088.JPG
ko pipi 173.JPG

Nous en profitons pour prendre le dernier bain pour l’année 2012, dans cette mer extraordinaire

ko pipi 013.JPG
ko pipi 017.JPG
ko pipi 056.JPG
ko pipi 055.JPG

Ce soir nous nous séparons pour deux jours. Roselyne prend un bus de nuit avec Béa qui s’envole pour Paris jeudi matin. Avec Christel, Jo, David et Lolo nous prenons la route demain matin pour Kao Sok.

khao sok 045.JPG

*photo Jo

4 islands

Par défaut
krabi 008.JPG

Après une courte soirée Sam Sung et cocktail à 9 h 30 presque tout le monde est au lit pour profiter de notre sortie d’aujourd’hui : The 4 islands

krabi 009.JPG

A 8 h nous prenons un Pickup pour la ville d’Ao Nang.

krabi 025.JPG
krabi 040.JPG

Nous embarquons à 9 h, nous sommes 20 sur un Longtail Boat

krabi 116.JPG
krabi 118.JPG
krabi 121.JPG
krabi 119.JPG

Poda Island

krabi 124.JPG

Il fait hyper beau et l’eau est à 32°. Les formations karstiques sont magnifiques et tous nous nous lançons à la rencontre des poissons avec nos masques et tubas.

krabi 143.JPG
krabi 134.JPG
krabi 135.JPG
krabi 144.JPG

Chicken Island
Nous faisons en premier le tour de l’île et nous repérons très vite le pourquoi de son nom puis de nouveau, nage avec les poissons.

krabi 051.JPG

Roselyne

krabi 069.JPG

Béa

krabi 070.JPG
krabi 066.JPG

C’est également les vacances des Thailandais et ils commencent à y avoir de nombreux bateaux

krabi 055.JPG
krabi 065.JPG

Tup Island
L’île est archi bondée. Nous nous y arrêtons pour pique niquer un green curry

krabi 071.JPG
krabi 092.JPG

et nous sommes trois à avoir le courage de faire une première série de jumps

krabi 080.JPG
krabi 079.JPG</div

krabi 078.JPG

et la gagnante est

krabi 077.JPG
krabi 093.JPG

Phranang Beach et cave
Nous visitons la grotte de la princesse Tham PhraNang. C’est un sanctuaire important pour les pêcheurs qui pensent que l’esprit de la princesse est dans cette grotte. Une légende racontre qu’au IIIe siècle av JC une barque royale transportant une princesse Indienne sombra lors d’une tempette.

krabi 107.JPG

L’esprit de la princesse se refugia dans la grotte et se mit a réaliser les voeux de ceux qui venaient lui rendre homage. Les pêcheurs locaux en offrandes ne déposent ni fleurs ni encens mais des phallus sculptés dans le bois dans l’espoir que l’esprit leur accorde une pêche abondante. D’autres demanderont la fertilité ou la prospérité. Ces offrandes n’ont aucune connotation sexuelle.

krabi 108.JPG

Ce soir nous dinons au marché de nuit, la soirée en plein air est écourtée à cause de la pluie.

krabi 159.JPG

Nous nous réfugions dans un bar et là c’est l’apothéose coté cocktails.

krabi 148.JPG
krabi 152.JPG
krabi 153.JPG
krabi 155.JPG
krabi 157.JPG

sur 8, il y en a tout de même trois qui ont pris des cocktails sans alcool.

GO TO KRABI – attention aux VOLS

Par défaut

N’ayant pas de photos prises de ces deux jours, le texte sera agrémenté de photos prises les jours et nuits précédents.

kanchanaburi 251.JPG

le Mercredi 18

kanchanaburi 237.JPG

Départ de Kanchanaburi à 9 h 15 pour Bangkok. Après midi schopping au MBK paradis du High teck. A 18 h départ pour Krabi, ville en bord de mer située à 1000 km de Bangkok. Bus de nuit. Petite frayeur, le ticket ne semble pas daté du 18 mais du 19.

kanchanaburi 255.JPG

Vite on court (surtout François) pour trouver un téléphone afin de téléphoner à l’agence pour qu’elle nous confirme que nous partons bien le 18 et non le 19. Impossible d’avoir un téléphone à portée de main, heureusement l’agence est à deux pas du New joe. Ouf pas de problème il y a de la place dans le bus nous partons bien se soir.

kanchanaburi 234.JPG

A 18 h 30, nous sommes tous installés dans le bus. C’est un bus à deux étages, siège semi-couchette. Nous sommes une quinzaine. Pendant de longues heures certains se préoccupent de l’heure de l’arrêt dîner.
interlude comment connaitre son avenir quand on est bouddhiste?

kanchanaburi 175.JPG

secouer une boite à batons. Quand un baton tombe au sol, lire son numéro et regarder la fiche « avenir » lui correspondant.

kanchanaburi 177.JPG

le jeudi 19
A minuit nous nous arrêtons enfin, pause dîner d’une heure.

IMG_9238.JPG

A 2 h alors que tout le monde dort ou s’endort des cris. « Please open the light.. » En effet une des passagère vient de se faire voler son petit sac à dos de voyage avec à l’intérieur sa pochette contenant tout son argent. Elle souhaite vérifier ou il se trouve. Un de ses compagnons de voyage, insite de plus en plus expressement auprès du chauffeur pour qu’il allume la lumière et qu’il arrête le bus. Cela dure au moins dix minutes pour qu’il daigne allumer la lumière, entre temps le ton est monté d’un cran. La lumière s’allume, le sac est recherché au alentour des sièges de la fille, quand le gars aperçoit le sac derrière le siège du conducteur.

kanchanaburi 227.JPG

Le ton change encore brusquement « give me the bag please », « please open the light » que le chauffeur s’est empressé d’éteindre, « please stop the bus » les s’il vous plait disparaissent soudain, tout le monde s’énerve, le ton monte encore.

kanchanaburi 197.JPG

Les gens de devant, nous expliquent la situation, le chauffeur et son équipe ont volé le sac et l’argent de leur amie. Ce sac était maintenu à ses pieds par ses pieds. Ils nous demandent de vérifier le contenu de nos sacs que nous avions presque tous laissé pendant l’heure du repas et si on peut les aider à récupérer cette argent. Moi étant juste derrière la fille et ne dormant pas je me lève pour dire au chauffeur que personne ne descendra du bus tant que l’argent n’est pas rendu. Une bagarre éclate entre le passager et celui qui s’occupe des bagages, un type assez balaise.

kanchanaburi 208.JPG

Puis soudain le calme revient dans le bus.
1 – car le sac à été rendue à la fille ainsi que ses traveller’s chèques mais il lui manque toujours ses dollars.
2 – le bus a quitté l’autoroute et il roule sur une route de campagne à une voie ou les branches des arbres claquent sur le toit.
Après un arrêt que nous présumons pour le dépot de l’argent, il refait le chemin en sens inverse et rejoins l’autoroute. Tout le monde semble soulagé. La personne volée et ses 3 amis seront déposés au bord de la route vers 3 h 30, à l’endroit ou ils prennent le bateau pour Kho Tao. Nous, nous serons déposés à Surat Thani vers 6 h30.

kanchanaburi 180.JPG

Nos grands sacs à dos de soute sont jetés rapidement sur le trottoir. Un mec dans un bémo (un pikup baché pour transporter des gens), nous dit de nous presser, le bus pour Krabi nous attend. Avec François nous prenons notre temps car depuis cette histoire de vol dans le bus, François ne les sentait plus trop. En effet tous les sacs ont été fouillés. François a été volé de 5 €, 5 € qui était resté dans son porte monnaie de France et moi les 10 € pour le change de dernière minute, ont disparu. Pendant que nous réalisions tout cela le bus s’était envolé. Le gars du Pickup nous dit de porter plainte dès notre arrivée à Krabi.

kanchanaburi 205.JPG

Hum c’était mal nous connaitre. Le bus ne repart pas avant le soir, il est encore en ville, allons donc porter plainte à la police de Surat Thani. Nos 6 invités montent dans le bus pour Krabi, ils devrons seuls arrivés à the final destination. Comme le meck sent l’embrouille, nous refusons son aide et nous prenons un bus pour la station de Police. Il se précipite sur son téléphone portable, cela sent la complicité à plein nez. A 7 h les bureaux de la police sont assez vides. La femme de ménage nous conduit dans une autre rue ou un policier nous reçoit. Il ne peux rien pour nous, il fait appel à la tourist police. 15 mn plus tard, un gars genre Hawaï Police d’Etat nous met sous le nez son badge et nous emène nous et nos bagages dans son pikup ou sont installés deux demoiselles, « certainement ses asistantes ». Sa seule question est : « combien ? » sous entendu « combien vous ont-ils volés ».

kanchanaburi 206.JPG

En fait, les faits il s’en fou. On se dit qu’il doit avoir l’habitude. Tous les jours des zozos comme nous doivent faire appel à lui. Nous voici dans les rues de Surat Thani. Avec François on écarquille les yeux pour retrouver le bus. Notre policier enfin s’arrête devant le meck en pickup qui nous a récupéré sur le bord de la route et qui nous a emené au bus de Krabi. Il lui tend la feuille ou nous avons inscrit les sommes volées 50 € pour François (au lieu de 5) et 10 € pour moi. On s’est dit on gonfle comme ça si le flic récupère l’argent (pour lui), les boules pour les voleurs qui se seront fait volés à leur tour. Au lieu de cela, il leur demande de nous rembourser. Avec François on se regarde et je crois qu’on a failli éclater de rire. Le gars nous dit qu’il ne peut pas nous rembourser en euros et nous propose des baths. On sent bien que c’est cet accord qu’il faut que nous acceptions car ils sont tous de mèches. Très bien 60 € x par 40 B = 2400 B. Un autre compère nous dit que le taux est à 38 et qu’il ne peut nous donner que 2000 B. Pour nous c’est non c’est 2400 B

sangkranfin 003.JPG

Pour avoir cette somme même le tourist police met la main au porte monnaies. Quand nous voyons ça, on leur demande de nous ramener à un bus pour Krabi et de nous payer le bus qu’ils font sans demander leurs restes. Il voulait même nous payé notre petit déjeuner mais là trop c’est trop, il nous insupportait. Nous sommes sur le cul. C’est un réseau entier qui va peut être de l’agence à Bangkok, en passant par l’équipage du bus, le conducteur du pickup et la police des touristes. Ce qui est sur c’est que nous en resterons pas là. Et qu’une démarche sera effectuée auprès de la police de Bangkok dès notre retour dans la capitale.

Carte-thailande.gif

Départ de notre superbe bus climatisé à 9 h 15, arrivée à Krabi à 11 h 40. Nous retrouvons tout le monde à l’hôtel le A. Mansion qui s’est embelli (380 la double avec SdeB, TV, Wifi). Le temps par contre s’est dégradé, désormais nous voyageons avec des ciels de mousson.

Une journée aux alentours de Kanchanaburi

Par défaut

Journée tour organisé par une agence de Kanchanaburi B & T, mini van privé, et oui c’est l’aventage d’être huit, 1000 B/P. Au programme

kanchanaburi 018.JPG

ERAWAN WATERFALL
Le parc national d’Erawan ( 580 km2) est celebre pour sa cascade au 7 rebonds. Les eaux de la cascades se jettent dans la Mae Nam Khwae Yai et le plus haut bassin se trouve a 2 km du centre des visiteurs. Nous sommes alles jusqu’au 3eme niveau pour certains et au 4ème pour d’autres. Nous nous sommes surtout baignés dans ces eaux turquoises.

kanchanaburi 064.JPG

bassin 3. Christel a été la plus courageuse, c’est elle qui se jette à l’eau la première après une crise de rire due aux chatouillis des nombreux poissons qui se trouve aux bord du bassin.

kanchanaburi 039.JPG
kanchanaburi 043.JPG
kanchanaburi 044.JPG
kanchanaburi 052.JPG

David et moi nous nous sommes attardés pour avoir un nettoyage de pied gratuit par les plus petits poissons.

kanchanaburi 046.JPG
kanchanaburi 048.JPG
kanchanaburi 049.JPG

Puis vers 11 h 30 retour vers le mini van pour aller prendre notre déjeuner

kanchanaburi 063.JPG
kanchanaburi 073.JPG
kanchanaburi 076.JPG

Balade à dos d’ELEPHANT

kanchanaburi 226.JPG
kanchanaburi 224.JPG
kanchanaburi 222.JPG

Les paysages sont magnifiques, au loin des des formations karstiques nous séparent du Myanmar

kanchanaburi 228.JPG
kanchanaburi 097.JPG

En fin de promenade chacun nourrit son éléphant avec quelques bananes

kanchanaburi 128.JPG
kanchanaburi 134.JPG

BAMBOO RAFTING
superbe balade au fil de l’eau, calme et détente pour tous

kanchanaburi 155.JPG
kanchanaburi 159.JPG

WOODEN RAILWA BRIDGE and 30 mn on the Death Railway Nous avons visite une partie « du chemin de fer de la mort » la ligne Thailande Birmanie qui date de 1943.

kanchanaburi 166.JPG
kanchanaburi 201.JPG
kanchanaburi 204.JPG

le pont de la rivière kwai

kanchanaburi 207.JPG
kanchanaburi 210.JPG
kanchanaburi 214.JPG
kanchanaburi 217.JPG

La soirée c’est terminée au Paris Kan, un resto bar juste en face de l’hôtel, avec des Lady Boy

kanchanaburi 243.JPG
kanchanaburi 244.JPG
kanchanaburi 253.JPG

Il y en a un qui s’est bien eclaté

kanchanaburi 281.JPG
kanchanaburi 256.JPG
kanchanaburi 254.JPG
kanchanaburi 276.JPG
kanchanaburi 268.JPG

Kanchanaburi

Par défaut

Ce matin dès 7 h 30 nous sommes tous prêt à partir vers une nouvelle destination : Kanchanaburi. A 8 h nous sommes dans un mini van (120B/P) que nous prenons sur Ratchadamnoen Road. 2 h plus tard, le chauffeur nous dépose au Blue Star Guest House, 200 B le bungalow sur piloti au dessus de l’eau

kanchanaburi 240.JPG

En arrivant nous avons un peu de mal à déglutir car partout dans la ville des fusils sont en vente ainsi que la crème blanche pour le visage. Le Songkran débute à Kanchanaburi et nous l’EAU, nous en avons un peu assez.
L’après midi c’est visite du temple au tigre pour nos invités

IMG_9132.JPG

Temple du tigre (entree 600 baths). Venir en pantalon, avec un t.shirt non rouge, non rose, non orange, pas de décolleté et des manches voyantes.
Historique : Ce temple adopta son premier bebe en 1999 apres la mort de sa mere tuée par des braconniers. Depuis le temple recueille tous les orphelins tigres… Voici les photos des courageux.

bea.JPG
roselyne.JPG
IMG_9175.JPG
IMG_9211.JPG
DSC00859.JPG
christel.JPG
joe.JPG

Si si il a bien pris une photo avec des tigres, ils sont au loin derrière lui.

IMG_9244.JPG

Le soir Wiskhi, saucisson et St Nectaire (merci Annie et Domi)

kanchanaburi 010.JPG
kanchanaburi 014.JPG