Archives Mensuelles: février 2012

MASBATE

Par défaut

Le 28 février

MASBATE 018.JPG

Lever 6 h 30 départ du van pour Pilar à 8 h 15 – 75P/pers. Il nous dépose près de l’embarcadère, il est 9 h 15.

MASBATE 003.JPG

Entrée du port 15P/pers, 230 pour le bateau, départ à 10 h. Le bateau se nomme Maria Yasmina .

MASBATE 014.JPG

C’est un bateau moyen, équipé de deux ponts qui contiennent des salles d’attente.

MASBATE 015.JPG

Nous, nous passons le voyage principalement à l’extérieur. La traversée se fait sous le soleil, sur une mer calme.

MASBATE 032.JPG
MASBATE 035.JPG

A perte de vue des îles, des îles, des îles, quelques poissons volants, des frêles embarcations de pêcheurs.

MASBATE 047.JPG

Nous sommes uniquement deux blancs à voyager sur ce bateau, tout le monde trouve plus commode et plus rapide de prendre l’avion et bien ils ont tort.

MASBATE 048.JPG

A 14 h 15 nous accostons à Masbate. Nous réservons de suite nos billets pour Cébu, nous prendrons le bateau de jeudi soir.

MASBATE 057.JPG

Nous logeons au Sampaguita tourist Inn 550 la double avec SdeB, clim, TV et bible

MASBATE 054.JPG

Le 29 février

MASBATE 068.JPG

100 P le trishaw (très cher) pour nous déposer à 8 km de Masbate, dans le petit village de Maingaran.

MASBATE 070.JPG
MASBATE 078.JPG

Nous sommes venus ici pour nous promener au milieu de la mangrove de Pawa. Le point de départ est l’école élémentaire de Santos. Très belle matinée à marcher sur un frêle pont en bois et bambou qui parfois a du mal a supporté notre poids.

MASBATE 086.JPG
MASBATE 088.JPG

Nous sommes seuls en pleine nature à la jonction de la fin d’un bras de mer, au début de la mangrove.

MASBATE 089.JPG

Quelques paillotes vides servent à regarder la faune. Un merveilleux moment…Au retour nous nous arrêtons dans l’école qui est perdue au milieu de nulle part et qui pourtant accueille 400 élèves de 5 à 12 ans. Nous décidons de monter avec les professeurs le Grenethon….

MASBATE 069.JPG
Publicités

Legaspi : A l'ombre d'un volcan

Par défaut
DONSOL 105.JPG

Légaspi est la capitale de la région de Bicol et se situe au pied du Mont Mayon 2462 m, le volcan le plus parfait du monde. En 2006, la ville a été frappée par 2 catastrophes : des flots de lave crachés par le volcan et un typhon qui a fait près de 1000 victimes. Mont Mayon provient du mot Bicol magayon « Beauté ». Cependant le volcan est très dangereux, il est entré en éruption 15 fois depuis 1900. En 1993 , l’éruption a durée deux mois et a fait 77 victimes.

legaspi suite 072.JPG

La dernière éruption date de 2009.

DONSOL 167.JPG

Aujourd’hui après avoir effectué la prolongation de visa, nous partons en jeepney à Cagsawa pour voir les ruines de son église.

legaspi suite 014.JPG
legaspi suite 016.JPG
legaspi suite 020.JPG

L’éruption du volcan en 1814 a enseveli 200 victimes qui s’y étaient réfugiées. Sur le site, nous avons pu savouré la beauté du volcan grace à de belles éclaircies.

legaspi suite 050.JPG
legaspi suite 051.JPG
legaspi suite 063.JPG

Demain matin nous partons pour l’île de Panglao, située au sud de l’île de Bohol. Un periple de deux – trois jours, sans net. See you later.

Donsol : nage avec les requins baleines

Par défaut
DONSOL 078.JPG

Donsol est située à 45 km au sud est de Legaspi. Prendre un Van près de la gare des bus, 75 P/pers, il part quand il est plein (12 pers). Comptez une bonne heure de route au milieu des rizières, vous traversez des petits villages ou tout est paisible. Cependant les plus beaux paysages de ce voyage sont ceux que j’ai vu au lever du soleil quand nous arrivions par le bus de nuit de Manille, les alentours de Naga village situé à 60 km avant Legaspi. Là se succédaient des rizières à pertes de vue, des rivières et en arrière plan des volcans d’une grande beauté.

DONSOL 161.JPG

Revenons à Donsol. C’est en 1998 suite à un film fait par un plongeur local sur ces grandes créatures que Donsol devint un haut lieu touristique dont l’attraction première est de pouvoir nager « avec » les requins baleines ou Butanding en Philippin.

DONSOL 164.JPG

Rendez vous pour cela au centre d’accueil des visiteurs (4 km du centre ville – 40 P en trishaw) Vous remplissez un document nominatif et payez un droit d’entrée de 300P/pers. Si vous êtes seul, 2 ou plus, on vous adjoint d’autres personnes pour former un groupe de 5 ou 6 afin de partager les frais du bateau qui s’élèvent à 3500P..

DONSOL 080.JPG

Vous regardez un film vous montrant ces immenses poissons et les règles très strictes à respecter en plongée (snorkeling) Ensuite on vous appelle. Sur le bateau il y a un équipage composé du conducteur, de deux aides et guetteurs des baleines et d’un BIO Butanding Interaction Officier, responsable du contact avec les baleines.

DONSOL 082.JPG

Il plonge avec nous, il nous dit quand il faut nous asseoir au bord du bateau, quand on doit mettre notre masque et quand il faut sauter dans l’eau.

imagr 13.jpg

Et là c’est le moment magique, le requin baleine apparaît et il faut vite nager pour rester le plus longtemps possible dans son sillage et mieux encore au dessus de lui.

bouche image 5.jpg

Nous en avons vu un premier de 4 m, un autre de 8 m et un dernier de la même taille. Le dernier nous l’avons suivi sur plusieurs endroits, on remontant dans le bateau et en ressautant dans l’eau 4 – 5 fois près de lui. Je crois qu’il nage à la vitesse de 34 km/h.

DONSOL 141.JPG

Nous remercions le BIO qui devant notre incompétence à François et à moi à suivre le Butanding, nous a traîné littéralement avec une bouée au dessus des requins baleines.

image 1 F.jpg

La vision de ces immenses animaux marins nous remplie de joie et d’appréhension. Nous sommes si prêt d’eux que nous avons peur de les toucher ou qu’ils nous touchent. Nous avons l’impression d’être au dessus d’un sous-marin.

image 6.jpg

Ce sont des moments fugaces car il faut arriver à les suivre. Donc j’arrive à ces conseils : il est IMPERATIF de savoir sauter dans l’eau assis au bord du bateau avec des palmes, un masque et un tuba, ne venez pas sans palmes, les palmes sont indispensables pour suivre l’animal.

DONSOL 147.JPG

La sortie a durée 3 h 30. Si vous n’avez pas la chance de les voir ou si vous voulez refaire une sortie, vous ne repairez que le prix du bateau soit 584 P
Nous, nous étions 5 dans le bateau, cette sortie surprenante, incroyable nous a coûté 17 €/pers.

DONSOL 140.JPG

Les requins baleines sont présents à Donsol entre Novembre et juin avec une pointe en Mars et Avril. C’est le plus grand poisson du monde. Certains peuvent atteindre 18 m de long. Leur poids jusqu’à 40 tonnes (le poids de 5 à 8 éléphants adultes) et ils vivent jusqu’à 100 ans. A Donsol leur taille n’excède pas 12 m de long.

DONSOL 165.JPG

Leur tête est plate avec 3 proéminentes stries sur le dessus, des pois blancs et des rayures sur une peau bleue, gris, marron. Ils sont hautement migrateurs, il faut une bonne qualité d’eau. La présence des requins baleines est un signe de très bonne qualité de l’eau/ Leur bouche fait 2 m, elle contient des milliers de minuscules dents qui ne sont jamais utilisées pour mâcher ou mordre. Ils mangent du plancton, des petites crevettes, des petits poissons, des petits calamars.
Voici maintenant une image google pour que vous vous rendiez plus compte de l’immensité de ce poisson

requin_baleine.jpg

Go to Legaspi

Par défaut

Le 24 Février – 19 h 25 – le quartier Malate
Voilà nous sommes de nouveau deux voyageurs, le départ des personnes qui nous accompagnent un petit bout de chemin, crée toujours un vide. C’est pourquoi dès ce soir nous bougeons, nous prenons un bus de nuit pour Legaspi ville située au sud est de Luzon (île ou se trouve Manille).

sabang 006.JPG

Nous quittons cette étrange, inquiétante et envoûtante Manille. Nous avons envi de la connaître et nous avons envi de la fuir. Manille est embouteillée. Devant les néons des boutiques et des restaurants les gens de la rue s’installent sur des cartons. C’est beaucoup plus glauque que dans les autres capitales car ici tout transpire la tristesse, la solitude, le sexe, la pauvreté, l’ennui. Une femme dort ici avec son bébé, elle lui donne le sein, un homme dort sur le ventre, son bébé joue sur son dos, des enfants courent nus.

sabang 029.JPG

A la tombée de la nuit d’autres enfants se transforment en vrai pick-pocket et partent à l’assaut des touristes sans retenue. Les bars extérieurs se remplissent d’occidentaux, de philippines et de travestis. Beaucoup de petits métiers qui n’en sont pas : un homme vend une paire de basket, un autre des guitares, lui des cigarettes. Et il y a les filles qui se précipitent dans les clubs dont les devantures s’illuminent sur des photos suggestives, pour elles commencent la soirée de travail. Et il y a les autres ceux qui essaient de vivre une vie « normale » une vie ou chacun a la même chose que son voisin. Les Philippins sont un peuple d’une grande gentillesse, rieur, ou existe une grande entraide face à la rudesse de la vie et des éléments extérieurs.

La nuit dans le bus ne fut pas des plus confortable à cause de leur P….. de clim.

legaspi 005.JPG

Le 25 février
7 h 30, nous arrivons à Legaspi. Nous avons mis 12 h..

legaspi 004.JPG

Le premier hôtel ou nous nous rendons le Dreams Inn nous donne un choc. En effet 625 P pour un horrible cagibi. Heureusement nous poussons jusqu’au Legazpi Tourist Inn et là agréable surprise,

legaspi 006.JPG

un hall d’accueil resplendissant, une grande chambre avec fenêtre, fan et SdeB, le tout pour 700 P.

legaspi 009.JPG

YOUPIII. Par contre il ne fait pas très beau et dans cette région, la saison des pluies dure d’août à février.
Mais heureusement il y a

legaspi 007.JPG

Manilia

Par défaut

Le 23 Février

manilia 008.JPG

Petit déjeuner de fruits pour Annie et Domi dans cette charmante Guest House de Puerto Princesa

manilia 006.JPG

Puis trichsaw pour l’aéroport 40 P. Il fait très beau, la mousson semble enfin terminée. Donc il est préférable de se rendre aux Philippines en Mars – Avril pour être sur d’avoir du beau temps.

manilia 014.JPG

A 10 h nous sommes déjà en vol et oui Cébu air peut parfois réserver des surprises par contre pour l’atterrissage, ils ont du s’y reprendre à deux fois. 1 h 15 de vol environ et comme au précédent vol, ils ont fait poussé la chansonnette et comme partout en Asie du Sud est, on attend pas longtemps pour avoir des volontaires.

manilia 009.JPG

Nous sautons ensuite dans un taxi jaune, 220 P jusqu’au Friendly’s guest house quartier de Malate – la double avec fan 695 P, avec clim 990 P.

manilia 003.JPG

Le midi nous allons manger au food court d’un grand magasin à 10 mn de marche de la GH.

manilia 077.JPG

L’après midi nous sommes allés en Jeepney flâner dans le quartier «Intramuros »

manilia 005.JPG
manilia 010.JPG

Intramuros « dans les murs », quartier fondé en 1571 par Miguel Lopez de Legazpi.

manilia 024.JPG
manilia 015.JPG

Intramuros est un bastion en forme de pentagone qui abrite encore de nombreuses églises, de grandes maisons coloniales, des écoles, des édifices officiels. Vous pouvez visiter le quartier en calèche ou en trishaw

manilia 017.JPG
manilia 029.JPG

L’ensemble est entouré de remparts de 6 mètres de haut sur 13 mètres d’épaisseur, de portes et d’une douve qui ont bien résisté malgré les bombardements de la seconde guerre mondiale et les séismes. Seuls les Espagnols étaient autorisés à vivre à l’intérieur. Les ponts-levis étaient relevés chaque soir.

manilia 031.JPG
manilia 036.JPG

La cathédrale étant en cours de rénovation, nous avons visité l’église San Augustin. Inscrite au patimoine de l’Unesco en 1993, c’est le seul édifice resté intact après la destruction d’intramuros. Erigée entre 1587 et 1606 c’est la plus vieille église des Philippines.

manilia 038.JPG

Très belle église, très beau musée, à faire.

manilia 059.JPG

Nous avons été guidé ensuite par Antony pour trouver un endroit pour boire un coup puis voyant que nous étions un peu perdu, il nous a raccompagné à l’endroit ou l’on reprenait les Jeepney pour le quartier de Malate.

manilia 064.JPG

Le soir big apéro bière chez Eras puis Annie et Domi nous invitent dans un bon resto pour le dernier soir.

manilia 069.JPG

Et là coup de speed. Un gamin n’arrête pas de coller Annie, il fait la manche d’une main et de l’autre il lui ouvrait son sac et pour Domi un autre d’une main lui montrait des montres et de l’autre il lui faisait les poches. Heureusement Dominique l’a senti et a attrapé la main du mec qui tenait sa pochette avec ses lunettes de vue. Sous nos cris ils ont décampé c’est à ce moment là qu’Annie a vu que la fermeture de son sac était ouverte mais il n’a rien eu le temps de prendre. Donc si un gamin (même un jeune enfant) ou un revendeur vous approche de trop près, repoussez les car c’est sur qu’il aura une main baladeuse vers vos sacs et ou vos poches.

manilia 035.JPG

lui c’est un gentil, un enfant du quartier d’intramuros.
Le 24 Février
dernier petit déjeuner sur les toits de Manille ou plutôt de la terrasse du Frendly’s GH

manilia 067.JPG
manilia 074.JPG

dernière balade, dernières vision de Manille

manilia 078.JPG
manilia 033.JPG

à 13 h 30 c’est le départ pour Annie et Domi, départ un peu précipité mais il y a toujours une fin.

manilia 080.JPG
el nido 2 004.JPG

Allez on vous dévoile leurs pêchés mignons : café latté, jus de noix de coco, mangue, San Miguel et triple A…
Ce soir nous changeons aussi de décor, à 19 h 30 nous prenons un bus pour Legaspi ville située au sud de l’île de Luzon.

SABANG

Par défaut

Le 19 Fevrier

el nido 2 034.JPG

Annie et Domi courageusement ont fait le Tour C une journée entière sous la flotte.

sabang 136.JPG

Moi avec François nous sommes allés voir un match de basket et nous avons buler toute la journée, déluge de pluie oblige.

sabang 034.JPG

Le soir nous nous sommes retrouvés autour d’un repas au squidos restaurant

sabang 002.JPG

Annie a manger des calamars à l’encre que nous avons également gouté avec François.

sabang 146.JPG
sabang 147.JPG

Tomorow bye bye El Nido

el nido 1 142.JPG

Le 20 fevrier
Ce matin pas de petit déjeuner face à ce que vous savez bon je vous le montre pour la dernière fois.

sabang 003.JPG

Nous partons pour Sabang par le régular bus de 7 h (si vous ne connaissez pas sabang comme on arrive à la nuit tombante, il est préférable de prendre le bus de 5 h à el nido plutôt que celui de 7 h) coût 350 P/pers, il nous dépose à 14 h à la jonction Puerto Princesa – Sabang.

sabang 032.JPG

Pendant le trajet Annie et Domi ont adopté deux petits Philippins, moi je me suis payée un sandwich à la glace.

sabang 040.JPG

une glace de chez Pascual

sabang 044.JPG

A la jonction nous avons attendu 2 h le jeepney pour Sabang. 150P/pers A 16 h nous partons,

sabang 004.JPG

à 16 h 03 nous crevons. A 16 h 15 nous repartons.

sabang 007.JPG

Il y en a pour plus de 2 h car le jeepney s’arrete à chaque hameau et dépose les commandes faites par les habitants ou les petites boutiques.
A 18 h 30 nous sommes à Sabang nous logeons chez Robert’s 700 P la nuit.

sabang 015.JPG

Le 21 février
Ce matin visite de la rivière souterraine qui a été classé dans les nouvelles 7 merveilles de la nature. Dès votre arrivée à sabang il faut aller au bureau des réservations qui se trouve sur la jetée pour pouvoir vous rendre sur le site dès le lendemain. Comme nous somme arrivés à 19 h la veille et que les bureaux étaient fermés, à 7 h 30, nous étions face aux bureaux du parc. Ouverture des bureaux à 8 h et grace à notre force de persuasion et forcing nous avons réussi à avoir des places pour le jour même. 250P/pers départ à 8 h 30. Nous devons aussi payé notre embarcation 712 P/bateau. Essayez de vous grouper

sabang 018.JPG

si vous êtes seul ou deux. Après 20 mn de bateau nous arrivons sur le site, il faut s’inscrire, on nous donne un numéro qu’il faut donner ensuite à un guichet près de la rivière. Quan on appelle notre numéro il faut se munir d’un gilet et d’iun casque de chantier avant de monter dans la barque.

sabang 025.JPG

Puis c’est parti pour un tour de 30 mn dans la rivière souterraine de Sabang.

sabang 022.JPG
sabang 052.JPG

La rivière elle-même mesure 8,2 km (probablement la plus longue du monde), coulant dans une caverne avant de se jeter dans la mer de Chine Méridionale.. On y voit beaucoup de stalactites et stalagmites dans plusieurs grandes chambres.

sabang 046.JPG

Moi comme je me suis éclaté le pied sur une noix de coco je rentre en bateau

sabang 092.JPG

Annie, Domi et Franouch rentrent par la jungle.

sabang 056.JPG
sabang 068.JPG

Ils mettrons 2 h 15 et en profiterons pour faire 800 m de tyroliène au dessus de la mer.

sabang 069.JPG
sabang 072.JPG

Ensuite farniente, baignade, bonne bouffe, le rêve assis dans des paillottes face à la mer.

sabang 083.JPG
sabang 086.JPG

le 22 février
Ce matin baignade sur une plage privée au nord de Sabang. Plage privée car il n’y a que nous

sabang 106.JPG

et ensuite farniente face à la mer.

sabang 137.JPG

A Midi repas buffet

sabang 158.JPG

A 14 h 30 nous sommes dans le bus pour Puerto Princess 150P/pers et à 17 h 30 nous sommes à Banwa Pensione 550 la nuit la double sans Sde B. Demain Go to Manille.

sabang 151.JPG

L'archipel de Bacuit tour A

Par défaut
el nido 2 025.JPG

Ce matin 8 h, petit déjeuner face à ce que vous savez (je précise la photo c’était hier soir). Le temps Youpi, c’est encore nuageux.

el nido 2 030.JPG

A 9 h nous sommes dans le bateau, aujourd’hui nous sommes 10 : 4 Français, 1 Allemand et 5 philippins.

el nido 2 029.JPG

Tour A
L’île de Miniloc
C’est là que la première station balnéaire d’El Nido fut créée. Ce fut tout d’abord un site de plongée pour les touristes japonais et européens.

el nido 2 127.JPG

Ses eaux tranquilles vert-turquoise et ses parois calcaires entourent le Big Lagoon et le Small Lagoon. Sur un rocher Dominique a vu un varan. Les scientifiques pensent que ces lagons sont en fait issus d’anciennes grottes qui abondent dans ces îles. Les plafonds de ces grottes ont dû, il y a des millions d’années, s’effondrer, et les lagons sont alors apparus.

el nido 2 001.JPG

Les eaux sont transparentes, au fond du sable blanc, peu de coraux.
Nous nous dirigeons ensuite vers
Shimizu Beach

el nido 2 040.JPG

Il y a un spot de snorkling incroyable des coraux, des anémones,

el nido 2 149.JPG

des étoiles de mer,

el nido 2 141.JPG

des oursins, des poissons de toutes tailles et toutes couleurs.

el nido 2 143.JPG
el nido 2 204.JPG

C’est un immense plaisir pour les yeux.

el nido 2 044.JPG

Nous déjeunerons sur l’île : poissons, poulet, porc au BBQ, crudités, mangue, pastèque.

el nido 2 046.JPG

Nous nous dirigeons ensuite vers
Secret Lagon, donc comme il est secret vous ne le verrez pas d’autant plus que mon appareil sous-marin est déchargé.

el nido 2 052.JPG

Le temps a changé, moi je suis restée sur le bateau tandis que mes compagnons disparaissaient dans un rocher à fleur d’eau sous un déluge de pluie.

el nido 2 055.JPG

Nous faisons un petit tour dans un dernier lagon aux eaux transparentes et turquoises.

el nido 2 074.JPG
el nido 2 068.JPG

Au milieu un ponton flottant ou vous pouvez inviter votre petite amie à un merveilleux diner, parfois des mariages y sont aussi organisés.
Pour finir notre tour,

el nido 2 108.JPG

nous nous dirigeons vers la plage des 7 commandos pour boire un drink au bar à coconut.

el nido 2 113.JPG
el nido 2 104.JPG

Enfin go to el nido car le ciel se remplit de gros nuages noirs, pas bon du tout.

el nido 2 100.JPG

Nous remercions notre capitaine pour cet agréable journée. Bon il pourrait faire un effort pour le temps.

el nido 2 073.JPG

L'archipel de Bacuit tour B

Par défaut

El Nido (« le nid » en espagnol) est situé à l’extrémité nord de l’île, à 270 km au nord-est de Puerto Princesa. On vient à El Nido principalement pour son archipel de Bacuit composée de 45 îles, des falaises calcaires semblables à celles de la Baie d’Ha Long au Vietnam, de Krabi en Thaïlande. Ses eaux cristallines regorgent de vie marine : 100 espèces de coraux dont 45 appartiennent aux genres de coraux durs, 813 espèces de poissons, des tortues, dauphins, des raies manta, requins… Ses plages sont de sable blanc..

el nido 1 182.JPG

Ce matin à 8 h, petit déjeuner frugal face à la mer et les pieds toujours dans le sable. A 8 h 30, nous prenons la direction de l’agence ou nous avons retenu notre tour de bateau. Tour B – 700 p/pers + 200 p/pers de droit d’entrée dans le parc maritime. Le temps n’est pas celui que nous espérions, il est gris et nuageux. Depuis deux ans le temps est détraqué en Asie, la saison des pluies aux Philippines est de juin à novembre mais cette année, elle dure. A 9 h nous sommes dans la bangka, nous partons confiants pour cette fabuleuse journée.

el nido 1 183.JPG

Tour B
Pangulasian Island

el nido 1 038.JPG

Du bateau nous regardons le ciel qui s’assombrit de plus en plus

el nido 1 044.JPG

premier arrêt pour snorkler, masque, tuba pour tous

el nido 1 069.JPG
el nido 1 074.JPG

Nous avons investi dans un appareil photos waterproof pour vous faire partager nos visions sous marines

el nido 1 081.JPG
el nido 1 101.JPG

poissons, anémones,

el nido 1 086.JPG
el nido 1 094.JPG

étoiles de mer

el nido 1 077.JPG
el nido 1 119.JPG

coraux

el nido 1 115.JPG
el nido 1 112.JPG
el nido 1 104.JPG

Durant le snorkel, nous essuyons notre première pluie. Comme nous étions dans l’eau cela n’était pas trop grave surtout que nous avons fini la plongée sous le soleil.
Nous poursuivons notre flanerie en bateau vers
Vigan ou snake island
Vigan est dénommée « l’île aux serpents », à cause de la langue de sable blanc naturel en forme de s, qui « serpente ses rives. Le banc de sable n’est clairement visible que lorsque la marée est basse. Sur les deux côtés de celui-ci, on trouve des lieux de baignade peu profonds. On y trouve également de la mangrove.

el nido 1 121.JPG

Nous étions à peine arrivés que le ciel s’est obscurci, moi je suis vite retournée au bateau, tandis qu’Annie, Domi et François ont continué à marcher sur la bande de sable pour atteindre la rive opposée.

el nido 1 122.JPG

Une pluie drue puis de grêle est alors tombée c’était hallucinant.

el nido 1 127.JPG

Bon après la tempête, notre rayon de soleil fut le festin que notre équipage nous a ensuite préparé

el nido 1 132.JPG
el nido 1 135.JPG

Nous avons même mangé du lapu lapu à la chair très blanche et très fine.

el nido 1 136.JPG

Nous repartons et prenons la direction de
Cudugnon Cave

el nido 1 138.JPG

Une cavité creusée dans une île. C’est ici que se réunissait le conseil de Kho Lanta il y a 3 ou 4 ans. A l’intérieur, des falaises calcaires abritent des hirondelles de mer, des chauve-souris. Au sol des restes d’os de soldats Japonais et en 2001 ils ont retrouvé sous une pierre immense une part d’un trésor caché par les japonais pendant la seconde guerre mondiale..

el nido 1 137.JPG

Nous passons ensuite devant
Cathedral Cave et pousuivons vers notre dernier arrêt
Pinagbuyutan island

el nido 1 150.JPG

une plage de sable blanc pas très grande, bordée de cocotiers
Une bien belle journée, pluvieuse mais ou nous avons tous attrapés tout de même des coups de soleil.

el nido 1 143.JPG
domi.JPG
edith.JPG

EL Nido

Par défaut
palawan (34).JPG

Ce matin a 5 h nous sommes prêt pour un nouveau départ. Nous rejoignons EL NIDO et l’archipel de Bacuit.

palawan (35).JPG

Pour cela nous prenons un rikshaw 120 P pour le bus stand puis LE bus local pour El Nido. 350 P

palawan (40).JPG

Mais nous ne partons pas sans avoir pris un beignet chez M. Donut dont je suis une adepte

palawan (38).JPG
palawan (36).JPG
palawan (37).JPG

Les paysages sont super : rizières, cocotiers, buffles, maisons en bambou

palawan (60).JPG
palawan (65).JPG

Durant tout le voyage les gens montent et descendent avec de nombreux paquets, des parpaings, vélo tout ce qui se transporte entre puerto princess et leurs villages

palawan (67).JPG

Entre Roxas et Tay tay, une route a remplacé la piste.

ile.gif

Nous gagnons ainsi un temps précieux car les places dans les bus sont vraiment exigues. A Tay tay nouvelle pause et deux heures après nous arrivons à El Nido, il est 14 h. Nous dormons à OG’S Pension. Il reste deux double sans SdeB que nous payons 600 P la nuit. Voila ce que sera notre quotidien pendant 5 jours.

palawan (74).JPG

A 15 h 30 comme nous mourons de faim, c’est les pieds dans le sable que nous dégustons un poisson grillé

palawan (75).JPG

Deux messages
sandra un euro = 59 P donc une chambre à 600 = environ 11 €, une biere 40 à 55 P donc 1 €, le bus 6,5 € pour 270 km, 6 € un plat de poisson avec riz, légumes et mangue
christel tu as un mail à lire d’Annie et domi

L'île de Palawan

Par défaut
palitana 003.JPG

Le 13 février
Nous partons de Sama sama Guest house à 16 h 15, à 16 h 45 nous sommes dans un bus local qui nous conduit à Melaka Central.

palitana 004.JPG

A 18 h nous montons dans le bus pour le terminal LCC ou nous y arrivons à 20 h 30. Une soirée d’attente commence, notre avion Cébu Pacific Air décolle demain matin à 1 h 20.
Le 14 Février
A 1 h on nous apprend que l’avion est retardé, il partira à 3 h 40. Les boules car obligatoirement cela nous fait raté notre correspondance pour Puerto Princess qui est à 8 h 10.

palitana 012.JPG

A 3 h 50 l’avion décolle, nous atterrissons à 7 h mais le temps de débarquer, de passer l’immigration et de prendre nos bagages, nous devons prendre le vol suivant qui est à 11 h 15.
Pas grave on se gave de Donuts et de café et nous prenons de nouveau notre mal en patience. C’EST LES VACANCES. Mais un terrible rebondissement surgit à 11 h.

palitana 014.JPG

Notre avion est annulé, un autre est prévu vers 14 h 40. Cela nous fait moins rire .. nous commençons à ressentir une grande lassitude il faut dire que nous sommes debout depuis 8 h le 13 février. Comme dit Dominique avant de palmer, il faut ramer.
14 h nous sommes toujours à Manille, pas d’avion à l’horizon. Annie a fini son bouquin commencé cette nuit.
A 15 h nous embarquons enfin dans un avion ou la clim est à fond avec une boite repas et une petite bouteille d’eau.

palitana 029.JPG

A 16 h 15 nous sommes toujours au sol et là on nous redébarque. Nous montons dans un bus qui nous dépose devant un autre avion. A 16 h 30 nous sommes installés dans un nouvel avion de cette compagnie qui devrait se rebaptiser Cébu-terre et MIRACLE à 17 h nous décollons.

palitana 041.JPG

Comme c’est la St Valentin, les hotesses demandent à deux – trois personnes de venir chanter une chanson d’amour en live et avec un micro.

palitana 042.JPG

Elles auraient mieux fait de nous servir l’apéro.

palitana 048.JPG

A 18 h 15 nous sommes enfin à Puerto Princess sur l’île de Palawan.
A 19 h nous sommes à notre guest house, la boucle est bouclée.
Nous avons fait 26 h 55 de voyage. Reccord toujours détenu par le trajet Inlé – Moulmein 28 h

palitana 053.JPG

Nous logeons à Banwa Pension – rikshaw aéroport Banwa 50 Peso
chambre double avec SdeB 750 P, un lit en dortoir 350 P

palitana 054.JPG

Nous sommes tellement heureux d’être arrivés que c’est apéro mêrme pour Dominique qui se prend un coktail triple A (rhum – wiski – malibu)

palawan.gif

Routard.com : Palawan est une province des Philippines. Le commandant Cousteau l’a décrite comme le plus bel endroit qu’il ait jamais exploré pour la variété des paysages – falaises calcaires, forêts tropicales, jardins sous la mer, faune sauvage, cascades et mangroves, grottes… – le bonheur des visiteurs plongeurs et randonneurs. L’île de Palawan est située entre la mer de Chine méridionale et la mer de Sulu et à distance égale de Bornéo et de Manille.
Superficie : 12 189 km²
Population : 430 000 hab.
Densité : 35,28 hab/km²