Archives Mensuelles: décembre 2009

nouvel itineraire

Par défaut

Rappel a l’aide de la carte d’Asie du Sud Est, notre voyage a change de sens pour nous simplifier la vie dans les achats de billets d’avion. Nous commencerons par le sud de la Thailande, la Péninsule Malaisienne, Singapour, les îles de Bali, Lombok en Indonésie, l’île de Bornéo (coté Malais), le Sultanat de Brunéi,  les Philippines et nous reviendrons a notre point de depart Bangkok fin avril.

asase.jpg
Publicités

Bangkok city

Par défaut
P1000162.JPG

Déjà deux jours à Bangkok et mis à part manger, boire, dormir, nous ne faisons pas grand-chose. Il faut dire que la chaleur nous paralyse : 34 degrés, 80 % d’humidité, c’est cool.

Photo 004.jpg
Lundi nous nous sommes levés à 13 h, mardi à 10 h, nous passons de longues nuits d’insomnie principalement entre 1 h et 4 h 30 du matin. 6 h de décalage horaire c’est beaucoup et lorsque nous nous couchons vers 23 h, il n’est que 17 h en France. Lundi, nous avons cherché en vain un billet d’avion pour Manille mais selon notre budget, il n’y a pas de vol direct (une escale à Brunei, une arrivée tardive à Manille) et nous devons obligatoirement avoir un billet de sortie. Nous changeons donc notre itinéraire, il sera le même mais a l’envers : Malaisie, Singapour, Bali, Lombok, Bornéo, le Sultanat de Brunei pour terminer par les Philippines. Notre voyage commencera par une descente progressive du sud de la Thaïlande : Prachuap khiri khan chez Maggie, Kao Sok pour une escapade furtive dans la jungle, Krabi et ses îles karstiques puis direction l’île de Penang en Malaisie. 

 Kaosan Road c’est toujours aussi fou 

thail 001.jpg

un nombre impressionnant de boutiques au mètre carré, des néons à perte de vue, de la restauration rapide à chaque coin de rue, une centaine de bars, des dizaines de cocktails au verre ou en bucket, des millions de tee-chirts, des coco girls, hôtesses et ladys boys, des coiffeuses de nattes et de locks, des salons de massages, des boutiques de tailleurs et de bijoux, des dizaines de petits metiers, des centaines de vendeurs de rien, une vie de noctambules ou au milieu de la nuit, ces derniers ne se couchent pas sans éructer l’alcool qu’ils ont ingéré en grande quantité.

thail 004.jpg

C’est un lieu de dépravation ou tout semble permis. Cependant le charme et le dépaysement sont garantis et la fête assurée. Le touriste est varie : des grands, des jeunes – moyenne d’age 25 ans, des vieux, des tres vieux (70 ans) qui s’offrent une derniere jeunesse au bras de thailandaises tres jeunes. C’est un va et vient perpetuel jour et nuit d’arrivees et de departs de flaux de touristes de toutes nationalites, toutes classes sociales.

thail 006.jpg

Un peu plus loin en allant vers la rivière et les temples un parc abrite les sans abris, principalement des personnes âgées, hommes ou femmes, qui vivent seul assis sur un tapis entourés de leurs sacs plastique remplis de sacs plastique…

thail 009.jpg

Thailande généralités 2

Par défaut
Thailand 2 137.JPG

Démographie estimation 2008

  • Espérance de vie : 73,1 ans
  • Taux de mortalité : 7,17 pour 1000
  • Taux de croissance : 0,615 % par an
  • Taux de fertilité : 1,65 enfant/femme
  • Taux d’alphabétisation : 92,6 % (de la population de + de 15 ans)
  • Taux de mortalité infantile : 17,63 pour 1000 naissances
  • Taux de présence du virus VIH : 1,4 % de la population (est. 2003)
  • La Thaïlande est un pays bouddhiste, avec une minorité musulmane (4,6 % de la population) vivant principalement dans le Sud, et environ 300 000 catholiques (0,5 % de la population).
  • Richesse par habitant (PIB/habitant) : 9200 $ (est. 2006)
    Thailand 2 186.JPG 

Economie : La Thaïlande est membre de la Coopération Économique Asie Pacifique (APEC). L’agriculture, la transformation et l’exportation de produits agricoles, notamment du riz, ont formé l’ossature de son économie. Bien que parmi les pays les plus prospères d’Asie, le fait qu’elle dépende d’une monoculture l’a rendue extrêmement sensible aux fluctuations des cours mondiaux du riz et aux variations de la production. Les élevages de crevettes sont aussi une source majeure d’exportations. La Thailande compte ainsi plus de 30 000 élevages donnant une production de 280 000 tonnes en 2006. Ces exportations génèrent un chiffre d’affaire de 2 milliards de dollars et ont majoritairement lieu vers l’Europe, le Japon et les États-Unis. Depuis le milieu des années 1980, le tourisme a aussi un rôle majeur dans le développement économique du pays.

    Thailand 2 144.JPG

    Thailande généralités

    Par défaut

    Ecrit d’après la lecture du fichier Wikipédia et de Lonely planet « Thaîlande » 8e édition janvier 2008
    La forme de la Thaïlande sur une carte géographique évoque la tête d’un éléphant. Bordée à l’ouest par le Myanmar (Birmanie), au nord par le Laos, à l’est par le Cambodge et au sud par la Malaisie, la Thaïlande se situe environ à mi-chemin entre l’Inde et la Chine.
    Le pays s’étend sur 1 650 km du nord au sud et sur un maximum de 800 km d’est en ouest. Sa superficie est de 514 000 km², à peu près la même que la France.
    La côte fait plus de 2 500 kms, le long de la mer d’Andaman à l’ouest et du golfe de Thaïlande à l’est. Plusieurs centaines d’îles plus ou moins importantes sont parsemées non loin des côtes.

    50.gif

    La Thaïlande (thaï : pratet thaï ประเทศไทย), officiellement le Royaume de Thaïlande, est un pays d’Asie qui compte environ 65 millions d’habitants (2008), 122 hab/km². Il a changé de nom en 1939 : auparavant, il s’appelait le Siam. C’est une monarchie constitutionnelle depuis 1932.  Sa capitale est Bangkok (Krungthep กรุงเทพฯ, la Cité des anges). La langue officielle est le thaï et la monnaie le baht (THB)- 1 euro = 47 baths.

    1763117487.JPG

    Le drapeau actuelle a été adopté sous cette forme le 28 octobre 1917. Il présente des bandes horizontales de trois couleurs : le rouge, symbole de la lutte patriotique, le blanc représentant la foi et la pureté et enfin le bleu, couleur traditionnelle du pays.

    drapeau thai 1916 1917.png

    Drapeau civil et Pavillon civil du Siam 1916 – 1917

    800px-Flag_of_Thailand_1855_svg.png

    Drapeau du Siam 1855 – 1916 avec l’éléphant blanc, symbole de la dynastie qui ne figue plus désormais que sur le drapeau de la marine de guerre.

    Le blason de la Thaïlande (En thaï: ตราแผ่นดินของไทย) est représenté par Garuda. Il est appelé Phya Khrut ou Garuda Royal. Garuda (aigle en sanskrit) est un oiseau fabuleux de la mythologie indienne, C’est le véhicule de Vishnu. C’est l’emblème de la monarchie en Thaïlande, un drapeau jaune frappé d’un Garuda rouge flotte sur le palais quand le roi est présent. Garuda apparaît portant une couronne. Il possède un torse d’homme, des bras humain et des plumes et des pattes d’oiseau.

    410px-Thai_Garuda_emblem_svg.png

    Il est aussi considéré comme un emblème national puisqu’il orne les bâtiments officiels, le passeport, et les billets de banque du pays. En reconnaissance des services rendus à la nation, le roi décerne le droit à quelques grandes sociétés commerciales de l’utiliser pour décorer leur façade et leurs documents officiels.
    Le calendrier officiel en usage en Thaïlande est basé sur la version orientale de l’ère Bouddhique, soit 543 ans en avance sur le calendrier Grégorien. Par exemple l’année 2010 correspond à l’an 2553 de l’ère bouddhique. Le point de départ est fixé au jour de naissance de bouddha.

    thailande fin 100.jpg

    L’origine du royaume de Thaïlande, connu sous le nom de Siam jusqu’en 1939, remonte au XIIIème siècle. C’est la seule nation de l’Asie du Sud-est à n’avoir jamais été colonisée, thaï signifiant d’ ailleurs « libre « . Les Thaïs ont résisté à toutes les dominations extérieures, n’hésitant pas à expulser tous les étrangers lorsque à l’intérieur de leurs frontières une puissance étrangère menaçait de mettre leur souveraineté en péril. Les origines du peuple thaï sont plus homogènes que celles de la majorité des nations du monde. Le 19 septembre 2006 un coup d’état militaire a eu lieu Les putchistes ont donné le pouvoir à un gouvernement provisoire approuvé par le roi Bhumibol Adulyadej. Des élections démocratiques ont été organisées et depuis le 18 décembre 2008, un gouvernement dominé par le parti Démocratique a été désigné. Le nouveau gouvernement lutte contre la corruption et souhaite rétablir une unité nationale. Le pays doit faire face également à de nombreux attentats islamistes depuis 2004. Ceci est la conséquence de la politique musclée de Thaksin, ancien premier ministre du parti politique Thai Rak Thai exilé depuis le coup d’état. Les endroits les plus touristiques sont désormais remis du tsunami de décembre 2004. En 2006 les Thaïlandais ont célébré la 60ème année de règne de leur roi Rama IX (le plus ancien monarque en exercice dans le monde).

    094~1.JPG

    Plus de 75 % de la population appartiennent au groupe ethnique qui a donné son nom au pays – les Thaïs – et parlent le thaï, la langue officielle et suivant son implantation géographique d’autres dialectes. Dans les près de 25 % restant, la diversité est grande. On trouve des Chinois 2e – 3e génération (11 %), des Malais, des Indiens, des Vietnamiens, des Cambodgiens, des Japonais, des Européens et des tributs montagnardes.
    Les Chinois habitent dans les villes et se sont assimilés à la culture thaïlandaise. Négociants et hommes d’affaires, ils dominent la vie économique du pays.

    chiang rai 002.JPG

    Les montagnes du Nord abritent des tribus disséminées, comme les Yaos, les Méos et les Karens, considéré comme de véritables étrangers dans leurs propre pays parce que leurs modes de vie, leurs styles vestimentaires et leurs langues sont très différents de ceux des Thaïs.

    Bangkok

    Par défaut

    Nous sommes donc partis le 26 déc à  18 h 10 avec la British airways pour Londres durée de vol 1 h et encore c’est hyper rapide

    Nous redécollions à 21 h 45  avec la Qantas airways (compagnie Australienne) pour Bangkok avec une durée de vol de 11 h 10. Paris – Londres 346 kms , Londres – Bangkok 9558 kms. Nous avons pris un 747, 412 passagers, vitesse de croisiere  920 kms/h, altitude entre 8800 et 13.100 m

    Adieu pull, bonnet, echarpe, il fait 34 degres. Vous comprenez notre desarroi.

    P1000155.JPG
    Nous remercions notre genereux donnateur Pierre V. qui de France nous a paye nos deux premieres Singha Beer. Ce qui a change a Kao San Road le massage aux poissons.

    P1000160.JPG

    Vers un nouveau voyage

    Par défaut

    Voyage 2009 – 2010 : destination l’Asie du Sud-Est. Voilà nous partons ce soir à 18 h pour revenir le 26 avril 2010. Cette année, nous nous immergerons dans les pays suivants : la Thailande, les Philippines, l’île de Bornéo (coté Malais), le Sultanat de Brunéi, les îles de Bali, Lombok en Indonésie, Singapour et la Péninsule Malaisienne.

    asase.jpg

    Notre première destination sera la Thailande. C’est une destination où les prix des billets d’avion tarifs aller – retour sont des plus raisonnables, à condition de les acheter suffisamment tôt. Nous achetons toujours nos billets sur internet auprès de Go voyage. Cette année le billet nous a couté 550 euros par personne aller – retour (et non pas 380 euros comme je l’avais dit à certains).
    En Thailande, nous passerons le nouvel an dans le nord du pays à Chiang Mai ou à Chiang Rai accoudé (je l’espère) au comptoir du « Cat Bar »
    50.gif

    De retour à Bangkok, nous nous envolerons pour les Philippines. Nous y passerons 21 jours car pour cette durée les ressortissants Français obtiennent un visa gratuit. Nous visiterons Manille et le nord de Luzon, la Cordillère, une terre isolée aux montagnes épineuses qui sont autant vénérées que craintes par les gens qui les visitent et ceux qui y vivent. C’est aussi les  rizières en terrasses des Ifugao, la « huitième merveille du monde ».

    Carte-maps-Philippines.png
    De Manille nous prendrons peut être un bateau pour le nord de l’île de Palawan, El Nido et l’Archipel de Bacuit qui d’après Lonely Planet est un merveilleux monde marin fait de falaises de calcaire déchiquetées, de criques secrétes et de plages cachées. Nous visiterons ensuite les Visayas, de l’île de Boracay à l’île de Bohol connue pour ces « Chocolate Hills ».  A Cebu nous prendons un avion pour Bornéo et l’état de Sabah. Nous visiterons principalement la région de Sandakan et de Kota Kinabalu. Bornéo est un nom mythique, un nom qui me transporte vers une jungle épaisse peuplée d’orangs-outans, de fleurs carnivores, d’un monde tribal..cela sera j’espère un moment fort de notre voyage.

    borneo.gif
    Avant de rejoindre le 2ème état du Bornéo malaisien, Sarawak, nous ferons une halte de 2 – 3 jours à Brunéi ou plus précisemment au Sultanat de Brunéi. C’est un petit pays de 2 millions d’habitants ou se côtoient argent – le dollar de brunéi – et pétrole. Nous nous rendrons donc ensuite à Miri, première ville étape de l’état de Sarawat pour visiter le Mulu national parc et ses pinacles.. Nous terminerons par Kuching et la visite d’une maison longue qui est une gigantesque structure en bois sur pilotis ou toute la population d’un village se regroupe sous un même toit. Chaque pièce donne sur une longue véranda commune. Le dilemme pour y séjourner ou pour une simple visite, nous devrons passer par un tour-opérateur. De Kuching nous prendrons un vol pour Denpasar situé dans la Province de Bali en Indonésie.

    borneo.jpg
    Bali, ha Bali, que de beaux souvenirs. Il y a 20 ans Bali fut un de nos coup de coeur car ici, tout n’est que grace et beauté. Chaque balinais  nait artiste. Nous resterons un peu à Denpasar, la capitale de Bali, puis nous visiterons la péninsule de Bukit, au nord de kuta et Tanah lot.

    balimap2.jpg

    Comme nous  partagerons notre mois indonésien entre l’île de Bali et de Lombok, nous nous rendrons ensuite à Padangbai pour prendre un ferry qui nous ménera en 4 – 5 h à lombok. De retour à Bali nous  logerons à UBUD, pour retrouver ses spectacles de danses racontant le Ramayana au rythme des gamelans. Sur l’île de Lombok nous flanerons sur les gili (îlots) situés au nord de Malaram : Gili Tralawan, Gili air, Gili Méno puis nous visiterons le centre de l’île et la région de Tetebatu.

    831148224.gif
    Après les îles de Bali et Lombok, nous reprendrons l’avion pour Johor Bahru, située au sud de la péninsule Malaisienne à 11 km de Singapour qui est à la fois état, île et ville. Singapour s’étend sur 45 km d’est en ouest et sur 25 km du nord au sud. Nous séjournerons dans cette capitale du business et du luxe 2 – 3 jours si nous ne sommes pas trop fatigués de notre périple car nous y serons fin mars – début avril.

    300px-Singapour_carte.gif
    Nous entamerons ensuite notre dernier pays à « revisiter » pour cette année, la Péninsule Malaisienne. Nous voguerons de Malacca à kuala lumpur, du parc  de Taman negara aux « Cameron Highlands » pour finir à Penang.

    carte.gif
    Mais, la Malaisie est avant tout une recherche. En effet il y a 20 ans, j’ai promis à une famille prise en photos, de les lui envoyer. Ayant perdu l’adresse, je souhaite la retrouver pour les lui donner. La seule piste, c’est dans une petite ville de la cote est, au bord de la mer, la famille tenait une petite gargote dans laquelle nous prenions nos repas ..

    Numériser0003.jpg
    J’espère que vous avez passé un bon Noel et je vous donne rendez vous dès demain à Bangkok.

    Il y a 20 ans – 7 –

    Par défaut

     Le 22/12/89 Grenoble

    …….J’aurais bien aimé vous dire ce qui se passe en France, mais le problème c’est qu’il y a une semaine que je n’ai pas écouté la radio ou la télé. Par contre, j’ai VSD, je vais essayer de vous en faire un résumé :

    Cette semaine les thèmes principaux :

    A l’Est : le décès d’Andréei Dimitriévitcvh Sakharov, l’ouverture du mur de Berlin, les roumains dans la rue contre les chars et les miliciens. Nicolas Ceausescu s’est fait destitué avec sa femme, après un jugement sommaire, ils ont été passés par les armes. En Hongrie c’est le massacre – 500 mort lundi.

    En France on parle des 400 endroits ou naît le désespoir qui alimente la paranoïa raciste. Avez-vous entendu parler de l’affaire du shador ?, ces 2 petites musulmanes de 11 et 13 ans qui ont soulevé un grand débat sur l’autorisation ou non du port du voile à l’école.

    Au chili, Patricio Ayluvin, nouveau président met fin à 16 ans de dictature

    Le Paris – Dakar : départ le 25 au matin de Paris la Défense, arrivée à Dakar le 16 janvier. Cette année la caravane emmène 20 000 litres d’eau pour 597 équipages

    Voilà Voilà je vous souhaite plus de bonnes choses pour 1990, passez prendre l’apéro un de ces jours, nous vous embrassons très fort – Jean José

    Joyeux Noël + Bonne Année

    Numériser0017.jpg

    Le 25 Décembre 89  Le 23 Déc nous nous retrouvons à Jaisalmer, ville située dans le désert du Thar. Le 24 nous partions pour un safari camel. Nous mettons 2 h 30 en jeep pour rejoindre nos chameliers. 1ère balade sur le dos d’un dromadaire, impressionnant c’est haut. Très rapidement nous nous arrêtons pour établir le campement au milieu des dunes et nous pouvons admirer le coucher du soleil. Assise seule en haut d’une dune, j’écoute le silence

    Numériser0003.jpg
    Je trouve cela très angoissant, pas un bruit, si ce n’est le sang qui afflue dans mes tympans. De retour au campement, je regarde les chameliers qui préparent le Thali (riz, lentilles, légumes, chapatis) et le thé. Ensuite au coin du feu de bois, des Danois nous bercent de chants de noël. Les chameliers nous préparent notre lit. Lorsque nous nous couchons, ils nous ont même bordé et nous avons dormi au sein de multitudes couvertures à l’odeur particulière sous un ciel étoilé. Le 25, levé à 7 h 30 avec le petit déjeuner au lit et un magnifique levé de soleil. A 8 h 30 départ pour 8 h de dromadaire sous un soleil de plomb.

    photo 66.JPG
    Le soir, retour à l’hôtel en jeep, contents, courbatus. Durant ce safari notre guide nous a expliqué quelques traditions Indiennes dont celles du mariage. Il nous a expliqué qu’il y a un an, ses parents avaient pris un engagement de mariage pour lui. Lors de l’engagement les parents du fils et les parents de la future épouse boivent de l’opium pilé dans du lait. Dès que ce breuvage est bu, personne ne peut revenir sur cet engagement. Le guide nous expliquait qu’il ne savait pas trop comment cela se passerait avec sa future femme car ses parents lui ont donné ne éducation. Il habite Jaisalmer, il parle couramment l’anglais, mène une vie de citadin. Il aurait aimé choisit sa femme. Sa future épouse habite le village de ses parents à 8 km de la frontière Pakistanaise en plein désert. Il aimerait que ce mariage n’ai pas lieu mais il ne peut défaire la parole de ses parents. Dés qu’un astrologue aura fixé la date du mariage, il retournera donc au village, pour revenir habiter à Jaisalmer avec sa femme.

    Il y a 20 ans – 6 –

    Par défaut

    Le 22 décembre 89

    Depuis le 14 décembre nous sommes au Rajasthan. Le Rajasthan est le pays des seigneurs où se trouve la classe du Rajpoute « le fils de Roi ». C’est la région ou les costumes sont les plus beaux, les hommes possèdent de magnifiques moustaches et sont coiffés d’un turban aux multiples couleurs. Les femmes sont couvertes de bijoux et s’habillent en Sari à la couleur fluo.

    Chaque ville a sa couleur. Jaipur est la ville rose : dans la vieille ville toutes les maisons et les palais sont roses. Bikaner est une ville fortifiée que l’on surnomme la perle rouge du Rajasthan. Jaisalmer est la perle jaune..

    photo 53.JPG

    Le Rajasthan c’est aussi le pays des Maharadjah

    Chaque ville que nos visitons à son palais ou palace. On se perd dans de multiples couloirs, escaliers et salles ornées de mosaïques, faïences, émaux, peintures, de miroirs, d’anciens harem, de salle à coucher, de salle de bal et des musées qui renferment des photos de l’époque des maharadjah, des armes, des trophées de chasse rococo, des cadeaux superbes (objets du début du siècle), des costumes, instruments de musique .. Certains palais peuvent avoir 250 pièces. Prochaine note « Il y a 20 ans » sera publiée le 25 décembre.

     

     

     

     

    Il y a 20 ans – 5 –

    Par défaut
    le 14 déc 1989  arrivée à Jaipur à 11 h 30
    Nous plantons la horde de rabatteurs en sortant de la gare, nous nous éloignons et prenons un rickshaw qui n’a certainement pas de commissions dans les hôtels. La première adresse d’hôtel est trop chère, nous allons à la suivante. Nous nous installons dans une superbe chambre, au calme, nous en avons besoin après les dures nuits de New Delhi.

    photo 80.JPG
    Là, repos, nous écrivons, nous nous lavons, nous nous soignons mutuellement. François a un bouton infecté au genou et moi plein de boutons purulents au dos des cuisses. On se fait ensuite une bouffe tranquille : bananes, cacahueèes, oranges puis gouttes dans le nez, du vicks sur la poitrines et nous nous couchons à 22 h 30. Quoique nous fassions, il est dur de constater que les jours défilent à une allure folle. Serge nous disait « vous verrez vous aurez le temps de faire la sieste, de lire des aprèsentiers » et bien non, la sieste nous la faisons très rarement et seulement quand nous sommes à bout de force, trop fatigués. Le temps de lire nous le prenons parfois le soir et rarement dans la journée.
    photo 46.JPG

    Le 14 Décembre 89

    Bonjour à vous 2

    Merci de nous donner de vos nouvelles. Dès qu’une lettre arrive, le téléphone fonctionne à merveille. Nous avons déjà chopé la grippe et le virus est particulièrement mauvais cette année. Chaque année c’est pareil ! Samedi nous sommes allés souker à Evry. C’était vraiment bien. Après le Beaujolais nouveau, nous avons la nouvelle lambada et les vignettes 90.  En ce moment je suis en train de regarder la chance aux chansons et je pense très fortement à Edith, car il y a de l’accordéon et on joue perle de cristal. Accroches toi Edith, car tu as du boulot et le jour arrive très vite ou tu vas devoir nous la jouer. Je vais passer su M6 car je ne supporte pas trop ce genre de musique.

    Au fait quelques nouvelles de Santa Barbara : Mary, la copine de Mason, qui était enceinte vient de mourir –  alors il y a du Rififi dans la famille Capwell. Kelly est toujours folle mais elle se soigne toujours. Nous avons fait le sapin, cela brille de partout et cela nous fait tout drôle de penser que vous ne pouvez pas vous empiffrer de chocolats, d’huîtres, de saumon fumé arrosé de Gevrey Chambertin et de champ. J’espère que vous passez de bonnes fêtes ou que vous passerez de bonnes fêtes ou quez vous avez passé de bonnes fêtes (subtilités). Sur ce, je vous quitte, car la préparation de la bouffe m’attend. Donc de gros bisous à vous deux – Isa

    Joyeux Noël et meilleurs vœux pour 1990

    Quelques fêtes que vous raterez cette année : fin janvier resto pour les 30 ans de mariage d’Henriette et Roger, début février les 30 ans de Liliane, mi-mars la Montinière nos 15 ans de mariage, un premier trimestre 1990 qui sera bien chargé en festivités.

    Prochaine note « Il y a 20 ans » le 22 déc

    Il y a 20 ans – 4 –

    Par défaut

    Delhi le 7 décembre 1989delhi 2.JPG  Delhi capitale et état de l’inde, on n’y vient pas pour ces monuments mais pour côtoyer la faune des grandes villes. Il y a (à peu près) 6 millions d’habitants. Depuis Agra nous découvrons des Indiens différents, l’image de l’Inde change. Fini la vie des campagnes et des villages mais le sourire est toujours là même dans la pauvreté et on les aime. Ce qu’il faut comprendre c’est que ces personnes que nous trouvons chiantes, collantes, ne cherchant pas à s’élever sont prises dans le poids des traditions (castes) et de la religion. L’indien né mendiant restera mendiant, d’autres exerceront des petits métiers pour des salaires de misère, c’est comme ça et pas autrement. Cela est très difficile à comprendre et à accepter pour nous, occidentaux. La jeunesse également aura le même avenir que leurs parents même s’ils sont alphabétisés. L’Indien a de multiples facettes et il faut surtout ne pas trop chercher à les connaître. On peut rester assis des heures à es regarder vivre car la rue est un véritable cinéma. On se dit « nous sommes bien » et ce mélange de personnes toutes différentes les unes des autres font que c’est pour ça que l’on aime l’Inde.

    Grigny le 10 déc 89 Mes très chers enfants quelques lignes pour te dire que nous sommes tous en bonne santé. Chez nous il fait très froid, moins 5 quelque fois moins 7 degré. Je garde guillaume et le matin il se mets en route avec moi. Il est élevé à la dur, il a son petit nez tout bleu, il est très gentil et il ne pleure jamais. Il est très souriant et ça m’aide beaucoup à supporter votre long voyage. Aujourd’hui dimanche Annie, Domi et Christel vont au cirque pour le noël de la firme à dominique. Nous fairons noël à Sommecaise, coquilles st jacques, huitres, saumon puis une oie. Il manque ra notre petite chérie pour faire le punch. Profitez du bonheur que vous avez de voyager et de voir des choses magnifiques. Quand tu m’envoies une lettre, si c’est possible, met moi un pétale de fleurs. Je vous embrasse très fort maman.

    Prochaine note « il y a 20 ans » le 14 déc