Archives Mensuelles: mars 2009

Hongsa

Par défaut

Le 27 mars
C’est une petite ville de la province de Sainyabuli au nord ouest de Luang Prabang et Ventiane.

1862320158.jpg

Dans le Lonely Planet, meme eux ne connaissent pas le nombre d’habitants. Donc, en fait, nous sommes au milieu de nulle part.

1373418875.jpg

Voici d’ailleurs la rue principale faite en matiere identique que la piste prise hier, en poussiere rouge tres volatile. Nous sommes venus a Hongsa pour plusieurs raisons. Pour ne pas reprendre le meme trajet pour retourner en Thailande. Pour aller se perdre au Laos. Car c’est un centre d’elevage des elephants… Les habitants sont a majorite Thai Lu (groupe ethnique du Laos), ils sont bouddhistes et animistes. La plupart des maisons sont en bois et sur pilotis (pour se proteger des animaux et des innondations). De grands toits pour se proteger du soleil, du vent, de la pluie. Un grand nombres ont des villas guest house, assez luxueuse, comme la notre d’ailleurs.

1733051748.jpg

Hongsa est la ville la plus etrange que nous ayons visite. Personne dans la rue principale, personne dans les rues secondaires, un nombre incroyable de guest house, dont la plupart sont en construction, pour une ville ou il n’y a aucun touriste, pour une ville ou il n’y a rien a voir, rien a faire, que de se mettre au vert. On peut aussi faire une ou deux ballades loin des routes poussiereuses vers… et bien rien.

1824300235.jpg

Non je blague, quelques cours d’eau asseches, une bambouseraie, quelques bananiers, si la terre n’a pas ete brulee.

723314203.jpg

De plus c’est notre premier jour de ciel bleu depuis que nous sommes au Laos.

425685408.jpg

Cote elephant, un zero pointe. Cote restauration, le dernier soir nous avons trouve ou manger une tres bonne soupe a un prix raisonnable. Au marche, beaucoup de vendeurs, aucun client. Le plus pitoresque fut une partie de petanque acharnee entre femmes.

681622222.jpg

Malgre tout, j’aurais ici un moment de pur bonheur.

1776319424.jpg

A 17h30, une ballade dans les rizieres au milieu des maisons en bois sur pilotis, partout des canetons, des poussins, les enfants rentrant les buffles, des sourires, des sabaidee, et au detour d’un chemin, un chant populaire laotien resonne dans ce tableau, ou le temps pourrait se figer, avec le soleil qui decroit en donnant des teintes orangees au ciel et une lumiere si particuliere…

775946512.jpg
Publicités

Luang Prabang – Hongsa

Par défaut

Le 26 mars

1660181758.jpg

Aujourd’hui c’est en bateau puis en sawngthaew que nous atteindrons notre destination. Depart 8 h 40 (90.000 kip/pers).

406065054.jpg

Nous passons notre journee sur le mekong avec ses courants, ses contre-courants, les rapides, les tourbillons. Le mekong n’est pas un long fleuve tranquille loin de la. Nous croisons principalement des bateaux de pecheurs

1877229199.jpg

ou des pecheurs sur les rives,

1753941442.jpg

des plages de sable blanc, des troupeaux de buffles dont certains sont albinos.

771513797.jpg

quelques villages accroches a flanc de collineLe fleuve Mékong prend sa source au Tibet. Il est par le débit le 3ème d’Asie et le 8ème au monde. .

238197501.jpg

Il parcourt quelques 4500 km et traverse successivement la Chine, le Laos (dont il dessine par endroits la frontière avec le Myanmar et la Thaïlande), le Cambodge et enfin le Vietnam, où son fameux delta débouche sur la mer de Chine Méridionale. L’importance économique ou encore stratégique d’un fleuve de cette taille explique sans peine la présence sur son cours de plusieurs villes principales d’Asie du Sud-Est, telles que Vientiane, Phnom Penh ou Ho Chi Minh Ville (Saigon).

1512860884.jpg

A 16 h 15 nous arrivons a Tha Suang (7h30 de bateau) petit village au bord du mekong duquel nous rejoindrons Hongsa en sawngthaew (pickup bache) en 1 h 15 (30.000 kip/pers)

301402741.jpg

sur une piste – piste mais vraiment une piste ou a chaque respiration 1 kg de poussiere nous rentre dans les bronches, chaque orniere nous tasse un peu plus les vertebres. Nous logeons au HONGSAVADY G.H (50.000 kip) tel ; 6502442 – 0205477848. face au marche prendre la rue de gauche sur 150m. Le must des guest-house.

748102597.jpg

Luang Prabang : Visites 3

Par défaut

Tad Kuang Si Waterfall :

273103464.jpg

situee a 32 km et n’ayant aucune possibilite de le faire en autonomie a moindre cout, nous nous y sommes rendus en taxi collectif (30.000 kip/pers + 20.000 kip/pers d’entree).

757535704.jpg

C’est une cascade qui descend sur plusieurs niveaux

1857353394.JPG

dans des bassins a l’eau turquoise,

781930253.jpg

le tout dans une vegetation luxuriante.

709372055.jpg

Ici un endroit ou nous pouvions nager

596323708.jpg

Apres le coucher du soleil

1569692515.jpg

nous sommes alles a une
Fete au Centre de la Langue Francaise, salle Pierre Desproges(c’est ici a Luang Prabang qu’il a passe une partie de son enfance, son pere y enseignait le Francais)

439345587.jpg

Eric, avec qui nous avons fait les waterfall, nous a entraine au Centre de la Langue Francaise voir un groupe originaire de Tours « Vaguement la Jungle« , qu’il avait vu a Vientiane. C’etait une superbe fete ou nous avons eu le plaisir de boire du vin d’ardeche (sans cassis),

1626321619.jpg

d’ecouter ce groupe musical hors pair,

1575620878.jpg
441084894.jpg

qui alternait leur musique tres festive, avec une musique plus traditionnelle laotienne

1414307466.jpg

pour finir en boeuf.

657080942.jpg

Nous avons danser au cote des laotiens

271921890.jpg

qui bon-enfant se pretaient a la prise de photos en skieur avec de vrais skis rossignol

1766407511.jpg

en marquise devant un chateau de la loire.

787040135.jpg
613818041.jpg

Nous avons fini la soiree avec la soupe a l’oignon ou le principe etait le suivant : on epluchait un oignon pour la soupe du lendemain et en echange on avait un verre de soupe du jour gratuit.

760552274.jpg

Nous terminons nos visites a Luang Prabang par un Lao massage.

1411978471.jpg

Ce fut un massage tres physique, fait uniquement par points de compression

Luang Prabang – Visite 2 – Le marche

Par défaut

Voici un apercu de la cuisine Laotienne que l’on trouve au marche. Je ne vous cache pas que l’on se regale.

1166630453.jpg

Avant

1984252193.jpg

Apres
Le caniche ce n’est pas seulement con, c’est aussi tres bon. (Francois)

88481708.jpg

Une petite patte de poulet grillee. Ca nous promet de bonnes soirees barbecue bon marche.

1682908438.jpg

Des larves de fourmis. C’est delicieux pour l’apero.

1357646159.jpg

Humm, ca c’est chouettement bon.

1496255654.jpg

Le serpent sauce chien, un must au Laos.

329192453.jpg

La taupe, qui n’en a pas chez soi.

468250914.jpg

Tiens y’en a une qui essaie de s’echapper.

1682908438.jpg

Une petite salade d’algues d’eau douce.

602890182.jpg

Des pousses de bambous, c’est pas banal.

295151646.jpg

Ils sont quand meme meticuleux (les petites plumes sont enlevees a la pince a epiler).

793501049.jpg

Ils sont pas hallucinants ces champignons.

1496255654.jpg

Il n’y a pas que nous qui aimons ca.

697304826.jpg

Soupe de poissons maison.

1435209241.jpg

Les francais au Laos ont laisse quelques traces cullinaires.

1800928126.jpg

Le poisson seche, c’est bon mais que ca pu.

351285066.jpg

La cuisine c’est avant tout de la poesie…

Luang Prabang : les Visites 1

Par défaut

Vat Xieng Thong (20.000 kip/pers) :

1436290300.jpg

ce temple a ete edifie en 1560 par le roi Setthathirath, il est bati pres du mekong. A cote du Sim principal, on visite un petit temple dont les murs exterieurs sont ornes de mosaiques colorees

1608734148.jpg

et renferme un bouddha allonge. Cette statue fut presentee a Paris lors de l’exposition coloniale de 1931.

1761355084.jpg

Que le Bouddha, le Dhamma et le Sangha vous protege… Bon en fin de compte je ne vais pas vous presenter les 32 vat de Luang Prabanb mais nous allons passer du cote art de la bouche. Ici nous avons pu visiter un vrai marche et non pas un bazar d’objets importes de chine.
En Premier parlons des specialites culinaires :
Comme en inde et au Népal, on mange avec les doigts. A la campagne, les gens vont tous manger assis sur le sol. La nourriture traditionnelle laotienne est assez épicée, elle se compose de riz gluant, de legumes, de poisson, poulet, canard, porc, boeuf, buffle, d’oeufs. Pour saler ils utilisent des assaisonnements a base de poisson fermente, de pate de crevettes.

304870601.jpg

Bien souvent les plats sont accompagnes de citron vert, de citronnelle, de piment rouge, du lait de coco, du jus de tamarin et sont consommes avec le riz collant (on preleve un peu de riz et on en fait une boulette que l’on trempe dans une sauce ou dans les plats). Les nouilles sont souvent servies dans les soupes, repas du matin ou du soir.

2083361530.jpg

Dans la rue des stands servent une cuisine variee : des plats en sauce, des soupes, la fameuse salade de papaye verte (Tam Mak Houng)

1784865447.JPG

composee de papaye verte emincee, de jus de citron vert, de piments, d’ail, des arachides, du sucre, de la sauce de poisson fermenté, le tout piles dans un grand mortier. On mange aussi de nombreuses grillades, porc, poulet en morceaux enduits d’une marinade a base d’ail, de coriande, de poivre, sel et parfois de sauce de poisson. Le poisson avant d’etre cuit au barbecue est ecaille, recouvert d’une epaisse couche de sel et farci de citronnelle. La citronnelle donne une chair moelleuse et savoureuse.

1122395516.jpg

Vous pouvez mange aussi des rouleaux de printemps servis avec une sauce aux cacahuetes.
La baguette française se trouve dans les grandes villes. Elle est servie pour le petit déjeuner, rempli comme un sandwich avec du pate, du yor moo (un porc lunchmeat), des légumes et de la sauce de piment ou de la mayonnaise. Nous avons goute les sandwichs legumes-vache qui rit (bof).
Le régime alimentaire traditionnel laotien comprend beaucoup de légumes crus. Une specialite de Luang Prabang les algues douces sechees et assaisonnes. On mange aussi avec une cuillere a soupe et une fourchette. La cuillere se tient dans la main droite et la fourchette sert a pousser les aliments dans la cuillere. Les baguettes ne servent qu’a manger la soupe.
Les boissons :
On boit beaucoup de « fruit shake », une boisson composée de fruit frais, glaçon, et de lait concentré mixé à la centrifugeuse. De la BeerLao que l’on peut boire avec des glacons, le Laolao, vodka laotienne a base d’alcool de riz, le cafe Laolao, considere comme le meilleur du monde (cafe noir, epais et fort)

293612281.jpg

D’autres plats à déguster : Superbe poulet sauté aux pousses de bambou sauce coco, soupes de légumes, soupe à la citronnelle, poulet à la citronnelle (citron vert et citronnelle, feuilles de coriandre fraîches, gingembre) ou encore du Riz au citron, du serpent, du cerf, du sanglier, de l’ecureuil, des dholes (chien sauvage), des rats, des oiseaux…
Ce qui est passionnant c’est de visiter les marches, je laisse le soin a Francois d’en faire la note.

Laos : Luang Prabang

Par défaut

Situation : Luang Prabang, l’ancienne capitale laotienne, a été bâtie au confluent du fleuve Mékong et de la rivière Nam Khan dans le nord du pays.

1021498213.jpg

Située à plus de 400 kilomètres au nord de Vientiane, c’est une ville difficile d’accès car enchâssée dans les montagnes. Promue au rang de « patrimoine de l’humanité » par l’UNESCO, elle est devenue une destination touristique privilégiée grâce à ses nombreux temples anciens. Mais cette petite bourgade de 16 000 habitants garde, malgré tout, des airs de campagne. L’atmosphère est paisible. On y flâne, mais les constructions de Guest House haut de gamme fleurissent partout le long du mekong. Luang Prabvang est amene a devenir une ville assez chere, ce qui est deja le cas.

942781695.jpg

Son Histoire : Capitale du royaume de Lan Xang (« million d’éléphants ») au XIVème siècle, la ville portait alors le nom de Muang Java. Son importance provenait de sa situation géographique, puisqu’elle occupait une position centrale pour le Bouddhisme de l’époque et se situait en même temps sur la route de la soie. Elle changea de nom en 1560 pour devenir Luang Prabang (du nom d’une statue de Bouddha rapportée du Cambodge),

1218001988.jpg

lorsqu’il fut décidé de choisir pour capitale Vientiane, plus au Sud et donc plus éloignée des dangereux Birmans. Les siècles suivants furent beaucoup moins glorieux pour la ville, qui dut faire face à plusieurs crises politiques puis à une domination Thaï et enfin à de nombreux pillages à la fin du XIXème siècle, qui ne s’achevèrent qu’à l’arrivée des Français en 1893. Ces derniers firent du Laos un protectorat jusqu’en 1953. Le Roi Sisavang Vong entreprit de reconstruire la ville dès la fin du XIXème siècle et lui rendit le statut de capitale religieuse et royale, qu’elle garda jusqu’en 1946 lorsque Vientiane fut désignée comme capitale administrative. La ville s’inscrit sur la liste du patrimoine mondial depuis 1995 de part son architecture. Il s’agit d’une imbrication et d’une cohabitation de styles et de matériaux, qui évoluèrent pendant le XXème siècle pour passer de constructions traditionnelles lao à un mélange d’influences coloniales française, vietnamienne et chinoise. La ville vient de fêter ses dix ans d’inscription au patrimoine mondial. L’empreinte de l’Unesco est ici bien présente et rappelée à tous les coins de rues ou presque. En effet, il est ici impossible de ne pas remarquer le travail de reconstruction et de conservation entrepris. Les chantiers en cours sont très nombreux : restauration de venelle (ruelle) en brique, aménagement de système de drainage naturel et de sentiers en macadam, etc

844721956.jpg

ici notre nouvelle guest house – 60.000 kip avec le cafe et des bananes.
Luang Prabang est à n’en pas douter le site le plus visité du Laos, qui s’est ouvert au tourisme seulement depuis 1975 et tente visiblement de rattraper son « retard » à grands pas.

837988630.jpg

La ville est tres agreable mais nous ne pouvons rien faire de part nous meme. Ex : pour aller aux water fall situees a 32 km, pour louer une moto il faut payer 20 dollars alors qu’a vang vieng nous avons paye 4 euros. Il nous faudra donc voyager avec tous les autres touristes car en taxi collectif nous paierons 3 euros par personne. Tous les prix sont tres eleves. Nous avons l’impression que tout a ete cloisonne. La minute du net 100 kip, une chambre double 100.000 kips, une mobylette 20 dollar, la visite d’un temple, d’une grotte, d’une colline, d’une chute d’eau tout est payant..

1095613258.jpg

Vang Vieng – Luang Prabang

Par défaut
1744085854.jpg

Nous quittons Vang Vieng assez mitiges. Vang Vieng est une ville calme, tres peu d’habitants au km2. La population est acueillante et dans les ruelles nous entendons souvent de grand SABADII chaleureux. Ce qui est etrange c’est ce que le tourisme a fait de ce village et ce que les Laotiens ont acceptes des touristes. Chaque soirs des hordes de touristes reviennent en bemo (taxi collectif) en hurlant, criant, tous saouls et en maillot de bain (filles comme garcons), avec un tas d’inscriptions commencant par fuck sur tout le corps. La balade de leur journee combine canoe, visite de grottes, tubing et de nombreux arrets dans les bars jalonnant les berges de la riviere. C’est la decadence de l’occident dans l’orient (et je ne suis pas une caille blanche moi meme pour ecrire cela, tout est fait dans l’irrespect total, et notre soiree hamac au bucket bar etait largement sage face a eux).

1877423287.jpg

Cela choque face a la douceur de vivre des laotiens et leur harmonie avec la nature. Cote Laotien, je leur reproche de faire ce type de parcours mais il vrai qu’ainsi les Kips rentrent a foison.
Depart de Vang Vieng a 10 h 30. Nous avons un chauffeur coolos, Francois pense que c’est son premier voyage…

707494066.jpg

Il roule au maximum a 40 km/h et nous metons 7 h pour faire 220 km sur une superbe route. Nous traversons d’etranges paysages, des pans de montagnes entiers brules.

490008638.jpg

La route ressemble a celle de Kathmandu – Pokhara une simple route avec de petits villages composes parfois de 10 maisons construites sur piloti en bois, panneaux de bambou et chaume.

390834434.jpg

Tout le monde s’active, on lave le linge, on coupe le bambou, on construit et surtout hommes, femmes, enfants, brulent les collines avoisinantes. Pendant pres de 150 km on traverse ces tristes paysages. Arrivee a Luang Prabang a 17 h 15. La ville est classee patrimoine mondial de l’humanite. Les bus et les camions en sont interdits. C’est en bemo que nous finirons les 4 kms qui nous separent de notre guest house (10.000 kip/pers). Nous logeons a Jalya Guest House (80.000 kip), Phamahapasaman road Tel (+ 856-71) 252154,

1793376559.jpg

une tres jolie chambre donnant sur un tres beau jardin.

1468328095.jpg

Mais le prix nous fera demenager demain car ici la nouriture est tres chere et la seule economie que nous pouvons faire c’est sur la chambre.

VANG VIENG Visites

Par défaut

Le 16 mars

75717487.jpg

Nous avons visite la grotte de Toxim. Au sud de la ville on y accede a pied en passant par les rizieres et les cultures. La promenade est agreable face aux reliefs karstiques, tres difficiles a photographier pour vous en donner une image reele puisque le ciel est toujours brumeux, gris, premices de la saison chaude et de l’approche de la mousson

654841488.jpg

A l’interieur de la grottes 2 laotiens

1621650528.jpg

nous accompagnent munis de lampe torche pour nous montrer les formations calcaires, les stalactites, les drapees .

1662267531.jpg

sur lesquelles ont peut obtenir des sonorites. Dans une autre grotte on peut naviguer si on le souhaite sur une bouee. Au retour nous croisons des novices en velo qui font route vers les grottes.

433349611.jpg

le 17 mars

1230796929.jpg

Aujourd’hui nous avons loue (40.000 kips) un cyclomoteur a vitesses sans poignee d’embrayage. Nous avons roule pendant 4 h a 10 km/h, sur une piste cahotique en evitant les nombreux cailloux.

222322308.jpg

Pas de destination precise si ce n’est que d’admirer les falaises karstiques. Mais quel dommage aujourd’hui encore le ciel est brumeux. Nous visitons une grotte (10.000 kip/pers)

865872865.jpg

Pour y parvenir il faut grimper assez raide 200 m. A l’interieur un flechage, des echelles, il faut avoir une bonne torche

1934846592.jpg

et etre speleologue, ce qui n’est pas notre cas. Nous rebroussons chemin car les descentes au fond du grouffre sont vertigineuses, nous avons peur de glisser, de nous perdre car nous sommes seuls et il n’y a pas de fil d’ariane..

1256203348.jpg

Nous ressortons et preferons jouir de la vegetation luxuriante et des cris des animaux qui font penser a une jungle non paisible. Nous traversons de nombreux cours d’eau sur des ponts de bambous,

1952931696.jpg

de tres petits villages ou un groupe d’ecoliers est reuni

121571260.jpg

et regarde avec interet la partie de petanque qui se deroule

2113885404.jpg

Ici d’autres enfants reviennent de l’ecole et se baignent ou pechent avec de tres petits filets

1949029334.jpg

Dans les villages les habitations sont modestes voire precaires mais de nombreuses maisons sont en construction

66839237.jpg

En revenant vers Vang Vieng nous nous arretons au bord de l’eau. Nous partageons notre repas avec une vieille femme et cette jeune fille. Elle a l’air assez seule loin de son fils et de sa famille

245828624.jpg

A cote d’elle Francois a l’air d’un Basketeur. Nous finissons la soiree au bord de l’eau comme vous le savez deja.

868689312.jpg

18 mars
Lendemain de notre soiree culturelle de la St Patrick, comme vous l’imaginez aujourd’hui repos

1817929826.jpg

20 mars

1131950080.jpg

Marche de 15 km pour ELIMINER

1108619228.jpg

Vang Vieng : interdit aux moins de 18

Par défaut
1949029334.jpg

Comme je vous l’ai decrite, Vang Vieng est une petite ville tranquille, amenee a grandir. C’est pourtant la ville qui fait le plus mal a la tete aux touristes. Beaucoup ont la gueule de bois le matin ayant abuses des nombreux coktails vendus au bord de l’eau. Le soir les jeunes fetards deambulent dans les rues « fracasses », torse nu avec une biere a la main filles comme garcons. Ils ont goutes au menu « happy » et ou aux milk-shakes hallucinogenes. Repas ou boissons ameliores a la marijuana, aux magics champignons, aux methanphetamines (Do Yoba), ou a l’opium.

972353594.jpg

Ils s’ecroulent sur les coussins, les yeux grands ouverts (la bouche aussi d’ailleurs) de beatitude (betises) devant des episodes de friends qui passent toute la journee et tous les jours depuis des annees. Meme la german Backery fait des menus ameliores. Heureusement nous venons dans ce quartier que le soir pour les mails et diner et nous sommes dans notre paillotte loin de ce tumulte. Ici c’est le lache, lache dans un pays qui respire la quietude, la douceur et la retenue.
Il faut faire attention a l’opium et au jus de citron vert, un touriste en serait mort. Ici les Lao rappellent que l’ingestion de ce melange auraient ete une forme de suicide longtemps pratiques par les femmes des ethnies montagnardes.
Bon hier soir nous avons donc teste un lieu de perdition. La premiere etape fut une reconnaissance au coucher du soleil.

2112411199.jpg

Tanquillement installes sur un hamac face a la riviere, je me suis teste une bucket de Whisky, red bull et sprite, francois un shake aux champignons.

808973777.jpg

Apres le repas, nous nous sommes dit c’est la St Patrick, il faut feter ce jour dignement. Nous sommes donc retournes au

346054739.jpg

et la nuit fut intense, de nouveau installes sur des hamacs face a un feu de bois et a la piste de danse,

1474630892.jpg

les buckets ont defile et les shakes aussi. Nous n’etions pas aller en boite depuis… la moyenne d’age etait en dessous de 25 ans, et il y avait 2 quarantenaires qui etaient hilares dans un coin sombre de la fete.
Attention, les photos qui suivent peuvent en choquer certains

389928854.jpg
439203303.jpg
1257744049.jpg
710802982.jpg
428992818.jpg
781097406.jpg
1764680558.jpg

rassurez vous on va..