Baga

Par défaut

Aujourd’hui direction Baga petit village de pêcheurs situé à 15 mn en scooter de Vagator.

Une belle et grande plage remplie d’indiens.

Cela m’a fait un bien fou de retrouver tant de familles indiennes. Pas de maillot de bain, premier voyage à la mer ils se  baignent tout habillé, ils s’amusent comme des grands fous. 

de l’autre cote de la rive, il est bien seul ha non, il est avec Jésus.

Le soir, nous avons pris nos quartiers à Chapora. Au Scarlet Juice c’est salade de fruits avec une tranche de glace vanille, un verre de jus de fruits ici kiwi et grenade,  un épis de maïs.Puis avant ou après le Laxmi bar pour une vodka et gin tonic. Supers moments.

Publicités

Les party c’est partie ou presque

Par défaut

Vendredi 11 janvier 

Le retour à Vagator fut crispant pour François car moi je me la roulait douce. Et oui j’ai conduit le scooter, 20 – 25 km heure et un 38 km/h dans une descente sans accélérer. Nous sommes de retour chez Lucie au calme dans notre home stay. Il ne reste que 3 poussins sur 6. La loi de la nature est impitoyable. Ce soir nous allons à Shiva beach mais en passant devant le Hill Top nous voyons la parking plein, nous décidons donc de nous y arrêter.Il y a foule, c’est plein à craquer.  Le premier groupe que nous voyons a un leader qui se prend pour Alice Cooper. 

Il en est loin mais c’est sympa. On reste un peu puis nous partons pour la TEUF à Shiva beach.  Pour ceux qui connaissent,  il y a un grand nombre de marches à descendre et donc un grand nombre de marches à remonter. C’est ce que nous avons fait en 15 mn, la teuf est annulé Hill Top oblige.  Nous retournons donc au Hill Top  pour voir le dernier groupe. Ils sont au nombre de 3 : un gimbardiste,  un didjeridoo man et un beat box. Un trio d’enfer

Puis c’est au tour des DJ.

François supporte le cocotier, moi j’alterne danse et cocktails.

Surtout qu’ils en ont un nouveau à base de whiski (myrtille, citron, whiski, jus d’ananas, glaçons,  branche de thym)

 Samedi 12

Journée paisible.  Il ne reste que 2 poussins sur 6. Petit déjeuner au jaw’s, re-visite du fort de Chapora, jus de fruits frais et café. Tout cela à pied.

Le soir direction la plage de Vagator donc, on descend un tas de marches pour arriver sur la plage direction le Kyan. Le DJ joue pour 3 personnes. Nous allons boire face à la mer, un gin et une vodka tonic. Le son des boums boums ne nous attirent pas. On remonte donc le tas d’escaliers et hop direction le jus de fruits de Chapora pour une salade de fruits avec une part de glace vanille. Je sauve la vie d’un Russe bourré qui veut reprendre sa Royal Enfield pour rentrer à sa lodge. Je lui dis que ce n’est pas prudent de conduire, qu’un indien c’est proposé de le ramener et qu’il arrive dans 5 mn le temps de fermer son commerce.  Nous finissons la soirée en grignotant un maïs grillé massala et au bar Laxmi de Chapora.

On regarde la vie et c’est bien mieux qu’une teuf.

Dimanche 13

Bon aujourd’hui c’est un bon jour.  Et si on allait en teuf… A 14h30 nous sommes au Hill Top. L’entrée est de 1000 rps. Agréable surprise. Il y a deux endroits de fête.  Le premier c’est un vautrage sur matelas et coussin. Coin des fumeurs, des dégentés, des familles, des plus vieux.Les DJ qui se succèdent font une musique plus délicate,  harmonieuse, parfois aux sonorités indiennes. Le second c’est plus remuant. On choisit bien sûr l’endroit des coussins.

L’intérêt de payer c’est qu’on peut sortir et rentrer à volonté. Si vous venez avant 14 h c’est gratuit. Le prix de l’entrée paie vos boissons. Bière 250 rps au lieu de 100 ou 120 habituellement. Moi, à 22 h j’ai été me coucher.  François est resté jusqu’a la fermeture 1h du matin.

Un massage bien mérité

Par défaut

Jour 3

Direction de nouveau Arambol pour revoir un lac qui se trouve face à la mer. On y va en scooter les 2 h de marche par la plage ne nous tentent pas surtout qu’il fait déjà très chaud. Pour y accéder on traverse une petite portion de plage, une flopée de boutiques, de restaurants,  de lodges adossés à la falaise, une autre petite portion de plage et on y est.

Ici on peut se baigner d’un côté dans l’eau de mer et de l’autre dans l’eau douce du lac.

On chopine un peu mais sans rien acheter car  Bangkok nous attend pour un grand chopinage à partir du 26 janvier.  De retour à Mandrem je me rends au Amrutha  pour un massage ayurvedique d’une heure auquel je rajoute 30 mn de Nasya Et oui le farniente ça fatigue et rien de tel qu’un massage pour se ressourcer. Bon après ça je rentre à la chambre décontractée par contre François est plutôt tendu, je suis partie 1h30 en oubliant de lui laisser la clé de la chambre… bon le soir c’est goguette  dans un bar : gin tonic,  vodka tonic,  humus, calamar en beignet. Demain retour à Vagator.

 

Un tour au Maharastra

Par défaut

Jour 2

Après un petit déjeuner inclus dans le prix de la chambre et le plein d’essence nous prenons la direction d’Arambol puis du Maharastra.ces 2 états sont séparés par un bras de mer. C’est donc la traversée d’un pont ou la prise d’un ferry qui permet de rejoindre le Maharastra. 

Comme nous n’avons pas vraiment de carte nous allons en premier à Shiroda beach après avoir traversé de grandes étendues de rizieres en cours de préparation pour recevoir les nouvelles pousses de riz. Grande plage avec quelques touristes Russes et indiens et un chameau ?? Après avoir bu un jus d’orange, direction le red fort. Les routes sont assez pourraves et cahoteuses avec de nombreux dos d’âne pas très visibles. Le fort rouge est en rénovation. 

Les ouvriers logent à côté du chantier et près des poubelles qui sont très présentes mais débordantes.nLeur non ramassage est du principalement à un problème de recyclage. La plage ici aussi est très belle et quasi désertique. 

Ensuite direction le Ganesch temple. Temple toujours en cours de construction avec de beaux tableaux représentant la vie de Ganesch. Notre dernière visite est pour le fort de Tiracol. On y arrive par hasard. Le fort à été transformé en Resort. A l’intérieur une église,  quelques chambres aux prix exorbitants (25000rps =307€)un restaurant et un café ou vous pouvez boire un coca pour 30 rps. De Tiracol il est plus facile de retourner,à Goa en prenant le ferry…gratuit.

belle petite balade sur l’eau dans un bel endroit. L’arrivée se fait sur la plage et francois s’est un peu embourbé dans le sable humide.

Chouette journée à faire si vous venez à Goa.

Bienvenue chez Poutine

Par défaut

Aujourd’hui nous partons pour un road trip de 3 jours.  Notre objectif, c’est d’aller à Arambol puis au Maharastra. Pour Arambol il y a 25 km environ. Et oui, on s’aventure.

Jour 1

Après avoir quitter Vagator, notre première étape est Morjim.  Circuler il n’y a rien à voir si ce n’est que de boire une noix de coco et de photographier les toilettes publics qui ont flambé.

Nous arrivons ensuite à Mandrem beach. La plage est grande, sympa mais notre destination étant Arambol nous poursuivons notre route.  Arambol hou la la trop busy.  Nous refaisons demi-tour et retournons à Mandrem beach. Les prix des guest house sont encore élevés 2000 rps la nuit. Nous allons donc à  Mandrem village.  Là nous trouvons un hôtel russe <le Mandrem retreat> Nous négocions la chambre à 1000 roupies, l’hôtel étant presque vide, le patron accepte. A Mandrem, nous devons être les seuls touristes non Russes. Superbe hôtel,  grande chambre, eau chaude, télé, terrasse etc.. à 16h nous allons faire un tour à la plage de Mandrem village qui est immense et très longue.

Nous croisons beaucoup de yogis,  des groupes de footballeurs,  des cricket man, des lanceurs de freesbee,  des jongleurs. De la plage désertique de Mandrem nous arrivons au bout de 3 ou 4 kms à la plage d’Arambol plus hyppie. Le soleil se couche. Des vendeurs de fruits, de maïs grillé  et un  marché aux puces s’installe 

vente de bijoux, de vêtements,  masseurs cartomancie,  bol chanteur un vendeur de dessins réalisés certainement sous LSD

des Kite surfeurs Nous retournons sur notre plage tranquille de Mandrem et terminons notre sortie par le Terra et Mera ou un guitariste nous remplie de plénitude dans un cadre Feng shui.  

Fête des rois mages

Par défaut

Le 6 janvier, on célèbre l’Épiphanie à Goa, 4 villes particulièrement  :   Cansaulim, Chandor, Reis Magos et Quelim.  Nous avons choisi de nous rendre à Reis Magos qui signifie rois mages. Nous arrivons pile poile au moment où la parade qui a du sillonner la ville arrive à l’église. L’église est pleine à craquer,  ils arrivent juste pour la fin de la messe. Les personnes qui ont accompagné la parade forment 2 files pour rentrer dans l’église.Puis arrivent les encadrants en cape rouge les anges

Balthazar, Melchior et Gaspard puis les musiciens

L’églises étant trop petite les gens se placent dans des allées de côtés hors nef et peuvent suivre la fin de la messe sur des télés.  Tous sont en dimanchés.

On leur distribue des frooti à la mangue vite abandonnés sur le parvis de l’Église et des tranches de pain d’épice. A la sortie de la messe quelques mendiantscertains vont rendre hommage à Marie.Ambiance kermesse ballons, gâteaux,  cacahuètes et pois chiches grillés 

 

Top à la loose

Par défaut

Aujourd’hui nous testons un nouveau restaurant à Vagator.  A l’étage nous sommes seules au monde mais nous avons la vue sur le fort de Chapora.  Poulet tikka pour François,  fisch thali pour moi. Ensuite greu greu greu le ventre et diarrhée. Mais, c’était bon. Le soir le 9bar  oups fermé  mais que ce passe t’il donc à Vagator,  plus de touristes,  plus de fêtes,  mais nous sommes samedi,  mince alors.

Direction Shiva beach.

Lumière bleue,  champignons hallucinogènes   la pierre shiva qui a tant fascinée François le soir du 31 décembre mais rien, pas âme qui danse. Cette année Goa semble être une année sans touriste.

Goodbye

Par défaut

Dernier petit déjeuner au Jaws puis c’est le départ des ChaMaLo. Un voyage de près de 48 h les attend pour retrouver Montpezat : taxi pour l’aéroport de Goa, vol pour Bombay, vol pour Delhi,  vol pour le Kazakhstan,  vol pour Paris, nuit d’hôtel près de l’aéroport Charles de Gaulle, RER pour la gare de Lyon,  TGV pour Montelimar et le dernier trajet en voiture grâce à une ou un ami.

Pour nous ce soir ou demain fête à Chapora ou au Curlis,  Hill Top ou 9 bar et surtout il nous faut envisager la suite de notre voyage.

Happy New Year

Par défaut

Déambulation nocturne pour Max et François jusqu’à 8h30 du matin : traversée de la savane, Shiva beach dance floor, trempette des pieds dans la mer, circulation au Hill Top, balade en bateau échoué,  levé du soleil et pour le reste..

Happy New Year

Hampi

Par défaut

Hampi comme toujours nous remplie d’une sereine plénitude. Le site est toujours aussi merveilleux et coloré. 

Les ghats, le bain de l’éléphant, les classes de découverte ,  des centaines d’indiens inondent Hampi.

ici, le temple qui a inspiré kipling pour écrire le livre de la jungle, les singes, la bénédiction de l’éléphant,

le tour en bateau,


les tours en rickshaw, le mango tree et son savoureux thali  le coucher du soleil.

Des temples,

des monolithesEt de nombreuses statues d’Hanuman Nous vivons dans un milieu très rural au milieu des bananeraies 


Nous sommes allés rendre visite à Imann et sa famille. Karishma passe ses examens en mars pour rentrer en formation de 2 ans pour devenir institutrice. Imann est désormais propriétaire de son rickshaw.  Ils vont tous très bien et un bel horizon s’ouvre devant eux. Ce soir nous reprenons le bus de nuit pour retourner à Vagator.